skip to content
IOC
Date
13 sept. 2017
Tags
LA 2028, Actualités Olympiques
LA 2028

Los Angeles 1932 : la Californie accueille le monde

Comme Londres et Paris, Los Angeles accueillera les Jeux Olympiques pour la troisième fois en 2028. Nous revenons à cette occasion sur les deux précédentes éditions organisées dans la mégapole californienne. Les Jeux de 1932 se déroulent dans un contexte pesant, la "Grande Dépression", mais ils rencontrent un formidable succès populaire et établissent plusieurs standards pour les Jeux Olympiques futurs.

"L’heure avait vraiment sonné de témoigner à la jeunesse sportive des États-Unis quelque reconnaissance pour l’effort fait depuis Athènes et pour sa participation toujours brillante et nombreuse aux Jeux passés. Ce triple motif décida les membres du C.I.O. à se prononcer à l’unanimité en faveur de l’attribution à Los Angeles de la célébration de la Xe Olympiade", écrit Pierre de Coubertin dans ses mémoires olympiques. Il commente ainsi la 21e session du CIO, tenue à Rome en avril 1923 où la Cité des Anges californienne est l'unique candidate à l'organisation des Jeux d'été qui vont avoir lieu neuf ans plus tard. Par la suite, en avril 1929 à Lausanne, Lake Placid sera choisie pour accueillir les Jeux d'hiver 1932, selon la règle tacite qui veut à l'époque qu'un pays soit l'hôte la même année des éditions hivernales et estivales, pour autant qu'il possède des territoires montagneux. 

Le Memorial Coliseum, stade mythique ! 

Un stade mythique va devenir un des plus illustres bâtiments olympiques : le Memorial Coliseum, construit à partir de 1921, inauguré deux ans plus tard, et qui pour les Jeux de 1932 est considérablement agrandi avec notamment l'ajout de tribunes supérieures, portant sa capacité à plus de 105.000 places !  Pour ces Jeux, renommé "Olympic Stadium", il sera le théâtre des Cérémonies d'ouverture et de clôture, et des épreuves d'athlétisme, d'équitation, de gymnastique et de hockey sur gazon. De plus, un chaudron olympique en forme de torche, haut de 32 mètres, est installé au-dessus de l'arche centrale du péristyle où brûlera la flamme durant les compétitions. Le Memorial Coliseum va connaitre un destin unique : encore utilisé quasiment dans les mêmes proportions (cérémonies et épreuves d'athlétisme), pour les Jeux de 1984… et pour ceux de 2028!

CIO

D'une manière générale, et également en raison de la "Grande Dépression", la crise économique majeure qui secoue le monde à l'époque, Los Angeles utilise dès 1932 de nombreux sites déjà existants, comme par exemple ce qui constitue dans les années 1930 la plus large salle des Etats-Unis, le "Grand Olympic Auditorium"  (15 000 places) dédié à la boxe, la lutte et l'haltérophile. Toutefois, un stade aquatique est construit près du Memorial Coliseum pour les épreuves de natation course, plongeon et water-polo, tandis que le Rose Bowl de Pasadena (un autre fameux bâtiment olympique) est transformé pour en faire le vélodrome des épreuves de cyclisme sur piste. Un village olympique, de 500 à 600 baraquements préfabriqués, et qui comporte une poste, différents services aux athlètes, un amphithéâtre, un hôpital et une banque est installé à Baldwin Hills au sud de Los Angeles, mais seuls les hommes y logeront. Les femmes, elles, habiteront temporairement l'hôtel Chapman Park. 

IOC
Innovations durables 

Du fait aussi de la Grande Dépression, et également en raison de l'"isolement géographique" de la Californie, à l'époque où l'aviation commerciale à grande échelle n'existe pas, la participation à ces Jeux va être moitié moins importante qu'à Amsterdam en 1928, avec 37 CNO et 1 332 athlètes (126 femmes, 1 206 hommes). Ce qui n'élèvera rien à la qualité des compétitions : 177 épreuves dans 14 sports, avec la disparition temporaire du football. 

De grandes et belles innovations durables sont introduite aux Jeux de Los Angeles 1932, à commencer par leur durée : 16 jours là où toutes les éditions précédentes se sont déroulées sur plusieurs semaines, voire plusieurs mois. Les Jeux resteront dès lors sur ce format. Pour la première fois aux Jeux d'été, les athlètes vont monter sur des podiums : le premier au centre sur la plus haute marche, entouré plus bas par le deuxième à sa droite et le troisième à sa gauche. Ils reçoivent leurs médailles après les épreuves sur le lieu de leurs compétitions, les drapeaux sont levés et l'hymne national du vainqueur retentit. Cette innovation a été introduite quelque mois plus tôt, aux Jeux d'hiver de Lake Placid. Il faut également noter qu'un complexe système de télécommunications reliant tous les sites, à disposition de l'organisation et des médias, est mis en place.  

CIO

Par ailleurs, c'est à Los Angeles en 1932 que le chronométrage au centième de seconde connait ses débuts, tandis que la participation aux différentes épreuves est limitée à trois athlètes par nations. Enfin, une des plus importantes artères de la ville, la 10e rue, est renommée de façon pérenne l'"Olympic Boulevard". Il court depuis la mer à Santa Monica sur plusieurs dizaines de kilomètres, jusqu'à l'Est de la mégalopole californienne. 

CIO

Le 30 juillet 1932, la Cérémonie d'ouverture des jeux de la Xe olympiade est grandiose. Elle se déroule devant 105.000 spectateurs qui applaudissent à tout rompre la parade des athlètes. Le  Stade Olympique fait sensation, par ses dimensions et la qualité de ses installations, qui fixent, pour toujours, les nouveaux standards des Jeux. Un chœur de 1200 chanteurs accompagnés par un orchestre de 300 membres interprète l’hymne américain et olympique. L'escrimeur George Calnan prononce le serment olympique au nom de tous les athlètes, le vice-président des Etats-Unis Charles Curtis déclare les Jeux ouverts, et la cérémonie se termine par un spectaculaire lâcher de colombes. 

CIO
Les héros des Jeux de Los Angeles 1932 

L'Américaine Mildred Didrikson, remarquable golfeuse, joueuse de basketball émérite, fait aussi preuve de versatilité en athlétisme, pour une combinaison unique de podiums : elle s'impose sur le 80 m haies avec un record du monde en 11.7, remporte le lancer du javelot avec un jet à 43,60 m, record olympique, et enfin termine médaillée d'argent du saut en hauteur à un bond à 1,65 m. Son compatriote Eddie Tolan réalise de son côté le doublé 100 m/200 m. 

Alors que le grand Paavo Nurmi, nonuple médaillé d'or (un record en athlétisme seulement égalé ensuite par Carl Lewis) ne peut qu'assister en spectateur à ces Jeux dont il est banni pour une allégation de faits de professionnalisme, la Finlande brille tout de même avec  Volmari Iso-Hollo vainqueur du 3 000 m steeple et Matti Järvinen sacré au lancer du javelot. La délégation irlandaise forte de quatre athlètes fait très fort grâce à Robert Tisdall sur 400 m haies et Pat O'Callaghan au lancer du marteau, tous deux médaillés d'or. Juan Carlos Zabala est le premier argentin sacré en athlétisme, sur le marathon, et il est toujours, à 20 ans, le plus jeune vainqueur de l'épreuve.  

CIO

En natation, l'équipe du Japon est à son sommet. Elle gagne quatre des cinq titres masculins mis en jeu, et Kusuo Kitamura qui s'impose sur 1500 m nage libre à 14 ans et 309 jours, reste à ce jour le plus jeune champion olympique de son sport. Le seul titre qui échappe au Japon est gagné par l'Américain Buster Crabbe sur 400 m nage libre. Il devient ensuite une vedette du cinéma et de la télévision. 

CIO

Le Suédois Ivar Johansson réalise un exploit unique : sacré champion olympique des poids moyens (-79 kg), en lutte gréco-romaine, il fait ensuite le nécessaire pour perdre 5 kg avant de l'emporter en poids welters (- 72 kg) en lutte libre !  Le premier champion olympique australien de l'histoire du cyclisme sur piste est Dunc Gray, vainqueur du 1000 m contre-la-montre. Le vélodrome olympique des Jeux de Sydney 2000 portera son nom. Le colonel de l'armée japonaise Takeichi Nichi s'impose en selle sur Uranus dans le concours équestre de saut d'obstacles. Il reste au XXIe siècle l'unique médaillé olympique de son pays en équitation.

L'esprit olympique est remarquablement mis en valeur par l'escrimeuse britannique Judy Guinness qui laisse filer la victoire lors de la finale du fleuret dames en signalant aux officiels que sa rivale autrichienne Ellen Müller-Pries lui a porté deux touches passées inaperçues, et lui offre par conséquent la médaille d'or. 

CIO

Les athlètes les plus titrés de ces Jeux avec trois médailles d'or sont la nageuse américaine Helen Madison en natation (100 m et 400 m nage libre, relais 4 x 100 m nage libre) et le gymnaste italien Romeo Neri (concours général individuel et par équipes, barres parallèles). Le plus médaillé avec quatre podiums est le Hongrois Istvan Pelle, lui aussi gymnaste (or au sol et au cheval d'arçons, argent aux barres parallèles et au concours général individuel).  

CIO
  
Héritage

Les Jeux de 2028 vont se dérouler sur des sites de compétition existants, et parmi eux, plusieurs arènes utilisées 96 ans plus tôt, à commencer, on l'a vu, par le majestueux Memorial Coliseum, le seul stade de l'histoire qui aura accueilli trois cérémonies d'ouverture, autant de cérémonies de clôture et d'épreuves d'athlétisme !  Le Rose Bowl de Pasadena revient lui aussi pour accueillir plusieurs matches de football hommes et dames (dont la finale). La Marina de Long Beach est elle aussi le site de la voile des Jeux de 1932, de 1984 et de 2028 ! D'une manière générale et en dehors du village olympique qui était provisoire, tous les sites de compétition utilisés en 1932 existent encore, qu'ils aient été rénovés ou réadaptés pour d'autres fonctions. 

CIO

Les Jeux de Los Angeles 1932 ont constitué un bond dans la modernité, un pas important vers la dimension qu’ont prise les Jeux Olympiques. Ils ont rencontré un immense succès populaire et ont fait de la cité des Anges une ville dont la fierté olympique a traversé les décennies.  "L'histoire du succès des Jeux de la Xe Olympiade se sculpte dans les noirs abysses de la Grande Dépression mondiale. Mais l'esprit olympique a illuminé ces abysses, et tous ceux qui sont venus des quatre coins du monde ont emporté avec eux un nouvel espoir né d'une meilleure compréhension, d'une amitié plus intime pour leurs camarades humains, indépendamment de leurs origines ethniques ou de leurs croyances", peut-on lire dans le rapport officiel. Comme si ces mots avaient été écrits au XXIe siècle ! 

CIO
back to top En