skip to content
IOC/Greg Martin
PyeongChang 2018

Les parties prenantes olympiques font l’éloge de la séance bilan de PyeongChang 2018

Partie intégrante de l'analyse et de l’évaluation plus larges après les Jeux, la séance bilan sert de forum pour échanger sur l'expérience des Jeux Olympiques et discuter des principales conclusions de la plus récente édition des Jeux avec les futurs organisateurs et villes intéressées.

À l’issue des sessions opérationnelles proposées dans le cadre de la séance bilan des Jeux de PyeongChang 2018 tenue à Beijing, Chine, les parties prenantes du Mouvement olympique ont donné leurs points de vue concernant ce qu’ils ont retenu de cette semaine de partage d’expériences de PyeongChang 2018 à Beijing 2022. 

Thomas Bach, président, Comité International Olympique

"S’il y a un message que je voudrais faire passer auprès de tout le monde au sein des futurs comités d’organisation et villes intéressées, c’est que cette nouvelle approche repose sur le partenariat et la faisabilité. Notre but est que les Jeux Olympiques répondent au mieux aux besoins et objectifs à long terme des villes hôtes. Avec l’Agenda olympique 2020, nous avons tourné la page et écrivons un nouveau chapitre quant à la manière d’organiser les futures éditions des Jeux.”

Sarah Hendrickson, double olympienne en saut à ski

“J’étais très honorée d’être invitée par le CIO à venir en Chine pour parler de mon expérience en tant qu’athlète olympique.  Ce que je préfère dans ce genre de manifestations, c’est rencontrer les personnes qui permettent de réaliser nos rêves d’organiser de tels événements. Je me rends compte de plus en plus qu’il faut des dizaines de milliers de personnes pour que les Jeux se déroulent sans encombre et j’apprécie énormément leur travail. Mon aventure en tant qu’athlète a débuté en 2011 lorsque le saut à ski féminin a appris qu’il figurerait au programme des Jeux Olympiques de 2014, mais l’aventure pour les comités d’organisation a été tout aussi longue. Merci à tous ceux qui rendent mon entraînement utile et qui soutiennent le monde au niveau olympique. Je suis convaincue que les Jeux Olympiques rendent le monde meilleur et je suis très reconnaissante d’en faire partie !” 

Heike Groesswang, secrétaire générale, Fédération internationale de bobsleigh et skeleton (IBSF)

“La séance bilan des Jeux de PyeongChang 2018 était une formidable occasion pour toutes les parties prenantes d’échanger des informations. Avec les sessions stratégiques expliquant quelles perspectives la nouvelle norme offre aux futurs COJO, ce fut une formidable expérience et occasion d’apprendre pour nous, en tant que Fédération Internationale. Les sessions opérationnelles les jours suivants ont été plutôt intenses mais utiles pour comprendre toute la charge de travail qu’un COJO doit assumer durant quatre ans afin de livrer les Jeux, ainsi que le rôle essentiel que joue chaque partie prenante. C’est un cadre exceptionnel qui permet, je pense, un transfert des connaissances très précieux.“

Leon Xie, Alibaba GM, qui a assisté à la séance bilan au nom du groupe des partenaires TOP

“La séance bilan était très bien organisée et administrée. Nous avons pu nous asseoir avec divers groupes de personnes de Beijing 2022 afin de partager nos connaissances des Jeux Olympiques d’hiver de PyeongChang 2018. Plus important encore, cette séance bilan nous a permis d’en savoir plus sur la direction, les personnes et le plan de Beijing 2022. Je pense que nous avons pris un bon départ avec Beijing2022 et nous apprécions vraiment tous les efforts que le CIO a déployés pour organiser cette séance bilan.” 

Yiannis Exarchos, directeur général, Services olympiques de radio-télévision (OBS)

“Les Jeux doivent être plus "intelligents" en prouvant que nous pouvons les organiser de manière durable afin de servir les habitants des pays hôtes. Les futurs organisateurs des Jeux ont des opportunités qu’ils n’avaient pas par le passé. Le CIO a rassemblé des connaissances approfondies qui les aideront à organiser leur version des Jeux de la manière la plus efficace possible. Nous avons des parties prenantes très importantes qui peuvent aussi apporter de précieuses connaissances. Exploiter ces connaissances est un point de départ. Tirer parti de ces expériences peut aider les villes hôtes à donner un impact plus important à leurs Jeux. Le but n’est pas d’avoir des Jeux plus grands, mais un impact plus grand.”

Andrew Parsons, président du Comité International Paralympique

"Les Jeux Paralympiques d’hiver de PyeongChang 2018 ont connu un succès record. Les athlètes paralympiques ont une nouvelle fois inspiré et enthousiasmé le monde avec leur performances exceptionnelles.

Ces deux derniers jours, il était important de célébrer le succès de PyeongChang 2018 tout en poursuivant, avec les principales parties prenantes, les enseignements stratégiques tirés dans de nombreux domaines afin que les futurs comités d’organisation en profitent.  En partenariat avec le CIO et d’autres membres des familles olympique et paralympique, nous voulons rendre chaque édition des Jeux meilleure, plus efficace et plus durable.

“Le succès de PyeongChang 2018 a montré l’énorme potentiel des Jeux Paralympiques d’hiver, non seulement en termes de performances, de portée et d’engagement sur le plan sportif, mais aussi en termes d’insertion sociale.  Suite à cette séance bilan, j’espère que le comité d’organisation de Beijing tirera parti des connaissances acquises de PyeongChang et fera pour les Jeux Paralympiques d’hiver ce qu’il avait fait pour les Jeux d’été il y a 10 ans."

back to top En