skip to content
IOC/OIS
Date
19 oct. 2018
Tags
Actualités Olympiques, Buenos Aires 2018, JOJ
Buenos Aires 2018

Les stars des JOJ de Buenos Aires 2018

Ils ont collectionné les médailles, ils ont ouvert la voie dans de nouvelles disciplines dont certaines seront au programme des Jeux de Tokyo 2020, ils ont fait vibrer le nombreux public présent dans toutes les arènes. Ils sont les stars des troisièmes Jeux olympiques de la jeunesse d'été disputés pour la première fois et avec un succès retentissant en Amérique du sud.

 

Les héros des troisièmes Jeux Olympiques de la jeunesse d'été disputés dans la capitale argentine, ce sont d'abord les fans locaux, qui ont garni les tribunes partout, qui ont mis une ambiance du tonnerre, et ont été salués par tous les jeunes athlètes, si étonnés de recevoir leurs encouragements sans aucune distinction d'appartenance géographique, Le succès des premiers JOJ disputés en Amérique du Sud leur appartient, comme il appartient aux centaines de volontaires qui ont assuré le bon déroulement des compétitions.

Sur le terrain sportif plusieurs adolescents ont offert de belles promesses et ont montré qu'il faudrait sans doute compter sur eux quand leur carrière sportive au niveau supérieur démarrera, si elle n'a pas déjà commencé. Ainsi, le Japonais Takeru Kitazono a illuminé les compétitions de gymnastique artistique en remportant le total exceptionnel (aux JOJ comme aux Jeux olympiques) de cinq médailles d'or. Le grand Kohei Uchimura, considéré comme un des meilleurs gymnastes de tous les temps, a déjà un successeur. "Je compte bien aller à Tokyo 2020 et y réaliser la même performance. Je vais durcir davantage mon entraînement pour y arriver", a prévenu le phénomène, qui fête ses 16 ans le 21 octobre.

IOC/OIS

En parlant de collection dorée, les jeunes nageurs russes ont fait très fort. Six médailles d'or chacun pour Kliment Kolesnikov, qui s'est notamment imposé sur toutes les distances du dos, et pour Andrei Minakov, impérial en papillon et vainqueur du 100 m nage libre. Leurs totaux comprennent les relais hommes et mixtes sur toutes les distances et toutes les nages, qu'ils ont tous gagné avec leurs coéquipier(e)s....sauf la toute dernière course le 4x100m 4 nages mixte où la Chine leur a laissé la médaille d'argent.

IOC/OIS

Des performance dominantes ont été également signées par la plongeuse chinoise Lin Shan, qui a gagné toutes les épreuves dans sa discipline : le tremplin 3 m, le haut-vol 10 m et la compétition mixte par équipes internationales avec le Colombien Daniel Restrepo. Et que dire du cavalier de saut d'obstacles italien Giacomo Casadei, qui a tiré le meilleur parti du cheval Darna Z, attribué par tirage au sort ? Il n'a jamais fait tomber une barre, en deux tours plus un barrage dans la compétition par équipes internationales (médaille d'argent avec Europe 1 derrière la formation nord-américaine) et en deux autres tours et barrage de la compétition individuelle qu'il a remportée.

IOC/ OIS

Il y aussi l'extraordinaire buteuse portugaise en futsal Ana Sofia Goncalves, dite Fifo, 21 buts au cours du tournoi féminin dont un quadruplé en finale face au Japon. Les jeunes pentathlètes égyptiens ont quant eux signé un retentissant doublé dans les épreuves individuelles, Salma Abdelmaksoud titrée chez les femmes, Ahmed Elgendy vainqueur de la compétition hommes, puis médaille d'or du relais mixte international avec la Chinoise Yewen Gu.

Les héros des JOJ de Buenos Aires 2018, ce sont aussi les jeunes sportifs argentins qui ont enchanté leur public, en remportant l'or en rugby à 7 et en basketball 3x3 hommes et les hockey5s et le beach handball femmes, ainsi que pour la première fois de leur histoire sur la scène olympique en aviron avec Maria Sol Ordas à bord de son skiff. Sans oublier le super-héros capé du basketball Fausto Ruesga qui a mis le public en transes en remportant le concours de dunks, défiant la gravité avec des réalisations plus imaginatives les unes que les autres.

IOC/OIS

Les épreuves du futur

Enfin, les héros des premiers JOJ à parité intégrale (autant d'athlètes masculins et féminins, et un nombre impressionnant de compétitions mixtes) sont ceux qui ont ouvert la voie. Pour des sports et des disciplines qui seront au programme des Jeux de Tokyo 2020, comme le basket 3x3, le karaté, l'escalade sportive et le BMX freestyle, ou pour des disciplines d'avenir qui ont connu ici un succès retentissant, bref un banc d'essai spectaculaire.

Le breaking, la forme urbaine et hip-hop de danse sportive, a fait battre le coeur de la capitale argentine durant quatre magnifiques journées de compétition. Tous les concurrents, comme les vainqueurs B-Girl Ram (Japon) et B-Boy Bumblebee (Russie), mais aussi les juges et les DJ rêvent maintenant de transformer l'essai sur la plus grande scène sportive au monde.

Getty Images

Promesses d'avenir aussi pour le futsal, le kitesurf, le beach handball, la gymnastique acrobatique, le roller de vitesse, le hockey à 5, ou encore en terme d'épreuves, l'inédite et passionnante compétition internationale mixte réunissant toutes les disciplines de la gymnastique (artistique, rythmique, acrobatique), et le relais par équipes en badminton.

Le programme sportif des JOJ de Buenos Aires a apporté la gloire à de très nombreuses équipes mixtes dans tous les sports, souvent constituées d'athlètes issus de pays variés. Tous se sont beaucoup amusés, tous se sont fait des amis, tous ont adoré cette façon de se disputer les médailles. Tous ont ainsi donné un aperçu du futur, car si les compétitions mélangeant les CNO sont et resteront propres aux JOJ, les épreuves par équipes associant hommes et femmes sont appelées à se développer aussi bien aux Jeux d'été qu'à ceux d'hiver.

Jeux Olympiques de la Jeunesse de Buenos Aires 2018

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir les dernières nouvelles arrow right
back to top En