skip to content
Date
15 nov. 2010

Londres 1908 remplace Rome à la dernière minute


L’organisation des Jeux Olympiques de 1908 avait été initialement attribuée à Rome qui,  en 1904, l’avait emporté sur Berlin, Turin et Milan. Les préparatifs de la capitale italienne sombrèrent dans le désarroi en 1906 après que l’éruption du Vésuve en avril eut dévasté la ville de Naples. Tandis que les conséquences financières du désastre pesaient de tout leur poids, trouver une nouvelle ville hôte pour les Jeux de 1908 devint inévitable.

Alors que les dates des Jeux approchaient, le CIO se tourna vers Londres et en novembre 1906, la capitale britannique releva le défi. Malgré ce bref délai, elle se mit à l’ouvrage avec un brio admirable. C’est ainsi que pour la première fois, un stade fut spécialement construit pour les Jeux.

Le Stade de Shepherd’s Bush, quartier ouest de Londres, fut en effet la pièce maitresse des Jeux avec non seulement une piste d’athlétisme mais aussi une piscine, un ovale de cyclisme et des arènes de lutte et de gymnastique. Autre première, la natation n’eut pas lieu en eaux vives et les fans purent applaudir leurs nageurs favoris depuis les 66 000 places du stade.

Les Jeux de 1908 virent pour la première fois également des athlètes défiler derrière leur bannière nationale à l’ouverture, tandis que Pierre de Coubertin, inspiré par le sermon de l’évêque de Pennsylvanie Ethelbert Talbot, en la cathédrale St Paul, adapta ses mots pour créer la phrase emblématique du Mouvement olympique: «Le plus important dans la vie n’est pas de triompher mais de combattre, l’essentiel n’est pas de gagner mais de bien se battre.»

De plus, les Jeux s’étendirent sur six mois, du 27 avril au 31 octobre. La plupart des épreuves se déroulèrent dans la quinzaine qui suivit la cérémonie d’ouverture le 13 juillet, mais d’autres, telles que les raquettes, le jeu de paume et le polo, eurent lieu avant, tandis que le rugby, la crosse et même le patinage artistique vinrent après.

Le plus mémorable fut sans doute le marathon rallongé de 195 m, pour pouvoir commencer sous les fenêtres de la nurserie du chateau de Windsor et pour s’achever au pied de la loge royale, établissant ainsi la nouvelle distance officielle de 42,195 km.

 

back to top