skip to content
Date
18 août 2016
Tags
Actu CIO

Les villes hôtes des prochaines éditions des Jeux observent et apprennent à Rio

Des observateurs envoyés par les trois prochaines villes hôtes de la manifestation olympique découvrent les coulisses des Jeux de Rio 2016 dans le cadre du programme de transfert des connaissances mis sur pied par le Comité International Olympique (CIO).

Le programme des connaissances sur les Jeux Olympiques (OGKM) a été créé avant les Jeux Olympiques de Sydney 2000 afin de permettre aux organisateurs des Jeux de tirer parti des enseignements de leurs prédécesseurs.

"Le programme OGKM donne aux comités d'organisation de très précieux conseils qui contribuent au bon déroulement des Jeux", a confié le responsable de la gestion des connaissances sur les Jeux Olympiques du CIO, Chris Payne. "Ils découvrent ce qui a fonctionné et ce qui n'a pas fonctionné et apprennent à faire face aux difficultés qui surgissent."

Le programme OGKM s'articule autour de trois grands axes : information, avec les Guides sur les Jeux Olympiques et autres documents de référence; services, avec l'organisation d'ateliers et de séminaires; et expérience, avec le programme d'observation.

Plus de 370 représentants des villes hôtes des trois prochaines éditions des Jeux – PyeongChang 2018, Tokyo 2020 et Beijing 2022 – sont à Rio de Janeiro pour observer les opérations et activités menées par les différents secteurs fonctionnels durant les Jeux. D'autres membres des comités d'organisation des Jeux à venir travaillent également aux côtés de l'équipe de Rio 2016 dans le cadre du programme d'affectation provisoire.

Getty Images

Masa Takaya, directeur de la communication de Tokyo 2020 et participant au programme OGKM, a indiqué que cette initiative avait permis à l'équipe de Tokyo 2020 de recueillir des informations qu'elle n'aurait pu obtenir autrement.

"Les collaborateurs de Tokyo 2020 s'investissent pleinement dans la planification des opérations Jeux, mais la plupart d'entre eux n'avaient jamais assisté à une édition des Jeux jusque-là", a-t-il précisé. "C'est une occasion unique – et notre dernière chance – d'observer ce qui se passe réellement aux Jeux. Les enseignements tirés sont plus que précieux et ils nous aideront sans aucun doute à peaufiner nos projets avant l'édition de Tokyo."

Le directeur exécutif du CIO pour les Jeux Olympiques, Christophe Dubi, a ajouté que cette expérience sur le terrain permettait également de nouer des contacts.

"Le partage de connaissances fait partie intégrante de l'expérience olympique", a-t-il déclaré. "Je suis persuadé que les membres de l'équipe de Rio 2016 continueront d'apporter leurs conseils aux organisateurs des futures éditions des Jeux et de répondre à leurs questions longtemps après la fin de ces Jeux."

Tags Actu CIO
back to top En