skip to content
© Getty Images
Date
27 janv. 2017
Tags
Actualités Olympiques , PyeongChang 2018

Les universités étrangères affluent pour soutenir PyeongChang 2018

Les volontaires constituent toujours un facteur essentiel du bon déroulement et de la réussite des Jeux Olympiques. Les organisateurs de PyeongChang 2018 se sont donc associés avec un certain nombre d’universités étrangères, afin que les étudiants du monde entier prennent part au programme de volontariat des Jeux Olympiques d’hiver de l’an prochain.

Le 24 janvier, Lee Hee-beom, président du Comité d’organisation de PyeongChang 2018 (POCOG), était à Washington (USA) pour signer un protocole d’accord avec l’université George Washington, dont 40 à 50 étudiants devraient devenir volontaires aux Jeux Olympiques et Paralympiques de l’an prochain.

« Ce partenariat prometteur avec le Comité d’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques d’hiver de PyeongChang 2018 va offrir à nos étudiants une occasion unique de comprendre en direct comment les Jeux sont organisés, tout en découvrant les richesses de la vie et de la culture coréennes », a déclaré le Dr Steven Knapp, président de l’université.

« Les volontaires de PyeongChang 2018 seront issus de nombreux milieux et cultures différents. Je suis persuadé que les étudiants de l’université George Washington apprécieront cette opportunité spéciale à PyeongChang et feront profiter les Jeux de leur professionnalisme et de leur passion. À 16 jours seulement de J-365, j’espère que tous les volontaires que nous avons sélectionnés pour les Jeux apprécient leur expérience avec nous, destinée à créer des Jeux pour tous. J’espère également que nous pourrons inciter beaucoup plus de personnes à s’engager dans le volontariat après PyeongChang et à initier en République de Corée une culture au sein de laquelle les gens donnent de leur temps pour soutenir des organisations ou des événements bien au-delà de 2018. »

Le POCOG a également signé un accord avec quatre autres universités étrangères qui disposent toutes d’antennes à Incheon, dans le quartier de Songdo : l’université d’état de New York, l’université George Mason et l’université de l’Utah (toutes américaines), ainsi que l’université de Gand, en Belgique. Entre dix et trente étudiants de chacune d’entre elles seront sélectionnés pour travailler comme volontaires au moment des Jeux dans les secteurs de l’accueil dans les aéroports, des transports et du protocole. Sans surprise, la compétition pour les postes de volontaires est féroce parmi les étudiants. Pour être sélectionnés par leur université, les étudiants doivent remplir un dossier de candidature, expliquant leur motivation et leurs aptitudes.

Le principal programme de volontariat pour les Jeux Olympiques d’hiver de 2018 a généré énormément d’intérêt : 91 656 demandes venant de 145 pays ont été enregistrées pour les 22 400 postes disponibles. L’attribution définitive des places devrait intervenir en avril 2017.
back to top En