skip to content
Getty Images
Tokyo 2020

Les meilleurs coureurs de BMX du monde se familiarisent avec le parcours du parc urbain des Jeux de Tokyo 2020

Bien que son calendrier ait été resserré à cause de la menace imminente du typhon Hagibis, l'épreuve test de Tokyo 2020 en BMX s'est déroulée avec succès vendredi 11 octobre au parc des sports urbains d'Ariake.


Suite à l'alerte aux vents violents lancée par les météorologues, vents qui auraient pu perturber l'action en plein air pendant le week-end, toutes les courses ont été avancées – mais les coureurs de classe mondiale participant à l'épreuve test "À vos marques, prêts, Tokyo" se sont tout de même énormément amusés sur ce parcours exigeant. Quelque 50 hommes et 45 femmes de 24 pays ont pris part à l'épreuve test. L'Australienne Saya Sakakibara a remporté l'épreuve chez les femmes et a été impressionnée parce qu'elle a vu.

"C'était spécial", a-t-elle déclaré à l'issue de l'épreuve. "Avoir l'occasion de tester le parcours olympique de Tokyo 2020 était déjà fou en soi, alors que dire de remporter l'épreuve…" Et d'ajouter : "Nous avons eu la chance de nous entraîner sur un parcours sec, de courir le format de course olympique sous la pluie et le vent, et d'avoir un avant-goût de ce que cela pourrait être dans dix mois en conditions réelles." "Cette semaine m'a encore plus motivée à m'améliorer pour être à la hauteur de la difficulté de ce parcours et m'assurer de faire tout ce qui est en mon pouvoir pour représenter l'Australie l'année prochaine." 


Saya Sakakibara a été épatante sur la partie technique du parcours, battant l'Américaine Alise Willoughby, championne du monde en titre, qui a fini deuxième.

La coéquipière américaine d'Alise Willoughby, Felicia Stancil, a pour sa part décroché la médaille de bronze et indiqué : "J'ai testé le parcours olympique, mangé des sushis et exploré Tokyo avec des amis – je crois que je profite pleinement de mon séjour au Japon."



Le Français Romain Mahieu a quant à lui remporté la course élite chez les hommes. "Une longue et harassante journée de course, mais c'était super de tester un nouveau parcours dans un nouveau pays. Je me suis vraiment beaucoup amusé cette semaine au Japon", a-t-il commenté.  

Le Néerlandais Niek Kimmann a décroché l'argent et le Suisse David Graf le bronze.

"C'était agréable de pouvoir faire quelques tours sur le parcours olympique de Tokyo, encore mieux de finir la course sur le podium", a déclaré Niek Kimmann, champion du monde 2015 et actuel champion du monde de la Coupe du monde de supercross en BMX.

L'épreuve était la première occasion pour les rideurs d'essayer le nouveau parcours au parc des sports urbains, situé dans la magnifique zone portuaire, à proximité du village des athlètes. Le site où se dérouleront les compétitions de BMX pourra accueillir 5 000 spectateurs.

back to top En