skip to content
Date
30 juil. 2012
Tags
Londres 2012 , Actu CIO , Tir à l'arc

Les titrés des JOJ en route vers le succès dans le tournoi olympique de tir à l’arc

Lors du tour préliminaire de classement en tir à l’arc qui se déroulait samedi, les filles des Jeux Olympiques de la Jeunesse se sont placées sur la route du succès. Mariana Avita du Mexique, Tan Ya Ting de Chinese Taipei, Lidiia Sichenikova d’Ukraine et

Tirant avec grand style, Tan Ya, à tout juste 18 ans, a pris une impressionnante troisième place sur 64. Visant toutefois l’or, l’archère reste modeste et nous avons dit que sa performance peut encore être améliorée. Mais le secret de son succès, révèle-t-elle, c’est de traiter les Jeux Olympiques simplement comme n’importe quelle autre compétition. De cette manière, la jeune athlète peut garder la tête froide, maîtriser ses nerfs et ses émotions pendant les épreuves. 

Miranda de l’équipe américaine a réussi à se classer 14e, et elle n’a pu contenir son excitation. “J’espérais venir ici depuis très longtemps et maintenant je suis officiellement sur les rangs pour marquer des points aux Jeux Olympiques !”

Pratiquant le tir depuis l’âge de cinq ans, elle a parcouru un sacré bout de chemin depuis les Jeux Olympiques de la Jeunesse il y a deux ans : “J’en ai vraiment fait une affaire avec Singapour; j’étais vraiment trop stressée à propos de ma performance; maintenant j’ai appris à me détendre.” Toujours prête à transmettre sa sagesse olympique, elle conseille aux athlètes en herbe de continuer simplement à faire ce qu’ils font: “Cela viendra si cela doit venir,” nous a-t-elle dit.

Les résultats de samedi ont permis à Miranda, Tan Ya et Mariana d’accéder toutes les trois dans leur équipe respective aux quarts de finale prévues le lendemain.  Malheureusement, leur rêve olympique devait s’arrêter là, mais compte tenu des belles  performances de ces trois athlètes des JOJ, ce n’est assurément pas la dernière fois que nous voyons ces jeunes femmes.

 

©IOC Young Photographer Billy Rowlinson 

Iram Sarwar, Jeune reporter

back to top