skip to content

Les programmes de la Solidarité Olympique destinés aux athlètes pour Tokyo 2020 prolongés jusqu'en 2021

Les 1 600 athlètes et plus, originaires de 185 Comités Nationaux Olympiques (CNO), ainsi que les athlètes réfugiés qui font actuellement partie des programmes de la Solidarité Olympique en lien avec les Jeux de Tokyo 2020 continueront de bénéficier de ce soutien pour les Jeux de la XXXIIe Olympiade qui se tiendront désormais du 23 juillet au 8 août 2021.


La commission des athlètes du CIO en a informé les athlètes via Athlete365. Elle a également rappelé aux représentants des athlètes lors d'une conférence téléphonique qu'un programme avait récemment été lancé pour aider les commissions des athlètes des CNO à mener à bien leurs activités. Les représentants des athlètes ont été encouragés à utiliser autant que possible cette subvention.

Les programmes qui seront prolongés jusqu'aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020 sont : les bourses olympiques pour athlètes "Tokyo 2020, les subventions pour les sports d'équipe, le programme de soutien aux athlètes refugiés et les subventions pour les Jeux Olympiques.

"C'est une excellente nouvelle pour les athlètes du monde entier. Les principes de solidarité et d'universalité seront ainsi pleinement respectés et ne seront pas remis en cause par le report des Jeux Olympiques de Tokyo 2020", a confié Kirsty Coventry, présidente de la commission des athlètes du CIO. "Les athlètes sont au cœur des Jeux Olympiques, ils ne seront jamais laissés pour compte, même en raison des circonstances 'exceptionnelles' dans lesquelles nous nous trouvons."

La Solidarité Olympique a été créée il y a plus de 50 ans, avec pour mission d'aider tous les CNO, notamment ceux qui en ont le plus besoin, à travers des programmes pluridimensionnels axés sur le développement des athlètes, la formation des entraîneurs et des dirigeants sportifs, et la promotion des valeurs olympiques.

Les programmes mondiaux, les programmes continentaux et les subventions du CIO pour la participation aux Jeux Olympiques aident les CNO à atteindre leurs objectifs, à savoir : améliorer leur fonctionnement et optimiser leur capacité d'organisation ; mettre en place ou développer des structures efficaces ; organiser des stages d'entraînement et des formations de différents niveaux ; et mettre à profit les ressources techniques et financières disponibles afin d'en faire bénéficier leurs athlètes.

Compte tenu de la diversité du Mouvement olympique, une certaine flexibilité est offerte aux CNO pour l'utilisation des fonds afin qu'ils puissent répondre au mieux à leurs besoins.

Dans le cadre de son programme de soutien aux athlètes réfugiés, la Solidarité Olympique apporte actuellement son aide à 48 athlètes réfugiés qui espèrent intégrer l'équipe olympique des réfugiés formée par le CIO pour Tokyo 2020.

Faites la connaissance des athlètes réfugiés bénéficiaires d'une bourse de la Solidarité Olympique ici.

Dans le cadre du plan quadriennal 2013-2016, la Solidarité Olympique a contribué au lancement de 12 000 activités au sein des CNO, attribuant 2 000 bourses aux athlètes, aidant à l'organisation de 1 500 stages et cours de formation pour entraîneurs et dirigeants sportifs, et proposant 750 initiatives axées sur la promotion des valeurs olympiques. Pour rappel, aux Jeux Olympiques de Rio 2016, 101 médailles avaient été remportées par des boursiers de la Solidarité Olympique (33 en or, 26 en argent et 42 en bronze).

 

back to top En