skip to content
Lillehammer 2016 Medals
Date
21 févr. 2016
Tags
Lillehammer 2016 , JOJ , Actu CIO

Les meilleurs moments de Lillehammer 2016


Retour sur ce qui s’est passé sur les terrains de neige et de glace, jour après jour, lors des IIe Jeux Olympiques de la Jeunesse d’hiver. Retour sur les exploits des stars de demain !

Samedi 13 février

Les premières médailles de ces JOJ 2016 sont attribuées en ski de fond et en ski alpin. Dans le stade olympique de Birkebeineren, une nouvelle épreuve très spectaculaire est inaugurée : le cross. Les fondeurs s’élancent en groupe dans un parcours fait de bosses, de sauts, de montées et descente et même d’un slalom ! La Suédoise Moa Lundgren comme le Coréen Magnus Kim se montrent dominateurs tour après tour et remportent leurs finales. Dans les Super-G en ski alpin à Hafjell, l’Autrichienne Nadine Fest et l’Américain River Radamus signent de nettes victoires. Enfin, la Corée du Sud commence sa moisson en patinage de vitesse à Hamar avec la victoire de Kim Min Sun dans le 500m dames. Le Chinois Li Yanzhe l’emporte sur la même distance chez les hommes.

Dimanche 14 février

River Radamus poursuit son parcours d’excellence à Lillehammer : le jeune skieur du Colorado remporte le combiné grâce à un chrono canon en slalom. Après sa médaille de bronze en super-G, la Suissesse Aline Danioth s’impose du côté des dames, elle aussi grâce à un excellent slalom qui lui permet de devancer sa compatriote Mélanie Meillard. En biathlon, le Français Emilien Claude est le seul au dernier tir du 7,5km sprint à ne manquer qu’une fois la cible : il repart en tête et triomphe sur la ligne d’arrivée. L’Allemande Julianne Fruehwirt ne s’impose pas d’une autre manière sur le 6km sprint dames !

Dans le Half Pipe du Vinterpark d’Oslo, la Britannique Madison Rowlands réalise un superbe 2e run sur ses skis et s’adjuge la médaille d’or. Même scénario chez les hommes. Un score 93.00 pour un 2e run époustouflant permet à l’Américain Birk Irving de zapper le 3e tour et de l’emporter confortablement. Les skieurs ont enchaîné après les snowboarders dans le « tube » d’Oslo : Chloe Kim et Jake Pates ont chacun réalisé plusieurs passages de très haut vol, éclaboussant la compétition de tout leur talent pour apporter deux autres titres aux USA.

En short track dans la caverne de Gjovik, les patineurs de la République de Corée poursuivent leur festival. Les 1000 donnent lieu à un doublé de Kim Jiyoo et Lee Suyoun alors que Daeheon Hwang s’adjuge l’or de la finale masculine. En luge, le Letton Kristers Apajrods assume parfaitement son statut de favori et domine les deux manches de la compétition.

Lundi 15 février

Dans la poursuite 7,5km dames en biathlon, Khrystyna Dmytrenko gagne la première médaille d’or de l’Ukraine avec une pensée émue pour sa maman. Comme elle, le Norvégien Sivert Guttorm Bakken triomphe dans la poursuite 10km hommes en commettant un minimum d’erreurs au tir. Dans la compétition de couples en patinage artistique, les russes Ekaterina Borisova/Dmitry Sopot réalisent un très beau libre qui leur permet de dépasser les Tchèques Anna Duskova/Martin Bidar, en tête après le « court ». La compétition masculine est largement remportée par le Japonais Nota Yamamoto.

Les épreuves de ski cross à Hafjell donnent lieu à des finales passionnantes, indécises, dont émergent vainqueurs la Suissesse Talina Gentebein et le Canadien Reece Howden. Quant au snowboard cross, il voit triompher la Française Manon Petit, première des qualifications et de ses cinq tours éliminatoires, puis des demi-finales et de la finale, et l’Américain Jake Vedder sur le même rythme chez les hommes.

Sur la piste de glace du centre de glisse de Lillehammer, la Canadienne Brooke Apshkrum gagne la toute première médaille d’or olympique en luge de l’histoire de son pays. La compétition de double hommes revient aux Italiens Felix Schwartz/Lukas Gufler. Toujours sur la glace, et que ce soit en short track ou en patinage de vitesse, les jeunes sud-coréens accumulent les titres : les 1500m en patinage de vitesse reviennent à Park Ji Woo chez les dames et à Kim Min Seok chez les hommes.

Mardi 16 février

En ski alpin, la Suissesse Mélanie Meillard gagne le slalom géant à Hafjell et sa 2e médaille après l’argent en combiné, tandis que sa compatriote Aline Danioth, en bronze, monte sur son 3e podium consécutif après sa 3e place en Super-G et sa victoire dans le combiné ! Le Norvégien Thomas Helland Larsen s’impose en finale du sprint classique en ski de fond hommes devant le sud-coréen Magnus Kim, qui gagne sa 2e médaille en deux épreuves après sa victoire dans le cross. La Suède reste dominatrice chez les dames avec la victoire de Johanna Hagström qui avait pris l’argent dans le cross.

En patinage artistique sur la glace de l’amphithéâtre de Hamar, la Russe Polina Turskaya délivre un libre époustouflant et remonte de la 4e place après le programme court pour rempoter l’or de la compétition féminine. En danse sur glace, ses compatriotes Anastasia Shpilevaya et Grigory Smirnov ne tremblent pas dans leur libre et confirment leur prestation du programme court pour l’emporter avec une belle avance.

En hockey sur glace, la Japonaise Sena Takenaya se montre la plus affutée au total des six épreuves (tour le plus rapide, précision du tir, agilité sur les patins, rapidité du tir, précision de la passe et contrôle du palet) du concours d’habilité féminine et gagne ce titre propre aux Jeux Olympiques de la Jeunesse. En luge, Hannes Orlamuender, Jessica Tiebel, Paul Gubitz et Paul-Lukas Heider s’imposent pour l’Allemagne dans le relais par équipes. Et toujours sur la glace, en short track, la Chinoise Zang Yize et le Sud-Coréen Hong Kyunghwan remportent l’or sur 500m.

Tim Kopp s’adjuge la médaille d’or du combiné nordique après avoir pris un bel avantage dans le saut, et en produisant une accélération gagnante dans le final du 5km ski de fond, tandis que la Slovénie fait un véritable festival sur le tremplin de Lysgardsbakken en remportant les deux compétitions de saut avec Ema Klinec et Bor Pavlovic, que l’on voit déjà évoluer en Coupe du monde à 17 ans !

Une nouvelle et spectaculaire épreuve est disputée à Hafjell : le « Team Ski-Snowboard Cross » où skieurs et snowboarders des deux sexes forme des équipes qui s’affrontent en relais par tours éliminatoires dans le parcours de cross. L’équipe d’Allemagne remporte la finale.

Mercredi 17 février

Et revoilà River Radamus ! L’Américain remporte sa troisième médaille d’or en trois épreuves disputées à Hafjell. Cette fois, personne ne lui résiste dans le slalom géant, où il s’impose avec une marge conséquente 1.07 sur le Japonais Yohei Koyama.

Première olympique pour l’épreuve de relais mixte simple en biathlon, et magnifique spectacle qui fait hurler de bonheur les nombreux spectateurs présents dans le stade de Birkebeineren. Grâce à une superbe performance au dernier tir, là où tous ses rivaux craquent, le Chinois Zhu Zhenyu repart en tête et résiste jusqu’à la ligne d’arrivée au retour du Norvégien Fredrik Qvist Bucher-Johannessen. Il remporte une victoire historique associé à sa compatriote Meng Fenqi. Comme pour l’or, une photo finish est nécessaire pour le bronze entre la Russie et la France. D’un bout de spatule, la 3e place revient à la Russie !

Sur la glace du Curling Hall, la compétition par équipes mixtes s’achève par les victoires de la Suisse face à la Russie 11-3 pour le bronze, puis par celle en finale du Canada face aux Etats-Unis 10-4.

Enfin, sur l’anneau du Drakkar, tous les patineurs se mélangent pour le sprint par équipes. Le « Team 6 » composé de Noemi Bonanza (Italie), Chung Jae Woong (Corée du Sud), Shen Hanyang (Chine) et Sumiya Buyantogtokh (Mongolie) remporte la compétition et offre un tout premier titre olympique hivernal à la Mongolie !

Jeudi 18 février

Enorme exploit pour Aline Danioth. La jeune Suissesse domine très largement le slalom disputé à Hafjell, 4e et dernière épreuve individuelle de ski alpin de ces JOJ. C’est son quatrième podium après le bronze du super-G, l’or du combiné et le bronze du géant inédit aux JOJ en ski alpin.

Sur le stade de Birkebeineren, le fondeur sud-coréen Magnus Kim est comme chez lui. Il s’impose dans le 10km en style libre, après avoir gagné le cross et pris la médaille d’argent du sprint en style classique. La Russe Maya Yakunina remporte détachée le 5km libre dames, après avoir pris le large tôt dans la course. En saut à ski, les héros slovènes des épreuves individuelles, Ema Klinec et Bor Pavlovic unissent leurs forces avec Vid Vhrovnik pour une victoire imparable devant l’Allemagne et l’Autriche dans la compétition mixte par équipes.

Enfin, dans la soirée au Kristins Hall, le Roumain Eduard Casaneanu remporte un succès historique, le premier titre olympique hivernal de l’histoire de son pays, en se montrant le plus régulier sur les six épreuves du concours d’habileté en hockey sur glace. Il domine notamment le tour le plus rapide et le contrôle du palet.

Vendredi 19 février

Fin de série pour l’Américain River Radamus. Après ses trois médailles d’or, il sort du tracé dans la première manche du slalom à Hafjell. La victoire revient à l’Autrichien Manuel Traninger qui conclut en beauté après avoir pris le bronze en Super-G et l’argent du combiné.

En ski et en snowboard, c’est l’heure des épreuves de slopestyle dans le « Freepark » de Hafjell. Sur une planche, les Américains Chloé Kim et Jake Pates se montrent imbattables. L’amplitude et la qualité de leurs figures leur permet tous deux de gagner une 2e médaille d’or après leurs exploits respectifs en half pipe ! Sur deux planches, la Russe Lana Prusakova réalise un superbe premier run, récoltant un score de 77.00 qui ne sera pas amélioré. La Française Lou Barin réussit elle son 2e passage et arrache la médaille d’argent devant la gagnante britannique du half pipe Madison Rowlands. Le Norvégien Birk Ruud gagne la compétition masculine à ski.

Ashleigh Pittaway s’inscrit pleinement dans la tradition d’excellence du skeleton féminin britannique et remporte la compétition féminine à 15 ans en se montrant la plus rapide des deux manches. Le Russe Evegenii Rukosuev domine lui aussi les deux descentes de sa compétition pour s’adjuger l’or chez les hommes.

Sur les tremplins de Lysgardsbakken et dans le stade de Birkebeineren, place à une compétition totalement inédite : l’épreuve nordique par équipes mixtes, tremplin normal + relais 3 x 3.3km, qui réunit des sauteurs à ski, des combinards et des fondeurs des deux sexes ! L’équipe russe composée de Sofia Tikhonova, Vitalii Ivanov, Maksim Sergeev, Maya Yakunina et Igor Fedotov l’emporte après 26 minutes d’efforts devant la Norvège et l’Allemagne.

Enfin, Kim Min Seok chez les hommes et Park Ji Woo chez les dames remportent brillamment les médailles d’or des spectaculaires « Mass Start » (départ groupé) qui concluent épreuves de patinage de vitesse à Hamar. Kim gagne ici sa deuxième médaille d’or des JOJ après le 1500m, tout comme Park, également gagnante du 1500m le 15 février. En patinage de vitesse, seul le titre du 500m hommes a échappé aux jeunes patineurs sud-coréens !

Samedi 20 février

Le ski alpin à Hafjell s’achève en fanfare avec la compétition par équipes mixte en slalom parallèle. 16 équipes composées d’un homme et d’une femme s’affrontent par élimination à partir des 1/8e de finale. Le match pour l’or oppose l’Allemagne à la Russie avec un Alexey Konkov en feu, qui a jusque-là remporté tous ses duels ! Le tout dernier l’oppose à Jonas Stockinger et il tombe : l’Allemagne (Stockinger et Lucia Rispler) l’emporte 3 victoires à 1, alors que la Finlande gagne le match pour le bronze 3-1 face au Canada.

La piste de glace du Centre Olympique de glisse est le théâtre d’une toute nouvelle et très spectaculaire épreuve olympique : le monobob, où l’athlète est à la fois le pousseur, le freineur et le pilote dans des engins profilés tirés au sort. Pour une plus grande équité, le bob du dernier de la première manche est donné au premier pour le second acte ! Chez les hommes comme chez les dames, l’Allemagne triomphe avec Jonas Jannusch et Laura Nolte.

Dans l’amphithéâtre olympique de Hamar, les patineurs artistiques disputent la compétition mixte par équipes multi-CNO’s, où couples, danseurs, et hommes et dames en individuel s’affrontent dans une superbe ambiance. Le « Team Desire », composé des garçons Dmitri Aliev (Russie), Joseph Goodpaster (USA), Kirill Aleshin (Russie) et des filles Li Xianging (Chine), Sarah Rose (USA) et Anastasia Skoptkova (Russie) remporte la médaille d’or devant deux équipes répondant aux doux noms de « Team Future » et « Team Discovery ».

Même type d’épreuve en patinage de vitesse piste courte sur la glace de la Caverne de Gjovik, cette fois sous forme de relais. Le « Team 2 », avec côté femmes, Anny By Farstad (Norvège) et Jyoo Kim (Corée du Sud, 2e titre à Lillehammer après le 1000m), et coté hommes, Stijn Desmet (Belgique) et Quentin Fercocq (France), remporte la finale mettant aux prises quatre formations.

Dimanche 21 février

L’attaquante suédoise Sofie Lundin se met en valeur durant la finale du hockey féminin, devant le public du Kristins Hall. Elle mène la charge pour son équipe face à la République Tchèque tout du long, et inscrit un doublé ! Toutes ses coéquipières se jettent sur elle une fois le match gagné 3-1. La jeune star et médaillée d’or suédoise a fêté ses 16 ans à Lillehammer le 15 février ! La rencontre pour le bronze a été gagnée la veille par la Suisse, 5-2 face à la Slovaquie.

Dans la finale masculine, la jeune équipe des USA se détache d’entrée face au Canada et reste en tête au score tout du long. Elle s’impose finalement sur le score de 5-2. La Russie avait remporté le bronze en dominant la Finlande 6-2.

Dans le relais mixte par équipes en biathlon, la Norvège triomphe sur le stade olympique de Birkebeineren devant un nombreux public ravi. Marit Oyegard ouvre et lance Marthe Krakstad Johansen en 5e position. Mais cette dernière, qui compte déjà trois podiums à Lillehammer, excellente au tir et très rapide, place la Norvège en tête. Fredrik Qvist Bucher-Johannesen et Sivert Guttorm Bakken, eux aussi déjà médaillés en individuel et en relais mixte simple, n’ont plus qu’à achever le travail. Bakken franchit la ligne d’arrivée avec 7.6 secondes d’avance sur l’Allemagne et 1:30 sur l’Italie pour le dernier podium sur la neige de Lillehammer 2016.

Enfin, une ultime épreuve « JOJ » a lieu dans le Curling hall de Lillehammer : la compétition de double mixte. L’équipe constituée de la Japonaise Yako Matsuzawa et du Suisse Philipp Hoesli l’emporte en finale 11-5 face à la Chinoise Han Yu et au britannique Ross White. Le Bronze revient à la Chinoise Ruiyi Zao et au Norvégien Andreas Haarstad qui dominent la Japonaise Honora Sasaki et le Canadien Tyler Tardi 10-1.

Merci Lillehammer pour ces magnifiques 10 journées de compétition. Rendez-vous à Lausanne en 2020 !

back to top En