skip to content
1:47 Roger Staub
Date
26 févr. 1960
Tags
Squaw Valley 1960 , Actu CIO , Ski alpin , Suisse

Les skieurs suisses d’Arosa règnent sur le slalom géant

Yvonne Rüegg et Roger Staub ont un point en commun : ils sont tous deux originaires de la station d’Arosa dans les Grisons et membres de son ski-club. Elle est âgée de 28 ans et lui de 23 ans. Yvonne a remporté le titre national 1959 en descente, Roger a disputé les Jeux de Cortina 1956 à 19 ans et est passé à 9/10e du podium de la descente qui a vu le triomphe de Toni Sailer. Lors des championnats du monde FIS 1958 à Bad Gastein (Autriche), il a remporté l’argent en descente ainsi que le bronze en slalom géant et en combiné.

Roger Staub est le premier des deux en action à Squaw Valley. Le slalom géant hommes se dispute le 21 février 1960 sur le mont KT-22, en une seule manche comme cela restera le cas jusqu’à la fin de la décennie. L’Autrichien Pepi Stiegler, 3e partant, est crédité d’un chrono de 1:48.1 dans l’aire d’arrivée et semble imbattable. Dossard 6, Roger Staub mène une belle course et se retrouve provisoirement 2e en 1:48.3. Mais quelques minutes plus tard, une erreur concernant le temps de Stiegler est corrigée, et sa performance est ramenée à 1:48.7. Roger Staub est sacré champion olympique, devant Stiegler et un autre Autrichien, Ernst Hinterseer (1:49.1). Le champion Suisse, porté en triomphe par ses coéquipiers dans l’aire d’arrivée, finira également 5e de la descente, avant d’être disqualifié dans le slalom.

Yvonne Rüegg dispute sa course trois jours plus tard. Elle prend le départ du slalom géant dames en haut du Little Papoose Peak avec le dossard N°3 et ne fait pas partie des grandes favorites. Pourtant, elle effectue un parcours rapide et sans faute et crée la surprise, dans la mesure où son chrono de 1:39.9 reste en haut du tableau lumineux dans l’aire d’arrivé au fur et à mesure que les concurrentes suivantes prennent la piste. Jusqu’à ce que la onzième partante, l’Américaine Penny Pitou ne semble en mesure de faire mieux. Mais elle échoue pour 1/10 de seconde (1:40.0) et se contente de la médaille d’argent. Le bronze revient à l’Italienne Giuliana Chenal-Minuzzo qui n’est pas loin non plus (1:40.2) et qui avait prononcé le serment des athlètes à Cortina d’Ampezzo en 1956.

IOC

Sur les deux monts, ces épreuves se sont disputées devant un nombreux public massé tout au long des parcours et dans les aires d’arrivées.

Pour Yvonne Rüegg, c’est un coup d’éclat majeur (elle est également la championne du monde de la FIS dans la discipline) et sans lendemain. Elle épouse le skieur italien Roberto Siorpaes (frère des bobeurs médaillés olympiques Sergio et Gildo Siorpaes), s’installe à Cortina d’Ampezzo et devient monitrice de ski. Roger Staub arrête lui aussi rapidement sa carrière sportive amateur et participe pour un temps au circuit professionnel aux Etats-Unis avant d’ouvrir une école de ski dans sa station d’Arosa où il gère un magasin de sport. Il perd malheureusement la vie en 1974 dans un accident de deltaplane.

back to top En