skip to content
© Getty Images
Date
20 févr. 2017
Tags
PyeongChang 2018 , Actualités Olympiques , Saut à ski

Les tremplins de PyeongChang 2018 à l’épreuve des meilleurs sauteurs à ski de la planète

Le calendrier des épreuves test de PyeongChang 2018 s’est poursuivi avec le saut à ski, qui a été sous les feux de la rampe durant trois jours, du 14 au 16 février. Le Centre de saut à ski d’Alpensia a en effet abrité une étape de la Coupe du monde en présence des meilleurs spécialistes de la planète, qui ont réalisé quelques brillantes performances.

Au tremplin normal, les sauteuses japonaises ont été excellentes dans les deux épreuves féminines. Le 15 février tout d’abord, Yuko Ito a chassé sa compatriote plus huppée Sara Takanashi du podium, à la faveur d’un deuxième saut de folie à 101,5 qui lui a permis d’obtenir un total de points victorieux de 234,4. Toutefois, grâce à sa deuxième place, Sara Takanashi a pu enlever pour la quatrième fois le classement général de la Coupe du monde.

Le lendemain, les places d’honneur ont été interverties, la star japonaise obtenant sa 53e victoire en Coupe du monde, égalant ainsi le record de l’Autrichien Gregor Schlierenzauer.

Cette 53e victoire me ravit. Sara Takanashi

Takanashi, 20 ans, a réalisé des sauts à 99,5 m et 97 m pour signer le meilleur total avec 215,1 points, soit 1,5 unité de mieux qu’Ito. En tête à l’issue de la première série de sauts, la Norvégienne Maren Lundby a terminé troisième avec 210,2 pts.

« Cette 53e victoire me ravit », a déclaré Sara Takanashi. « Dans la perspective des Jeux Olympiques de PyeongChang, je dois faire le maximum pour être sélectionnée et représenter le Japon. J’ai réussi à régler mon approche et le fait d’avoir pu renverser la vapeur va me donner confiance. »

Dans les épreuves masculines, les honneurs ont été partagés entre sauteurs européens. Le Polonais Maciej Kot est monté sur la première marche du podium au tremplin normal, alors que l’Autrichien Stefan Kraft a dominé la compétition au grand tremplin.

© Getty Images

Kraft a décroché la première place au HS 140 en réalisant une performance extraordinaire lors de chacun de ses deux sauts, ce qui lui a permis d’obtenir le score impressionnant de 293,5 points, loin devant Wellinger (279,8) et le Polonais Kamil Stoch, leader de la Coupe du monde, qui a complété le podium (268,2).

Le lendemain, Kot a relégué Kraft à la deuxième place dans l’épreuve du HS 109, avec un total de 256,2 points, soit quatre points d’avance sur son rival, et 15 points sur le troisième, l’Allemand Andreas Wellinger. Quant à Kamil Stoch, qui a dû se contenter de la sixième place, il a dû mettre entre parenthèses sa quête de victoire au classement général de la Coupe du monde, Kraft réduisant même son retard sur le Polonais à 60 points.
© Getty Images
back to top En