skip to content
Date
24 mai 1928
Tags
Amsterdam 1928

Lowe récidive dans le 800 m

Quand le Britannique Douglas Lowe remporta l’or du 800 m aux Jeux Olympiques à Paris, il n’obtint probablement pas le crédit qu’il méritait du fait que le grand favori à l’époque était blessé.


On s’attendait à la victoire de son coéquipier, le Britannique Henry Stallard, mais une blessure au pied restreignit les mouvements de celui-ci alors même qu’il avait mené la course jusque dans les derniers 100 mètres. Il rétrograda en quatrième position laissant Lowe décrocher la médaille.

Quatre ans plus tard à Amsterdam, une sous-estimation pesait lourdement sur Lowe tandis que le niveau de compétition s’était considérablement renforcé.

L’Allemand Otto Pelzer, le Suisse Sera Martin et l’Américain Lloyd Hahn avaient, chacun à leur tour, battu le record du monde à l’approche des Jeux de 1928.

Pelzer avait gagné une série de titres britanniques en amateur avant Amsterdam mais, lors des Jeux Olympiques, il était souffrant et fut éliminé en demi-finale.

La chance s’offrait donc à Lowe de démontrer que son résultat de 1924 n’était pas simplement de la veine et en finale il réalisa une course techniquement parfaite. L’allure de l’épreuve fut électrique mais, de bout en bout, Lowe demeura au niveau d’Hahn l’Américain.

Il semblait bien que la course s’achèverait ainsi mais, alors que les finalistes entraient dans la dernière ligne droite, l’Anglais produisit soudain un accès d’accélération.

Il gagna la course sans l’ombre d’un doute grâce à cet étonnant sursaut qui lui accorda plus de sept mètres d’avance sur le Suédois Erik Bylehn arrivé deuxième. Et son temps d’1 min 51 s 8 fut également un record olympique.

Premier athlète à conserver son titre dans le 800 m, Lowe connut plus tard une remarquable carrière de juriste et dans les années 60 fut nommé juge. Il inspira l’un des principaux caractères du film primé aux oscars les Chariots de feu qui conte les exploits des athlètes britanniques aux Jeux à Paris en 1924 mais comme il n’accorda pas son soutien au film, le nom de son personnage fut modifié.

back to top