skip to content
FIRS / Luis Ramirez
Date
11 mai 2017
Tags
Actualités Olympiques , JOJ , Buenos Aires 2018

Les patineurs fin prêts pour Buenos Aires 2018

Profitons de l'ajout du roller de vitesse au programme des Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) de 2018 à Buenos Aires pour nous pencher sur cette nouvelle épreuve dont le rythme effréné ravira les fans d'action.

Patiner pour gagner

Parmi les différentes disciplines de la Fédération Internationale de Roller Sports (FIRS), le roller de vitesse sera à l'honneur à Buenos Aires où 24 athlètes (12 femmes et 12 hommes) participeront à des épreuves combinées hommes et femmes sur 500 et 1 000 m et une épreuve éliminatoire sur 5 000 m. Les résultats cumulés de ces courses détermineront les médaillés.

FIRS / Luis Ramirez
Courtes et longues distances

Les épreuves de roller de vitesse se disputent généralement dans des patinoires intérieures, sur des pistes construites tout spécialement ou sur des circuits fermés, avec des distances de courses passant de sprints sur 200 m à de vrais marathons de 42, 195 km. Le record du monde masculin de roller de vitesse, détenu par l'Espagnol Joseba Fernández, est de 15,879 secondes – soit 3,3 secondes de mieux que le record du monde d'Usain Bolt sur 200 m !

FIRS / Luis Ramirez
Chaussez vos rollers

Les athlètes peuvent atteindre des vitesses allant jusqu'à 50 km/heure. Les rollers que les athlètes utilisent peuvent avoir cinq roues au maximum, disposées en ligne, et la chaussure ne doit pas dépasser 50 cm de long. Les roues ne peuvent pas dépasser 110 mm de diamètre (ou 125 mm pour le marathon) et les freins sont strictement interdits.

FIRS / Luis Ramirez
Patiner sur une fine couche de glace

Étant donné les similitudes dans les disciplines, il n'est pas rare que les athlètes qui pratiquent le roller de vitesse concourent également en patinage de vitesse sur glace. De fait, bon nombre de patineurs de vitesse olympiques ont débuté leur carrière en roller de vitesse et utilisent toujours les rollers en ligne pour leur entraînement. Parmi les premiers athlètes à passer du roller de vitesse au patinage de vitesse, citons l'Américain K. C. Boutiette qui a sauté le pas en 1993 et a par la suite participé à quatre éditions des Jeux Olympiques d'hiver. Le patineur de vitesse américain, Derek Parra, lequel avait remporté des médailles d'or et d'argent aux Jeux Olympiques d'hiver de Salt Lake City 2002, a également été champion du monde de roller de vitesse à 18 reprises, tandis que la triple championne olympique, la Tchèque Martina Sáblíková, dispute souvent des courses de roller de vitesse dans le cadre de sa préparation pour la saison d'hiver.  

FIRS / Luis Ramirez
Double-poussée
L'Américain Chad Hedrick est sans doute l'athlète de roller de vitesse/patinage de vitesse le plus talentueux de sa génération, avec 50 titres mondiaux en roller de vitesse et cinq médailles olympiques en patinage de vitesse – y compris l'or sur 5 000 m en 2006 – et trois titres mondiaux. Chad Hedrick a également popularisé la technique très prisée de la double-poussée en roller de vitesse. Ce mode de patinage ajoute à la technique classique une phase supplémentaire de poussée vers l'intérieur qui en accroît le rendement.
back to top En