skip to content
Date
26 févr. 2006
Tags
Turin 2006, Hockey sur glace, Suède
Turin 2006

Les super-Suédois à deux doigts du doublé en hockey sur glace

Cette édition des Jeux fut véritablement exceptionnelle pour les hockeyeurs suédois, dont les performances furent aussi éblouissantes dans les compétitions masculines que féminines.


Alors que tout le monde considérait les Finlandais comme favoris, le tournoi devint réellement passionnant durant les quarts de finale. La Finlande remporta tous ses matches dans le groupe A, puis vainquit les États-Unis en quarts de finale.

Ce fut une victoire serrée (4-3), tandis que la Suède s’imposa haut la main face à la Suisse (6-2). Le match le plus palpitant de cette phase du tournoi fut sans doute le troisième, qui opposait le Canada à la Russie.

Durant les deux premières périodes de jeu, l’atmosphère fut tendue et aucune des équipes ne réussit à marquer. Puis les Russes prirent les choses en main et parvinrent à maintenir leur avantage pour remporter le match 2-0. Pendant ce temps, la Slovaquie dut s’incliner face à la République tchèque.

L’excitation retomba quelque peu pendant les demi-finales. Les Suédois écrasèrent les Tchèques 7-3 grâce à sept marqueurs différents, tandis que la Finlande remporta une confortable victoire 4-0 contre la Russie.

En revanche, la finale s’avéra des plus passionnantes, chaque équipe prenant tour à tour la tête du match. Après deux périodes, le score était de 2-2, mais le Suédois Nicklas Lidström marqua à la dixième seconde de la troisième période, donnant à son équipe un avantage qu’elle garda jusqu’à la fin, malgré les attaques frénétiques des Finlandais.

Du côté des compétitions féminines, la Suède s’attribua une autre victoire mémorable, battant les USA aux tirs au but en demi-finale. Dès le départ, la Suède, qui venait de perdre 25 matches consécutifs contre les États-Unis, se fit rapidement distancer 2-0. Mais grâce à leur détermination et à deux buts de Maria Rooth, les joueuses suédoises parvinrent à revenir au score.

Les Américaines se lancèrent dans une contre-attaque acharnée, mais sans succès. Le dénouement se joua aux tirs au but, où les quatre athlètes américaines échouèrent tandis que la Suède décrochait la victoire 2-0.

Jamais auparavant les États-Unis n’avaient essuyé de défaite en compétition internationale, excepté contre le Canada. Sans doute épuisées par leurs exploits, les Suédoises ne purent répéter leur performance en finale et durent s’incliner face aux Canadiennes (4-1). Mais remporter la médaille d’argent était déjà un petit miracle : après leur incroyable série d’échecs contre les USA, aucun supporter suédois ne s’attendait à un tel résultat.                                                    

back to top En