skip to content
Olympism in Action Forum

Les Young Change Makers à l’œuvre !

Dès le coup d’envoi du Forum Olympisme en action, les 5 et 6 octobre, et la montée sur scène de cinq d’entre eux pour accueillir plus de 1 600 participants, les jeunes ont été au cœur des principales discussions de cet événement sans précédent à Buenos Aires.

Plus de 100 Young Change Makers (YCM, Jeunes artisans du changement) ont joué un rôle actif en tant qu’invités du Forum. Ils ont ainsi apporté un éclairage juvénile aux discussions sur des questions telles que les modes de vie sains, la lutte contre le dopage et le fait de générer du changement social par le sport.

Les YCM ont été particulièrement actifs dans les ateliers, principalement des tables rondes, des échanges interactifs et des questions-réponses. On a pu voir ainsi assez souvent des YCM se lever pour prendre la parole et partager des points de vue pertinents avec un éminent auditoire, alors que d’autres, dans certains cas, faisaient même partie des intervenants.

Par exemple, Nicky Van Rossem, qui a été nommée YCM par le Comité National Olympique belge en 2016 pour les Jeux Olympiques de la Jeunesse de Lillehammer 2016 et qui assume la même mission à Buenos Aires 2018, a partagé la scène avec des dirigeants de premier plan lors du débat "Protéger les athlètes : éducation & dissuasion" au cours de la matinée inaugurale.

IOC

« J’ai vraiment apprécié que nous ayons eu une discussion et j’ai été impressionnée par le fait que [les panélistes] voulaient changer les mêmes choses, même si nous venons d’horizons et de cultures différents, et que nous avons chacun notre manière de travailler », a-t-elle souligné.

« Le Forum a constitué une belle opportunité pour que les Young Change Makers - mais aussi les jeunes en général – fassent connaître le bilan positif de leur travail et se fassent entendre. »

Les membres d’un comité de rédaction de 14 membres ont participé aux différents ateliers et aux discussions plénières. Ils se sont ensuite échangé les résultats des travaux et ont élaboré tous ensemble des recommandations axées sur l’action qui seront présentées à la Session du CIO. La moitié des membres du comité sont des anciens YCM, qui ont eux-mêmes pris part à des projets sociaux dans leur communauté dans le cadre du programme YCM + soutenu par Panasonic. Parmi les membres du comité figure Samantha Miyanda, qui a également trouvé le temps de s’adresser aux participants du Forum à propos du programme de mentorat des filles qu’elle a créé en Zambie.

IOC

« Les jeunes représentent l’avenir, il est donc important que nous soyons présents au Forum pour présenter notre contribution », a déclaré Samantha Miyanda. « Je suis très reconnaissante au CIO de nous avoir invités, afin que nous puissions apprendre, nous développer et contribuer au développement du sport, et inciter les jeunes à assumer des rôles à responsabilités. »

Par ailleurs, Fernanda Russo, une YCM de 19 ans, médaillée d’argent en tir à Nanjing 2014, a interviewé le maire de Buenos Aires Horacio Rodríguez Larreta dans la salle principale sur l’impact des JOJ sur les jeunes de la ville, alors que Valery de Falbaire a soumis avec deux autres YCM des idées d’initiatives sportives durables à Muhammad Yunus, prix Nobel de la paix, lors d’une session interactive axée sur les jeunes.

En quittant le Forum pour rejoindre l’Obélisque en vue de la cérémonie d’ouverture, les Young Change Makers avaient déjà laissé leur empreinte sur Buenos Aires, en faisant entendre leur voix importante et juvénile parmi les dirigeants du sport et de la société. Et ce qui est intéressant, c’est que leur mission aux JOJ ne fait que commencer.

 

back to top En