skip to content
Getty Images

Lindsey Vonn, toujours plus haut !

À 33 ans, Lindsey Vonn va disputer ses quatrièmes Jeux Olympiques d'hiver à PyeongChang en 2018. Pour l'instant, seuls ceux de Vancouver en 2010 lui ont souri, mais dans le même temps, la skieuse américaine a battu le record du nombre de victoires féminines en Coupe du monde - elle en est à 77 -, et celui, hommes et femmes confondus, du nombre de gros et petits globes de cristal de la FIS : 20 au total ! Le tout dans un parcours émaillé de blessures, suivies à chaque fois de retours tonitruants.

Première championne olympique américaine de descente à Vancouver en 2010, quatre fois première au classement général de la Coupe du monde de la FIS en 2008, 2009, 2010 et 2012, quintuple médaillée aux championnats du monde, avec deux titres en descente et en super-G à Val d'Isère en 2009, Lindsey Vonn subit un sévère coup d'arrêt le 5 février 2013 en chutant lourdement lors du super-G des Mondiaux de Schladming (Autriche). Une grave blessure au genou droit, à un an des Jeux de Sotchi 2014, et une course contre la montre pour pouvoir aller défendre son titre en Russie ! Elle est de retour en Coupe du monde en novembre 2013, mais le 21 décembre sur la piste O.-K. de Val d'Isère, son genou lâche à nouveau et elle doit retourner sur la table d'opération.  

"Regarder les Jeux de Sotchi à la télévision, ce n'est vraiment pas ce que je voulais faire. J'ai travaillé si dur à partir de cette blessure à Schladming pour être mesure de faire mon retour, mais juste deux mois avant ces Jeux, je me suis à nouveau blessée au genou et ça m'a brisé le cœur. Je suis quelqu'un qui prend des risques. J'adore repousser mes limites pour voir jusqu'à quelle vitesse je peux aller, et c'est ce qui m'a permis de gagner tant de courses, mais cela s'accompagne aussi de blessures", a-t-elle raconté à propos de cette période où elle s'est juré de se lancer dans un nouveau cycle olympique, bien décidée à repartir à l'assaut sur la route des Jeux de PyeongChang 2018.

Lindsey Vonn fait tomber les records

Lors de l'hiver 2014-2015, la brillante skieuse américaine renaît de ses cendres tel un Phénix. Trentenaire et plus brillante que jamais, impériale dans son style si particulier qui lui permet de gommer ses fautes en prenant de la vitesse de haut en bas des parcours. Elle recommence à empiler les victoires : quatre en descente, quatre en super-G pour parvenir le 19 janvier 2015 à Cortina d'Ampezzo à un total de 63 succès en Coupe du monde, nouveau record absolu côté féminin, mieux que la légendaire Anne-Marie Moser-Pröll (62 premières places dans les années 1970). En fin de saison, Lindsey Vonn s'adjuge les petits globes de cristal de la descente et du super-G, soit, à ce point de sa carrière, un total de 19 petits et gros globes, un record extraordinaire… et ce n'est pas fini !

La saison 2015-2016 de la plus grande championne américaine de tous les temps en ski alpin est encore plus brillante, avec cette fois 9 victoires. Elle réussit notamment à s'imposer en slalom géant à Are pour la première fois depuis quatre ans. Elle dépasse également Anne-Marie Moser-Pröll pour le nombre de premières places en descente (38), s'adjuge dans cette spécialité son 20e globe de cristal, occupe la tête du classement général de la Coupe du monde quand…. elle chute fin février dans le super-G de Soldeu (Andorre).

Victime d'une triple fracture du plateau tibial du genou gauche, elle décide de mettre un terme à sa saison. "J'ai signé 9 victoires en Coupe du monde, j'ai battu le record de victoires en descente et celui du nombre de podiums en super-G, et j'ai remporté plus de globes de cristal – 20 – que tous les skieurs, hommes et femmes confondus. S'arrêter n'est pas une décision facile, mais des dommages plus importants pourraient déboucher sur une opération qui mettrait en danger mon avenir de skieuse de haut niveau.  Avec les Jeux Olympiques en Corée du sud dans deux ans, je ne veux prendre aucun risque", dit-elle alors.

 

Son but principal n'est pas d'être prête mais d'être en bonne santé

Le 9 novembre 2016, alors qu'elle a repris l'entraînement en vue d'une nouvelle saison au plus haut niveau, Lindsey Vonn fait une mauvaise chute à l'entraînement dans la station de Copper Mountain : fracture du bras droit.  "Très douloureux, mais heureusement, ce n'étaient pas encore mes genoux !", remarque-t-elle. Elle revient en janvier 2017 et porte son record à 77 victoires en s'imposant dans la descente de Garmisch. Plus très loin, désormais, de la marque établie par le Suédois Ingemar Stenmark, 86 succès en slalom et géant durant sa brillante carrière.

Lors des Mondiaux de 2017 à Saint-Moritz (Suisse), Lindsey Vonn remporte la médaille de bronze en descente, son septième podium mondial. Elle se classe deux fois deuxième (descente et super-G) derrière l'Italienne Sofia Goggia les 4 et 5 mars sur la piste de vitesse de Jeongseon où se disputeront les médailles olympiques des Jeux de PyeongChang 2018. C'est un tracé pour les gros cœurs. "Mais j'adore les défis ! Plus la piste est difficile, plus j'ai mes chances. Je rêve de gagner une nouvelle médaille d'or olympique, et plus particulièrement en descente. Je vais aller là-bas, et je vais donner le meilleur de moi-même, comme je l'ai toujours fait. Pour moi, la question n'est pas de savoir si je serai prête, c'est de savoir si je serai en bonne santé, là est mon but principal". 

Durant l'été, elle poste de nombreuses photos et vidéos sur les réseaux sociaux où on la voit s'entraîner, s'entraîner et encore s'entraîner. Elle explique également qu'elle a décidé de disputer au moins une saison de plus après les Jeux d'hiver 2018, "pour me concentrer sur mon record en Coupe du monde", ce qui fait que durant l'hiver 2017-2018, "je ne me mettrai pas trop de pression".

Mais avant de tenter de dépasser Ingemar Stenmark, Lindsey Vonn disputera, si tout va bien, ses quatrièmes Jeux Olympiques d'hiver, puisqu'elle a débuté à 17 ans à Salt Lake City en 2002. Son palmarès compte pour l'instant une médaille d'or en descente et une de bronze en super-G, toutes deux remportées en 2010 à Vancouver. Alors cette fois, "J'espère que pendant les Jeux, dans les nouvelles, on lira des reportages sur ma… sur mes médailles !".

Le 23 septembre 2017 dans la station chilienne de La Parva, Lindsey Vonn est à l'entraînement. Elle poste une vidéo où on la voit s'élancer dans un parcours de super-G, avec ce commentaire : "J'ai des skis de super-G de malade ici ! Je fais mon come-back. Attention ! Et j'adore mon bureau".  Le bureau dans une nature d'un blanc immaculé, celui d'une magnifique championne qui n'a pas fini d'écrire sa légende. 

back to top En