skip to content
IOC
Buenos Aires 2018

Les nageurs d'Europe de l'Est règnent dans la piscine

La troisième journée des compétitions de natation aux Jeux Olympiques de la Jeunesse de Buenos Aires 2018 a été marquée par la domination de l'Europe de l'Est. Les nageurs russes hongrois, moldaves et tchèques ont tous touché de l'or.



La première finale de la journée dans un Natatorium copieusement garni a été le 800 m nage libre féminin. La Hongroise Ajna Kesely s'est largement imposée en 8:27.60. À la grande joie des 1 900 spectateurs présents dans les tribunes, l’Argentine Delfina Narella Pignatiello a touché le mur un peu moins de cinq secondes plus tard pour s'adjuger la médaille d’argent. L’Autrichienne Marlene Kahler a pris la médaille de bronze à 8.97 de la gagnante.

Pignatiello était particulièrement émue après avoir gagné sa médaille d'argent, comme elle l’a expliqué plus tard: "Ma grand-mère est décédée la semaine dernière, avant le début de mes épreuves ici. Ce podium est pour elle." Kesely a en fait pris sa revanche sur Pignatiello, puisque  cette dernière l'avait battue pour le titre sur la distance lors des championnats du monde juniors en 2017.

IOC

La Moldave Tatiana Salcutan a remporté la finale suivante, celle du 200 m dos, qu'elle a bouclé en 2:10.13. Salcutan a dû repousser les assauts de la Canadienne Madison Broad qui a terminé à 19 centièmes de seconde, le bronze revenant à l’Australienne Kaylee McKeown, son troisième podium aux JOJ de Buenos Aires 2018.

IOC

La finale du 100m papillon masculin a été marquée par la victoire inattendue du Russe Andrei Minakov face au Hongrois Kristof Milak, médaillé d'argent aux championnats du monde de natation 2017 sur 100 m papillon avec un record du monde junior, et  déjà deux fois titré (200 m et 400 m nage libre) à Buenos Aires 2018. Alors qu'on s'attendait à sa troisième victoire dans la piscine du Natatorium, Minakov en a décidé autrement, signant un record personnel en 51.12 pour remporter l'or, 38 centièmes de seconde devant son rival. l’Italien Federico Burdisso a terminé troisième en 52.42.

"En fait, je ne pensais pas à  nager vite, mais seulement à distancer Milak, car nous avons un match à disputer.  Nous nous affrontons à chaque compétition, et finalement, je l'ai battu ! Je suis surpris. Même mes entraîneurs le sont !", a révélé Minakov après avoir enlevé sa deuxième médaille d'or aux JOJ de Buenos Aires, la précédente ayant été remportée avec la Russie dans le relais 4x100 m mixte 48h plus tôt.

La finale du 100 m féminin a vu la Tchèque  Barbora Seemanova, arrêter le chrono à 54 secondes et 19 centièmes pour s'imposer devant la Chinoise Junxuan Yang et la Slovène Neza Klancar. "C'est très important pour moi Je n’ai pas de mots", a déclaré Seemanova, ravie. "Je suis une championne olympique de la jeunesse et c’est un sentiment incroyable. C’est mon moment le plus heureux de ces huit dernières années. ”

IOC

Lors de la dernière course de la soirée, Andrei Minakov a poursuivi da moisson d'or avec un troisième titre décroché en aidant ses coéquipier de l'équipe de Russie à gagner la finale du 4x100 m nage libre masculin.  Kliment Kolesnikov, Daniil Markov et Vladislav Gerasimenko se son joints à lui  sur la plus haute marche du podium. Minakov était en position de dernier relayeur et a touché le mur en 3:18.11 pour une impressionnante victoire, le Brésil terminant à 2.88 pour la médaille d'argent, suivi de l'Italie en bronze à 3.90.

Jeux Olympiques de la Jeunesse de Buenos Aires 2018

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir les dernières nouvelles arrow right
back to top En