skip to content
Beijing 2008

Les multiples vies de Matthias Steiner

Combien de vies a eues Matthias Steiner ? Haltérophile autrichien, mais champion olympique aux couleurs allemandes en 2008, marqué par un terrible deuil dont il a su se relever, une carrière sportive dans la catégorie des plus de 105 kg, suivie d'une reconversion après avoir perdu  la moitié de son poids pour devenir coach sportif et nutritionniste, chanteur, et comme il le dit "plus simplement, un papa heureux".

 

Matthias Steiner est né le 25 août 1982 dans l'environnement verdoyant du village d'Obersulz en Autriche. Enfant sportif qui pratique le tennis et le football, il admire son père haltérophile international. Il se met donc à ce sport à douze ans, et commence à remporter des compétitions à l'adolescence. "Ce que j'aimais le plus dans l'haltérophilie", confie-t-il, "c'est qu'après des semaines et des mois d'entraînement, on pouvait déjà soulever cinq kilos de plus. À cet âge, le corps se développe vite." Mais il apprend également qu'il est atteint de diabète et doit combattre la maladie, tout en progressant sur la scène internationale.

Deux fois médaillé de bronze dans les Championnats d'Europe juniors en 2001 et 2002, champion d'Autriche dans la catégorie des + 105 kg la même année, il dispute en 2004 à Athènes ses premiers Jeux Olympiques avec le maillot autrichien. Il a 22 ans et se classe septième chez les - 105 kg avec un total de 405 kg. Matthias Steiner se marie alors avec une Allemande, Susan et décide de rejoindre l'Allemagne, car il souhaite progresser. Le couple s'installe donc dans son nouveau pays d'adoption.

Getty Images

Il se prépare avec détermination pour les Jeux de Beijing 2008 quand survient un drame le 16 juillet 2007. "C'était un jour d'été ordinaire," raconte-t-il, "et le téléphone a sonné : "Votre femme a eu un accident, elle est à l'hôpital. J'arrive à l'hôpital, ils me disent qu'ils ont fait tout leur possible, puis le docteur m'annonce : "votre femme est morte".


Affecté par ce terrible deuil, Matthias Steiner arrête l'entraînement, mais ses entraîneurs le convainquent de revenir pour "réussir la mission médaille d'or à Beijing 2008". Il réalise alors que plus il s'entraîne, plus il progresse, moins il déprime et se montre déterminé à tenter de gagner le titre olympique pour Susi.

Une victoire majuscule à Beijing 2008

Le 19 août 2008 sur le plateau du gymnase de l'Université de l'aérospatiale de Beijing, c'est l'heure des hommes forts, dans la plus lourde des catégories, à savoir les + 105 kg. À l’arraché, Matthias Steiner soulève tout d'abord une barre à 198 kg. Il réussit ensuite 203 kg puis échoue à 207 kg. Devancé par trois concurrents, à commencer par le Russe Evgeny Chigishev qui soulève 210 kg, il pense être déjà hors course pour le titre, si ce n'est pour un podium.

Il faut donc tout tenter à l'épaulé-jeté. Après un échec sur une barre à 246 kg, il réussit 248 kg, ce qui lui assure une médaille. Il hurle de joie, brandit le poing, mais ce n'est pas fini ! Evgeny Chigishev soulève ensuite 250 kg. Le titre est-il pour lui ? Non ! Matthias Steiner demande 258 kg pour son ultime essai, le commentateur de la télévision allemande s'exclame alors en direct : "Mais il est fou ! Il est dingue ! Ce serait l'or assuré !"


Il s'attaque donc à cette barre munie des deux côtés de quatre disques rouges de 30 kg chacun plus un vert de 9 kg. Et il réussit, pour un total gagnant de 461 kg ! Il laisse exulter sa joie, s'écroule sur le plateau, puis saute dans les bras de son entraîneur. "J'étais un homme libre à ce moment-là. L'homme le plus heureux du monde. Sur le podium, Matthias Steiner tient sa médaille d'or d'une main, et brandit la photo de Susi de l'autre. Son entraîneur Frank Mantek expliquera que "la victoire olympique et la cérémonie ont marqué la fin d'un processus pour Matthias, sans doute celui du deuil, il pouvait alors dire "Susi, j'ai gagné pour nous deux !"

Vice-champion du monde dans sa catégorie à Antalya en 2010, médaillé d'argent européen au même endroit en avril 2012, il dispute ses troisièmes Jeux Olympiques trois mois plus tard à Londres où il se blesse en tentant de soulever 196 kg à l'arraché, abandonnant la compétition. Il annonce sa retraite sportive en mars 2013.

Getty Images

Une totale transformation pour une nouvelle vie

Une autre vie commence. Il épouse Inge et perd 45 kg. Le couple a des enfants et écrit un livre sur la diététique. Il devient coach sportif, donne des conférences sur les dangers du sucre et du diabète... et mène parallèlement une carrière de chanteur. Matthias Steiner résume sa vie avec des mots simples : "J'ai toujours essayé d'être honnête et juste, et je veux continuer à transmettre ces valeurs".

back to top En