skip to content
Getty Images
Date
16 mars 2017
Tags
Rio 2016 , Actu CIO , Héritage

Les piscines olympiques vont intégrer l’héritage de Rio 2016

Preuve de l’importance que le CIO et les organisateurs des Jeux Olympiques accordent à l’héritage, les piscines construites pour Rio 2016 sont désormais démontées et s’apprêtent à être réparties dans divers endroits du Brésil, où elles deviendront des installations permanentes destinées aux populations locales.

Les bassins utilisés pour les Jeux Olympiques de Rio 2016 ont tous été conçus spécifiquement pour être facilement installables et démontables, afin de permettre leur redéploiement après les Jeux. Il n’y a donc jamais eu le moindre risque que ces installations tombent en jachère ou soient sous-utilisées après Rio 2016.

La principale piscine olympique devrait connaître une nouvelle vie de l’autre côté de Rio de Janeiro, sur une base militaire située sur les pentes du Pain de sucre. Un avenir similaire attend le bassin de water-polo, qui devrait quitter le centre aquatique Maria Lenk pour la ville de Manaus, située à 2 850 km de la ville hôte olympique.

Getty Images

Dans le même temps, les deux piscines du Parc des athlètes ont été également réaffectées. La première sera offerte à la base militaire de Guarantiguetà, près de São Paulo, où elle servira pour des compétitions militaires. L’autre rejoindra Salvador de Bahía, où elle deviendra la pièce maîtresse d’un nouvel établissement public destiné à la collectivité.

Enfin, le bassin d’échauffement du Centre aquatique a été démonté, en attendant que son propriétaire, la ville de Rio de Janeiro, décide de son nouvel emplacement.

back to top En