skip to content
Date
22 mai 2008
Tags
Actu CIO

Londres prépare des Jeux spectaculaires


La commission de coordination du Comité International Olympique (CIO) pour les Jeux de 2012 à Londres a remis aujourd'hui une évaluation positive du travail effectué par le comité d'organisation de 2012 (LOCOG) et ses partenaires. Dirigée par son président, Denis Oswald, la commission vient de passer trois jours sur les sites des Jeux de 2012 et a entendu les rapports du LOCOG, de l’Autorité chargée de la livraison des infrastructures olympiques (ODA) et des autres organisations participant aux préparatifs.







S'exprimant à la fin de la visite, Denis Oswald a indiqué : “La commission a été impressionnée par la qualité et la rapidité des progrès accomplis par le LOCOG et ses partenaires depuis notre dernière visite. L'élément le plus visible est bien entendu la construction des sites, et l'avancement des travaux au Parc olympique en particulier est absolument épatant. Dans tous les domaines de préparation, nous avons pu constater les sérieux progrès de l'équipe de Londres 2012, progrès qui permettent au LOCOG d'être dans les temps pour organiser des Jeux splendides et laisser un riche héritage.”










La commission a pu également rencontrer le Premier ministre britannique, Gordon Brown, le chef de file de l'opposition, David Cameron, le parlementaire libéral démocrate, Don Foster, la ministre chargée des Jeux Olympiques, Tessa Jowell, et le tout récent maire de Londres, Boris Johnson. M. Oswald d'indiquer : “Le soutien multipartite en faveur des Jeux et celui des plus hauts échelons du gouvernement britannique sont extrêmement sécurisants. Cette base solide en faveur des Jeux Olympiques et Paralympiques sera cruciale pour que Londres 2012 atteigne ses objectifs. Il est également rassurant de constater que tous les niveaux du gouvernement sont à pied d'œuvre pour laisser un héritage sportif après les Jeux.”








Grâce à la participation de nombreux anciens athlètes de haut niveau et d'administrateurs sportifs chevronnés, le groupe a pu constater avec satisfaction que le LOCOG, de concert avec le CNO britannique, se concentre sur les besoins des athlètes des Jeux Olympiques et Paralympiques. Le président D. Oswald de constater : “Les athlètes sont la pierre angulaire des Jeux, et les membres de notre commission savent exactement ce dont les athlètes ont besoin pour concourir au maximum de leurs performances, puisque nous comptons parmi nous de nombreux olympiens et paralympiens. Nous avons tous été ravis de constater que le LOCOG avait su apprécier la place de premier ordre qu'occupent les athlètes aux Jeux, et cette reconnaissance transparaît dans l'ensemble de la planification.”











D. Oswald de poursuivre : “Dans quelques mois à peine, le maire de Londres récemment élu aura la charge d'accepter le drapeau olympique lors de la cérémonie de clôture des Jeux de Beijing. Dès lors, le LOCOG n'aura plus le loisir de s'inspirer d'une autre édition des Jeux d'été avant de les organiser lui-même, et la passation du drapeau marquera le moment où l'attention de la planète se tournera vers Londres et les prochains Jeux Olympiques d'été. J'encourage le LOCOG et ses partenaires à tirer pleinement parti des enseignements que les Jeux de Beijing pourront apporter, lesquels s'avéreront d'une grande utilité pour leur propre planification. Je ne doute pas un instant que Londres 2012 mettra à profit ces enseignements afin de nous proposer des Jeux spectaculaires en 2012.”

Sebastian Coe, président du LOCOG, a déclaré "Nous avons une vision claire du principe  qui selon nous doit guider les préparatifs de ces Jeux, à savoir utiliser le pouvoir du sport pour inspirer le changement, et c’est précisément cette idée que nous avons présentée à la commission au cours de ces trois derniers jours. Les progrès que nous avons accomplis au cours de l’année passée ont été spectaculaires – et ceci grâce aux équipes que nous avons en place au LOCOG, à l’ODA et chez tous nos partenaires. Nous avons exposé le détail de nos plans non seulement pour les quatre prochaines années mais aussi au-delà car nous voulons que ces Jeux laissent un héritage important et tangible.”

“Nous nous sentons très encouragés par les commentaires des membres de la commission et la confiance évidente affichée à l’égard du travail réalisé jusqu’à présent – car après tout, ce sont eux les experts. Mais il ne faut pas s’y méprendre, nous ne bénéficions d’aucune complaisance de leur part – nous savons qu’il y a beaucoup à faire mais nous sommes persuadés que nous pouvons relever les défis auxquels nous avons à faire face. Bon nombre de nos équipes se rendront cet été aux Jeux Olympiques et Paralympiques où il y aura beaucoup à apprendre",  a-t-il ajouté.









Au cours de sa visite, la commission a eu l’occasion de voir le site du Parc olympique, le stade de Wembley, Horse Guards Parade et Hyde Park qui tous accueilleront d’importantes installations olympiques. La commission a également participé à des groupes de travail et des séances plénières avec le LOCOG et ses partenaires locaux du gouvernement, le CNO britannique et l’ODA. Ces séances ont été l’occasion d’examiner l’avancée des travaux dans un certain nombre de domaines tels que l’Olympiade culturelle, les sites et l’infrastructure, le transport et l’environnement, ainsi que les services dont pourraient souhaiter bénéficier les différents groupes de personnes venant aux Jeux, soit les athlètes, les médias, les spectateurs, les Fédérations Internationales et les Comités Nationaux Olympiques.








La commission a par ailleurs approuvé le déplacement des épreuves olympiques d’escrime, de l’escrime en fauteuil roulant et des compétitions paralympiques de judo au centre d’expositions et de conférences uteuil roulantlympiquent donnéExCeL dans le quartier des Docklands, convaincue au terme de ces réunions que ce transfert assurerait un meilleur usage des sites existants  et permettrait de surcroît de déplacer la halle provisoire de basketball à l’ancien site d’escrime dans le Parc olympique. La configuration générale des sites de compétition s’en trouve améliorée, libérant davantage d’espace pour que les spectateurs puissent profiter du Parc olympique. Ces changements ont été approuvés par les Fédérations Internationales concernées. Quant au centre ExCeL, il forme déjà un imposant noyau  en dehors du Parc olympique. Outre l’escrime olympique, l’escrime en fauteuil roulant et le judo paralympique, il accueillera l’haltérophilie, l’épreuve paralympique de poids et haltères, le judo, la lutte, la boccia, le taekwondo, le tennis de table olympique et paralympique, la boxe et le basketball en fauteuil roulant. Il reste encore à obtenir l’approbation finale de la commission exécutive du CIO.

 -FIN-  

NOTE AUX RÉDACTEURS :
 
La commission de coordination
En tant que gardien des Jeux Olympiques, le CIO assiste les comités d'organisation et supervise leur travail par l'intermédiaire de ses commissions de coordination. La commission de coordination d’une édition des Jeux donnée se rend dans la ville hôte une fois par année jusqu'à quatre ans avant la manifestation olympique, puis deux fois par année jusqu'aux Jeux. Les séances plénières de la commission sont complétées par des visites effectuées régulièrement par des délégations du CIO plus restreintes, composées des présidents et de certains membres de la commission ainsi que de collaborateurs de l'administration du CIO. La prochaine visite de la commission de coordination à Londres aura lieu en avril 2009.
 Cliquez ici pour voir la liste complète des membres de la commission de coordination des Jeux à Londres.
 
LONDRES 2012
Londres a été élue ville hôte des Jeux de la XXXe Olympiade le 6 juillet 2005 lors de la 117e Session du CIO à Singapour. La ville l'a finalement emporté au quatrième tour de scrutin, avec 54 voix sur 104. Londres a dû toutefois participer à une rude compétition face à Paris, New York, Moscou et Madrid dans sa course à l'obtention des Jeux. Vingt-six sports seront inscrits au programme de ces Jeux Olympiques, auxquels participeront quelque 10 500 athlètes. 
###

 
Pour de plus amples informations, veuillez prendre contact avec le département de la communication du CIO, Tél.: +41 21 621 60 00, email: pressoffice@olympic.org, ou consulter notre site Web à l’adresse  www.olympic.org

 

Tags Actu CIO
back to top