skip to content
Date
15 févr. 1988
Tags
Calgary 1988 , Luge , Allemagne , Actu CIO

Luge - Müller impressionne sur la piste

La compétition de luge de 1988 a réuni deux hommes qui deviendront les plus grands représentants de la discipline durant toute la décennie suivante : les deux Allemands, Jens Müller, de l’Est, et Georg Hackl, de l’Ouest. Tous deux vont connaître une carrière longue et fructueuse, mais c’est à Calgary qu’ils feront parler d’eux pour la première fois.


Au Canada, aucun des deux n’est favori de la luge monoplace, puisque ce statut revient à l’Autrichien Markus Prock et au Soviétique Yury Kharchenko. Mais la première manche donne une très forte indication de ce qui se prépare. Müller se montre en effet le plus rapide, talonné à 54 millièmes par Hackl. Si Kharchenko est pratiquement aussi rapide au troisième rang, Prock, lui, se débat à la huitième place.

La deuxième course est pratiquement une copie conforme de la première, les trois premiers étant les mêmes, alors que Prock termine cette fois quatrième. Il est soudain clair que les prétendants au trône ne vont rien lâcher et la troisième manche le confirme puisque Müller consolide sa place en tête en signant le deuxième temps de la manche, devant Kharchenko et Hackl. Prock, 22e cette fois, doit dire adieu au podium alors que Müller, sauf grave erreur, semble très à l’aise et promis à la médaille d’or. En revanche, la destination de l’argent reste très incertaine puisque Hackl, Kharchenko et l’Allemand de l’Est Thomas Jacob se tiennent dans un petit mouchoir de 36 millièmes de seconde.

L’ultime manche sera donc décisive. Müller se montre une fois de plus le plus rapide, décrochant ainsi une victoire sans partage. Il a signé le meilleur chrono de trois des quatre courses et le deuxième temps de l’autre.

Hackl termine second pour sa part et obtient l’argent, alors que les deux favoris d’avant-course sont tous deux à la traîne d’au moins trois dixièmes. Kharchenko réussit néanmoins à décrocher le bronze, mais il est clair qu’une nouvelle ère a débuté en luge.

Müller participera aux trois éditions suivantes des Jeux d’hiver, obtenant du bronze en 1998. Au total, il gagnera 14 titres et accessits aux championnats du monde et deviendra plus tard entraîneur. De son côté, Hackl s’affirmera dans le même temps comme le plus grand lugeur de tous les temps, puisqu’il décrochera trois titres olympiques consécutifs entre 1992 et 1998, ainsi qu’une autre médaille d’argent en 2002.

back to top En