skip to content
Date
27 févr. 2004
Tags
Actu CIO

Levée de la suspension imposée au CNO iraquien !


La commission exécutive du CIO a levé aujourd'hui la suspension prononcée le 17 mai 2003 contre le Comité National Olympique d'Iraq. Grâce aux efforts déployés par le Comité International Olympique et à l'excellente coopération qui a prévalu entre le CIO, le Comité intérimaire pour administrer le sport en Irak (ICTAS), l'Autorité provisoire de coalition (CPA), le Conseil olympique d'Asie (OCA) et le Comité National Olympique des États-Unis (USOC), la reconstruction du mouvement olympique et du CNO iraquiens, conformément à la Charte Olympique, n'a pris que neuf mois. C'est donc sous la bannière de leur CNO que les athlètes iraquiens entreront dans le stade olympique d'Athènes le 13 août prochain.




Neuf mois pour reconstruire le CNO
Le CIO a contribué à ce processus de reconstruction en dépêchant en Iraq deux missions préparatoires à l'issue desquelles l'Assemblée générale constituante du CNO a pu se réunir, les conditions préalables à sa tenue étant remplies : les fédérations nationales régissant les sports inscrits au programme olympique avaient en effet été reconstituées dans l'intervalle ou étaient en passe de l'être (football).




Reconstitution le 29 janvier 2004
L'Assemblée générale constituante s'est déroulée le 29 janvier 2004 dans la ville d'Al-Sulaymaniyah, Iraq, sous les auspices du CIO. À cette occasion, les nouveaux statuts du CNO iraquien ont été adoptés et les membres de son conseil exécutif élus, parmi lesquels le président du CNO, Ahmed Abdul Ghafoor Al-Samarrai, et le secrétaire général, Amir A. Jabbar, lequel occupe également le poste de président de la Fédération iraquienne de volleyball.




Les athlètes iraquiens se préparent pour Athènes
Parallèlement à ces événements, un certain nombre d’athlètes iraquiens ont été identifiés comme étant les plus à même de se qualifier pour les Jeux Olympiques de 2004 à Athènes, principalement en athlétisme, boxe, haltérophilie, lutte, natation et taekwondo. Le CIO participe à plusieurs projets dont le but est d'aider ces athlètes à poursuivre leur préparation.




202 Comités Nationaux Olympiques : un nombre record !
La levée de la suspension imposée au CNO iraquien porte à 202 le nombre de CNO reconnus par le CIO, un record dans l'histoire du Mouvement olympique. À noter que les chiffres sont passés de 144 CNO reconnus en 1980 à 163 en 1990, puis à 200 en 1998 - une augmentation spectaculaire !
Tags Actu CIO
back to top