skip to content
Date
31 oct. 2007
Tags
Actualités Olympiques

Les Nations Unies adoptent la résolution sur la Trêve olympique


La 62e session de l’Assemblée générale des Nations Unies, présidée par  Srgjan Kerim, a adopté aujourd’hui la résolution sur la Trêve olympique pour les Jeux Olympiques de 2008 à Beijing. À travers cette résolution, l’ONU invite ses membres à observer et promouvoir la paix durant la période des Jeux afin de protéger les intérêts des athlètes et du sport en général, et à contribuer, à travers le sport, à la recherche de solutions pacifiques et diplomatiques aux conflits qui sévissent dans le monde.
 
Large soutien de la communauté sportive     
Présentée au nom du CIO par la Chine, pays hôte des Jeux, la résolution baptisée “Pour l'édification d'un monde pacifique et meilleur grâce au sport et à l'idéal olympique” a reçu le soutien de 187 États membres. Nawal El Moutawakel, ministre de la Jeunesse et des Sports du Maroc, championne olympique et membre du CIO, a notamment déclaré dans son discours à l’Assemblée générale : "Bien plus, le sport, en tant que vecteur de valeurs humanistes, telles que la tolérance et la compréhension entre les peuples, est aujourd’hui un élément indispensable et une école permanente de la vie qu’il nous faut continuer à cultiver pour promouvoir la paix et la solidarité sur la scène internationale."
 
Contribuer aux objectifs du millénaire pour le développement         
L’adoption de la résolution sur la Trêve olympique démontre non seulement le rôle du  sport comme moyen de promouvoir la paix, mais reconnaît également la place de plus en plus importante qu’occupe le sport dans la réalisation des objectifs de développement arrêtés sur le plan international, tels que les objectifs de développement figurant dans la Déclaration du millénaire de l’ONU. Le président du CIO, Jacques Rogge, l’a clairement exprimé au cours de son intervention : "Le sport renferme les principes qui sont chers au Mouvement olympique, à savoir l’éducation, le développement durable, la non discrimination, l’universalité, l’humanisme et la solidarité. Ces mêmes principes qui sont au cœur des objectifs de développement du millénaire fixés par les Nations Unies, ceux-là même qui motivent les changements sociaux en profondeur". Le président du CIO était accompagné de plusieurs membres du CIO.
 
Le compte à rebours des Jeux chinois           
Évoquant les prochains Jeux qui vont avoir lieu en août 2008, le président du CIO a expliqué que les Jeux d’été allaient toucher, rien qu’en Chine, un cinquième de la population mondiale et que selon les prévisions, ils seraient suivis dans le monde par quatre milliards d’individus – un record absolu, "une occasion unique pour la Chine et le monde de vivre les valeurs olympiques en direct, d’être les témoins privilégiés de l’excellence, de l’amitié et du respect que véhicule le sport ainsi que de l’harmonie, de la compréhension et de la paix qu’il génère". Quelque 10 500 athlètes de 205 Comités Nationaux Olympiques, tous d’horizons différents, sont attendus aux Jeux Olympiques de 2008. Qi Liu, président du comité d’organisation des Jeux Olympiques de  2008 à Beijing, a déclaré pour sa part "les Jeux Olympiques ne peuvent pas changer le monde en quelques jours mais nous avons toutes les raisons de croire que l’héritage de la Trêve olympique peut être inspirateur d’initiatives en faveur de la paix durable dans le monde et de la prospérité commune."
 
Le sport au service de la paix
Mis à part son engagement pour la Trêve olympique dans le contexte des Jeux Olympiques, le CIO met en œuvre, en collaboration avec divers partenaires, des projets de sport de masse au service de la paix dans le  monde entier. C’est ainsi que le CIO et les Nations Unies ont lancé une impressionnante série d’initiatives conjointes, énoncées dans le rapport du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon, intitulé "Sport au service du développement et de la paix" présenté aujourd’hui à l’Assemblée générale. Ce rapport a été préparé par Adolf Ogi, conseiller spécial du Secrétaire général de l’ONU pour le sport au service du développement et de la paix. L’un des plus récents projets en date a été mené au Libéria au printemps dernier. Durant cinq semaines, jeunes et chefs de communauté de 15 comtés du pays ont participé à diverses activités sportives telles que rencontres de football et de volleyball, activités réalisées grâce au don d’équipements sportifs par le CIO. L’objectif était d’utiliser le sport pour rapprocher les populations de plusieurs comtés – entreprise difficile en soi dans le Libéria d’aujourd’hui – et pour promouvoir la paix et l’amitié dans le pays. En marge de ces activités sportives, campagne a également été menée pour sensibiliser l’opinion publique à des questions sociales telles que le VIH/SIDA, l’exploitation et l’abus sexuels, la réconciliation des communautés.



Allocution de Jacques Rogge, président du Comité International Olympique, aux Nations Unies




Respect de la Trêve olympique

 Beijing 2008
 www.beijing2008.com










back to top En