skip to content
Date
03 oct. 2005
Tags
Actu CIO , Communiqué de presse

Les villes requérantes 2014 assistent à un séminaire du CIO à Lausanne


Le Comité International Olympique (CIO) a conclu un séminaire d'information de quatre jours destinés aux sept villes requérantes pour les Jeux de 2014 et à leurs Comités Nationaux Olympiques (CNO). Ce séminaire avait pour but d'aider les villes à répondre au questionnaire remis par le CIO au cours de la phase I du processus de candidature – également appelée procédure d'acceptation des candidatures. Il entendait également donner aux villes un aperçu de la complexité que revêt l'organisation des Jeux Olympiques et de ce que l'on attendra d'elles si elles sont acceptées comme villes candidates et accèdent à la phase II de la procédure.
 
Réunies pour la première fois à Lausanne, Almaty (Kazakhstan), Borjomi (Géorgie), Jaca (Espagne), PyeongChang (République de Corée), Salzbourg (Autriche), Sochi (Fédération de Russie) et Sofia (Bulgarie) ont eu la possibilité de mieux découvrir le Mouvement olympique, de rencontrer ceux qui ont organisé ou organisent actuellement une édition des Jeux Olympiques, et de recueillir toutes les informations nécessaires à la préparation de candidatures de bonne qualité.
 
Le séminaire a couvert tous les aspects du processus de candidature et de l'organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques : avantages et héritage légués par les Jeux, finances, structure du comité d'organisation, relations avec les autorités publiques et infrastructures. La nécessité pour les villes de bien comprendre les incidences qu'aurait l'accueil des Jeux dans leur ville et leur pays sur le plan socio-économique, sportif et urbain a également été soulignée.
 
Les sept villes requérantes ont également pu profiter de l'expérience d'anciennes villes candidates à l'organisation des Jeux avec les présentations de John Furlong, directeur général du comité d'organisation des Jeux Olympiques d'hiver de 2010 à Vancouver (COVAN), et de Sebastian Coe, président du comité d'organisation des Jeux Olympiques de 2012 à Londres (LOCOG). Tous deux ont souligné l'importance de l'héritage et du développement durable, sans oublier la collaboration avec les autorités nationales et locales.
 
En organisant des séminaires de ce type sur une base régulière, le CIO affiche clairement sa volonté de conseiller les villes requérantes et de les aider à mieux comprendre la philosophie qui sous-tend le processus de candidature à l'organisation des Jeux Olympiques. Conséquence de cette démarche: la qualité des candidatures olympiques ne cesse de s'améliorer, comme l'ont prouvé les dossiers pour 2012; et qui dit candidature de qualité dit Jeux Olympiques de qualité.
 
Tous les aspects abordés au cours des quatre derniers jours seront mis en pratique durant les Jeux Olympiques d'hiver à Turin, où les villes participeront à un programme des observateurs conçu spécialement pour répondre à leurs besoins. Ce sera pour elles une occasion unique de voir ce qui se passe en coulisses et de mieux comprendre la complexité et les enjeux inhérents à l'organisation des Jeux Olympiques.
back to top