skip to content
Danyon Joseph Loader Getty
Date
26 juil. 1996
Tags
Atlanta 1996 , Actu CIO , Natation

Loader remporte les premiers titres olympiques de natation de la Nouvelle-Zélande


Avant d’aborder Atlanta 1996, on ne peut pas dire que le palmarès de la Nouvelle-Zélande dans les épreuves de natation olympiques soit particulièrement impressionnant. Le pays a en effet obtenu trois médailles de bronze dans toute son histoire, puis une médaille d’argent au 200 m papillon, quatre ans plus tôt à Barcelone, grâce à un jeune nageur de 17 ans nommé Danyon Loader. Ce denier a même signé une performance remarquable en Espagne, puisqu’il a pulvérisé son record personnel de 3’’3 en finale. Exceptionnel!

Quatre ans plus tard, Loader a gagné en confiance et en expérience. Il n’est plus un inconnu, mais un candidat respecté au podium. Il est engagé dans pas moins de sept épreuves, mais n’atteint la finale qu’aux 200 m et 400 m nage libre.

Au 200 m, il se retrouve distancé par le vétéran suédois Anders Holmertz qui, pour ses troisièmes Jeux d’affilée, se retrouve pour la troisième fois en tête de cette épreuve à mi-course. Et pour la troisième fois de suite, le Suédois ne remportera pas l’or ! À la fin de la troisième longueur de bassin, Loader prend en effet les commandes et bascule une dernière fois devant tout le monde avant de toucher le mur avec plus d’une demi-seconde d’avance. Il offre ainsi à la Nouvelle-Zélande sa première médaille d’or en natation.

Deux jours plus tard, Loader replonge pour la finale du 400 m. En l’absence de l’Australien Kieren Perkins, champion du monde en titre mais qui n’a pas réussi à se qualifier pour les Jeux, la compétition est très ouverte.

Loader Wins First Swimming Golds For New Zealand Getty

Une fois de plus, Holmertz prend la direction des opérations, et cette fois, il réussit à s’y maintenir bien après la mi-course. Mais à 100 m de l’arrivée, Loader porte son attaque et ne sera plus rejoint. Il remporte l’épreuve avec plus d’une seconde d’avance sur le Britannique Paul Palmer.

Loader ne participera pas aux Jeux de 2000, mais ses deux médailles d’or d’Atlanta l’assurent d'entrer dans la légende sportive de son pays. Il sera d’ailleurs élu meilleur athlète néo-zélandais des années 90.

back to top En