skip to content
IOC/Arnaud Meylan
Date
21 juin 2017
Tags
JOJ , Actualités Olympiques , Panasonic

Lucie Tuzova: Vivre le rêve olympique

Après avoir participé avec 38 autres jeunes au programme YCM (Young Change-Makers – jeunes artisans du changement, anciennement jeunes ambassadeurs) aux Jeux Olympiques de la Jeunesse d’hiver de Lillehammer 2016, Lucie Tuzova (26 ans) fait à présent partie du programme YCM+ du CIO, dans le cadre duquel elle propose son projet “Vis ton rêve” dans sa République tchèque natale.

Comment as-tu été sélectionnée comme jeune ambassadrice de la République tchèque aux JOJ d’hiver de 2016 ?

“Je travaillais déjà pour le Comité Olympique Tchèque lorsque j’ai été choisie. J’avais fait des études en management du sport à Lausanne et j’ai été sélectionnée pour aller en Norvège.”

Décris-nous ton rôle dans le programme YCM à Lillehammer.

“Mon rôle était d’apporter un soutien aux athlètes pour leur permettre de donner le meilleur d’eux-mêmes aux Jeux tout en acquérant de nouvelles compétences essentielles pour leur future carrière. J’étais aussi là pour les aider à participer aux activités proposées dans le cadre du programme "apprendre et partager", une initiative formidable qui encourageait le développement physique et mental. Ils ont également pu rencontrer des athlètes professionnels jouant le rôle de modèles et partager leurs expériences avec d’autres athlètes de leurs sports. Je crois qu’on peut décrire ce rôle un peu comme celui d’un chef d’équipe.”

Quel est ton meilleur souvenir des JOJ ?

“Il y avait à Lillehammer 43 athlètes tchèques âgés de 15 à 18 ans, dont 20 étaient des joueurs de hockey sur glace. Je me souviens que l’entraîneur de l’équipe féminine nous avait dit qu’elles étaient là pour gagner une médaille et, pour la première fois de l’histoire olympique, l’équipe féminine a réalisé son rêve en décrochant l’argent. C’était un moment formidable qui m’a donné le sentiment que tous mes efforts étaient récompensés.”

Quels enseignements as-tu tirés de cette expérience à Lillehammer ?

“L’importance, dans les sports d’équipe, de rassembler les athlètes avant le début des Jeux. Ils ont ainsi l’impression de faire partie du Mouvement olympique avant même que les Jeux ne commencent et cela renforce l’esprit d’équipe.”

Comment en es-tu venue à participer au programme YCM+* ?

“Chaque participant au programme YCM peut soumettre un projet et demander un soutien au CIO. Le CIO nous invite à élaborer et mener à bien des projets communautaires qui utilisent le pouvoir du sport pour contribuer à un monde quelque peu meilleur ! Mon histoire est peut-être un peu différente car j’ai participé au programme YCM+ avant d’aller à Lillehammer. En effet, deux mois avant les Jeux, j’avais organisé ma première manifestation, baptisée "Journée de la fondation olympique tchèque", à laquelle ont assisté nos jeunes hockeyeurs. L’objectif était d’encourager les jeunes à essayer ce sport.”

Depuis Lillehammer, qu’as-tu fait dans le cadre du programme ?

“Grâce au programme YCM+, j’ai pu mener à bien mon deuxième projet, un séminaire intitulé "Vis ton rêve", que je propose aux élèves du secondaire dans la République tchèque. Le parallèle est fait entre sport de compétition et une future carrière dans le sport. L’objectif principal est de montrer à un groupe d’élèves l’importance d’avoir leurs propres rêves, de croire en eux et de viser l’excellence. Ces qualités sont aussi nécessaires pur une vie professionnelle réussie.”

Peux-tu nous parler de la contribution de Panasonic au projet ?

“Panasonic est un partenaire majeur des Jeux Olympiques depuis 20 ans et soutient à présent le programme YCM+. C’est grâce à son soutien que les projets YCM+ peuvent devenir réalité. Panasonic finance également l’initiative Kid Witness News (KWN), qui encourage les enfants à faire part de leur vision du monde en réalisant des films inspirants avec du matériel Panasonic. De jeunes Tchèques qui participaient à l’initiative KWN ont pu rencontrer et filmer quelques athlètes des JOJ durant mon séminaire.”

Combien de jeunes ont participé à ce projet ?

“Il y avait 80 participants, sept athlètes des JOJ et six jeunes de l’initiative KWN. Ils avaient tous entre 15 et 18 ans.”

Comment as-tu fait passer ton message ?

“J’avais de la chance car j’étais aidée par des personnes expérimentées venant d’horizons sportifs et professionnels divers pour parler avec les élèves. Par exemple, Martin Doktor, double champion olympique en canoë (sprint) aux Jeux Olympiques d’Atlanta 1996 et aujourd’hui directeur des sports au Comité Olympique Tchèque, a eu la gentillesse de venir nous parler des valeurs olympiques, de sa vie et de sa carrière. Nous avions également un psychologue du sport pour parler de l’importance de la discipline et de l’effort.”

Quels sont tes objectifs à long terme avec le programme “Vis ton rêve” ?

“Je veux organiser le plus d’événements possibles. Je veux que les jeunes aient un rêve et je veux les inciter à travailler dur pour le réaliser. Avec le soutien de sponsors locaux, du CNO et des médias, je pense que le programme a un brillant avenir devant lui.”



* Le programme YCM+ est une initiative d’entreprenariat social par le sport. Les participants peuvent soumettre au CIO un projet utilisant le sport en faveur d’un monde meilleur au sein de leur communauté. Les meilleurs projets se voient attribuer un financement initial maximum de 5 000 CHF. Les thèmes couverts sont les suivants : mode de vie sain et actif, intégration, durabilité, et paix et développement.

back to top En