skip to content
YIS/IOC Simon Bruty
Date
25 févr. 2016
Tags
Lillehammer 2016 , JOJ , Actu CIO

Lillehammer 2016 : Le ski freestyle dans tous ses états, d’Oslo à Hafjell


A Lillehammer, les jeunes skieurs acrobatiques ont offert un magnifique spectacle dans le half-pipe, sur les modules du slopestyle, et dans les courses de ski cross. Autant de jeunes champions que l’on aura plaisir à revoir s’ils tracent leur chemin jusqu’aux Jeux de PyeongChang 2018 !

Tout a commencé dans le half-pipe du Vinterpark d’Oslo le 14 février. Chez les dames, la Britannique Madison Rowlands l’a emporté grâce à un 2e run époustouflant qui lui a valu le score définitif de 88.60, pour une très large victoire, l’Américaine Paula Cooper finissant en argent avec 79.00 et l’Autrichienne Lara Wolf en bronze avec 72.20.

Pour Madison Rowlands, cette médaille d’or olympique de la jeunesse a été cerise sur le gâteau d’une vie passée sur les skis. Après avoir découvert le sport à l’âge de 2 ans, lors d’un séjour avec ses parents aux Deux Alpes, en France, elle n’en a plus décroché. « Je ne me souviens pas d’une période où je n’ai pas skié » a-t-elle dit, ajoutant « Je suis euphorique. Honnêtement, je ne pourrais pas être plus heureuse. Lorsque j’ai téléphoné à la maison, ils étaient tous en train de pleurer. » La jeune britannique du Kent (15 ans) n’en avait pourtant pas fini avec les honneurs à Lillehammer.

La Britanique Madison Rowlands © Jon Buckle /YIS/IOC 

La compétition masculine a été remportée par l’Américain Birk Irving, lui aussi énorme dans les airs lors de son deuxième run, avec au passage un superbe « double flat 9 down the pipe » pour un score de 93.00 qui lui a permis de zapper le 3e run. Un succès tout sauf inattendu pour Irving, connu pour avoir réalisé son premier 360° à l’âge de 5 ans !

« J’ai grandi dans une station de ski et tous les membres de ma famille sont des skieurs, on peut donc dire que je suis né avec les skis aux pieds », a expliqué Birk Irving, avant d’avouer : « « J’ai un péroné fracturé et je n’ai donc pas pu m’entraîner cette semaine. J’ai eu un peu mal, mais dès que l’adrénaline est montée, tout est rentré dans l’ordre. » Dans cette épreuve, le Néo-zélandais Finn BIlous a pris l’argent (92.20) et le Norvégien Sunde Andreassen, le bronze (80.20).

L’Américain Birk Irving © Jon Buckle /YIS/IOC

Gentebein et Howden règnent sur le ski cross

Le 15 février les skieurs freestyle ont pris la direction du Freepark de Hafjell pour la suite de leurs épreuves, à commencer par le ski cross. Dans la finale féminine, la Suissesse Talina Gentebein portait le dossard rouge attribué à la coureuse ayant marqué le plus de points durant les tours qualificatifs précédents. Elle avait donc le choix de sa ligne de départ. Quand le quatuor est sorti du portillon, l’Australienne Zali Offord a jailli en tête. Elle a mené la première partie de la course, mais Gentebein a accéléré et lui fait l’intérieur dans un virage relevé, avant de s’échapper pour remporter la victoire. Offord a pris la médaille d’argent, et la Tchèque Klara Kasparova s’est parée de bronze.

L’Australienne Zali Offord (argent), la Suissesse Talina Gantenbein (or) et la Tchèque Klara Kasparova (bronze) © Simon Bruty/YIS/IOC

« Je ne peux pas y croire ! », a déclaré à chaud Talina Gentebein. « Ma maman et mon papa sont là. Elle en a pleuré ! ». Elle d’ajouter, au bord des larmes : « Ça représente beaucoup pour moi. On ne peut pas gagner une course comme ça tous les jours. C’est fantastique ».

Dans l’épreuve masculine, Le Canadien Reece Howden, a remporté ses cinq tours préliminaires ainsi que sa demi-finale, et s’est donc élancé en finale avec le dossard rouge. En course, il a été mis sous pression par l’Australien Louis Muhlen. Ce dernier a tenté de le passer en pleine courbe, mais il y a eu contact, et il est tombé. Howden a rallié sans encombre la ligne d’arrivée, détaché, devant le Belge Xander Vercammen et Muhlen qui s’est relevé pour terminer la course avec le bronze.

Le Belge Xander Vercammen (argent), le Canadien Reece Howden (or) et l’Australien Louis Muhlen (bronze) © Simon Bruty/YIS/IOC

Nouveau podium pour Madison Rowlands

Les épreuves de slopestyle sont arrivées en conclusion le 19 février dans le freepark d’Hafjell. Impériale dans ses figures comme en réception, la Russe Lana Prusakova a décroché la médaille d’or. Avec un score de 77.00, elle a devancé la Française Lou Barin (argent, 72.80) et la Britannique Madison Rowlands (bronze, 67.80).

La Russe Lana Prusakova © Bob Martin/YIS/IOC

Madison a décroché là sa deuxième médaille, après l’or du half-pipe à Oslo : « J’ai vraiment du mal à réaliser que j’ai maintenant deux médailles olympiques de la jeunesse » a-t-elle indiqué, « Je m’entraîne probablement plus en slopestyle qu’en half-pipe. J’essaye d’abord toutes les figures sur des trampolines ou des airbags avant de passer à la phase sauts. Ça fait un peu peur quand on les exécute en vrai, mais on s’habitue vite. »

Le Norvégien Birk Ruud a remporté la compétition masculine avec un premier run aérien et sans faute à 89.20 points, que personne n’a pu améliorer. L’Américain Alexander Hall (87.40), dernier à s’élancer, a réussi un ultime passage à 87.40 points grâce auquel il s’est adjugé la deuxième place en dépassant le Néo-Zélandais Finn Bilous (86.00), déjà médaillé d’argent en half-pipe.

Le Norvégien Birk Ruud © Bob Martin for YIS/IOC

« C’est très spécial d’avoir gagné chez moi, dans mon pays », a expliqué Birk Ruud. « C’est le top. En plus, ma famille était là ! ». Alexander Hall s’est pour sa part enthousiasmé : « C’est vraiment super d’avoir rencontré des tas d’autres athlètes de mon âge ici. Le voyage a été enrichissant au niveau du ski, mais plus encore au niveau de l’expérience ».

Comme lors de la compétition de snowboard slopestyle disputée le même jour, le Snowpark d’Hafjell a apporté une superbe atmosphère de fête aux JOJ de Lillehammer !

back to top En