skip to content
© Getty Images
Date
26 janv. 2017
Tags
Actualités Olympiques , JOJ , Luge , Innsbruck 2012

Les stars des JOJ reviennent à Innsbruck à l'occasion des Championnats du monde de luge de la FIL

Avec le début des Championnats du monde de luge 2017 de la FIL cette semaine à Innsbruck-Igls, le site web olympic.org vous fait revivre les débuts de ce sport aux JOJ sur la même piste en 2012.

L'Autrichienne Miriam-Stefanie Kastlunger sera heureuse de se souvenir du centre olympique des sports de glisse à Innsbruck-Igls lors de son retour cette semaine pour les Championnats du monde de luge de la FIL.

Il y a cinq ans, Miriam-Stefanie Kastlunger s'était en effet illustrée sur cette piste de sa ville natale à l'occasion des tout premiers Jeux Olympiques de la Jeunesse d'hiver en décrochant l'or dans l'épreuve féminine de luge. Cette épreuve avait donné le coup d'envoi de sa carrière internationale : elle avait ensuite participé aux Jeux Olympiques d'hiver de Sotchi 2014 et était montée sur le podium en Coupe du monde et aux Championnats d'Europe.

En 2012, Miriam-Stefanie Kastlunger était l'une des favorites pour la médaille d'or aux JOJ dans sa ville natale. Elle avait alors dû faire face aux fortes attentes de la foule autrichienne. À l'issue de sa première course, il semblait que la pression allait avoir raison d'elle, alors qu'elle pistait l'Allemande Saskia Langer de 51 millièmes de seconde. Âgée de 17 ans à l'époque, elle ne s'était pourtant pas laissée dépasser et avait relevé le défi, avec une deuxième course sensationnelle et un record de 40,090 secondes qui lui avait assuré une victoire convaincante, deux dixièmes de seconde devant Saskia Langer.

Si Saskia Langer avait alors été privée de la première place, son compatriote, Christian Paffe, avait pour sa part décroché l'or dans l'épreuve masculine – enregistrant au passage le temps le plus rapide dans les deux courses pour finir devant le Lettonien Riks Kristens Rozitis et son coéquipier allemand, Toni Graefe. Christian Paffe et Toni Graefe ont depuis concouru dans la Coupe des Nations de la FIL et Riks Kristens Rozitis est devenu un habitué du circuit de Coupe du monde et devrait lui aussi faire son retour à Innsbruck cette semaine pour les Championnats du monde.

Également prêts à en découdre cette semaine, Florian Gruber et Simon Kainzwaldner, lesquels tenteront de reproduire les brillantes performances qui leur avaient valu deux médailles d'or aux JOJ dans le centre olympique des sports de glisse en 2012. Le duo italien a pu être aperçu souvent à l'entraînement sur la piste d'Innsbruck et a démontré à quel point il était à l'aise lors des JOJ en l'emportant sur les Allemands Tim Brendl et Florian Funk et les Américains Ty Andersen et Pat Edmunds.

Ty Andersen et Pat Edmunds ont plus tard récolté les fruits de leur dur labeur sur la piste d'Innsbruck en rejoignant leurs coéquipiers américains Summer Britcher et Tucker West pour remporter l'or durant la toute première épreuve de relais mixte par équipes des JOJ. Ces quatre fantastiques ont passé des semaines à maîtriser le système de relais. En effet, dans cette épreuve, le lugeur arrivé en bas du parcours doit actionner du poing une sorte de levier pour ouvrir la porte de départ de son co-équipier placé en haut de la pente. Leur dévouement a payé car ils se sont adjugé l'or face aux équipes allemande et autrichienne.

© Getty Images

Cette semaine, Summer Britcher et Tucker West vont également faire leur retour à Innsbruck et se joindre aux nombreux autres anciens athlètes des JOJ qui ont déjà marqué de leurs succès le centre olympique des sports de glisse.

back to top En