skip to content
IOC

Lillehammer 2016: Un vivier de talents

Un an après Lillehammer 2016, Olympic.org s’intéresse à quelques-uns des athlètes des JOJ qui se font désormais un nom sur la scène mondiale…

Maria Sotskova

Après avoir décroché l’argent dans l’épreuve du patinage artistique individuel derrière sa compatriote Polina Tsurskaya à Lillehammer, la Russe Maria Sotskova a vu sa carrière décoller. Elle a fait ses débuts en Coupe du monde ISU au Trophée de France en novembre 2016, terminant deuxième derrière la championne du monde en titre, Evgenia Medvedeva, puis elle a décroché le bronze au Trophée NHK 2016 pour se qualifier ensuite pour la finale du Grand Prix à Marseille, où elle a fini cinquième. Entre-temps, la patineuse de 16 ans a terminé troisième aux championnats russes et quatrième aux championnats européens, et elle continue à se faire un nom sur le circuit international.

IOC/Ubald Rutar
Chloe Kim

La snowboardeuse Chloe Kim faisait déjà les gros titres avant d’arriver à Lillehammer. Dans les semaines précédant les JOJ d’hiver de 2016, l’Américaine âgée alors de 15 ans était devenue la plus jeune athlète à décrocher deux titres des X Games et avait également effectué le tout premier back-to-back 1080s dans une épreuve féminine de snowboard. Aux JOJ de Lillehammer, Kim a démontré pourquoi elle était qualifiée d’“avenir du snowboard féminin” en remportant l’or dans le halfpipe et le slopestyle. Depuis, elle a prouvé que l’avenir était déjà là en décrochant une autre médaille d’or aux X Games à Oslo et en se plaçant comme favorite pour le titre de halfpipe aux Jeux Olympiques de PyeongChang l’année prochaine.

Hwang Dae-heon

Le patineur de vitesse sur piste courte Hwang Dae-heon, originaire de la République de Corée, a montré son sens tactique lorsqu’il a dépassé le Chinois Ma Wei dans les derniers mètres du 1 000m pour décrocher le titre des JOJ à Lillehammer. Depuis, il a également montré sa grande maturité à seulement 17 ans en franchissant l’étape suivante, la Coupe du monde de l’ISU. Il est monté pour la première fois sur le podium à Salt Lake City en novembre dernier, terminant deuxième derrière son compatriote Lim Kyoungwon dans le 1 000m, puis a décroché d’autres médailles d’argent dans le 500m et le 1 000m à Dresde en février. Il a remporté ensuite sa première victoire en Coupe du monde en battant le médaillé olympique de bronze Sjinkie Knegt dans le 1 000m à Minsk et attend avec impatience les Jeux Olympiques d’hiver qui se tiendront l’année prochaine dans son pays.

Ema Klinec

Avant les JOJ d’hiver de Lillehammer 2016, la Slovène spécialiste du saut à ski Ema Klinec était déjà montée trois fois sur le podium lors d’épreuves de Coupe du monde et cette expérience de haut niveau lui a manifestement été profitable puisqu’elle a décroché l’or aux JOJ à la fois dans l’épreuve féminine et dans l’épreuve par équipes. Aujourd’hui âgée de 18 ans, elle continue de concourir en Coupe du monde et a terminé deuxième à Oberstdorf en janvier. Bien qu’elle cherche encore à remporter sa première victoire sur le circuit senior, elle s’est fermement établie comme étant l’une des 10 meilleures sauteuses à ski sur le circuit féminin.

Mélanie Meillard
La Suisse Mélanie Meillard a été une des stars des épreuves de ski alpin à Lillehammer 2016, décrochant l’or dans le slalom géant, l’argent dans le combiné et terminant quatrième dans le super-G. Depuis, elle a commencé à connaître des succès similaires sur le circuit senior, montant à trois reprises sur le podium de la Coupe d’Europe FIS, dont deux victoires en slalom à Bad Wiessee. On la retrouve aussi régulièrement sur le circuit de la Coupe du monde, où elle a terminé plusieurs fois parmi les dix premières.

back to top En