skip to content
Date
13 août 2012
Tags
Londres 2012 , Actu CIO

Les médailles continuent pour les jeunes des JOJ alors que Londres 2012 s'achève

Le dernier jour des compétitions pour les athlètes des Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) en lice aux JO de 2012 à Londres s'est apparenté à une ruée vers l'or avec quatre médailles d'or remportées. Le Cubain Robeisy Carrazana Ramirez a gagné la premièr

Au centre d'ExCel, la victoire a semblé facile pour Robeisy Carrazana Ramirez qui a remporté la cinquième médaille d'or de Cuba aux Jeux après avoir battu Tugstsogt Nyambayar originaire de Mongolie. Le jeune boxeur a terminé en beauté ces 15 jours de compétition et s'est révélé l'un des meilleurs boxeurs du monde. Ainsi qu'il l'a déclaré : "Au moment où j'ai entendu que j'avais gagné, je suis tombé au sol car c'était trop d'émotions. J'ai 18 ans et je suis déjà champion olympique. J'ai écrit une partie de l'histoire de mon pays, à l'instar des grands champions cubains du passé." À présent, le plus important pour le jeune champion olympique est de rentrer chez lui. "Ma préparation a été très longue et j'ai quitté Cuba depuis si longtemps que je suis très impatient de rentrer voir ma famille", nous a-t-il confié.

Du côté de Wembley, trois de nos jeunes stars des JOJ se sont démarquées alors que la Fédération de Russie a remporté sa quatrième médaille d'or consécutive en concours multiple. Avec pas moins de dix-huit mètres de rubans et deux cerceaux pour le spectacle, nos jeunes athlètes sont restées soudées et se sont hissées au sommet.

Et alors que la dernière médaille a été remise le soir, le stade olympique s'est de nouveau transformé pour la plus grande joie des spectateurs. Plus de 80 000 personnes se sont en effet réunies pour célébrer la fin des Jeux Olympiques de 2012 à Londres et la cérémonie de clôture a été à la hauteur de toutes les espérances.

Disposés autour de lieux emblématiques de Londres enveloppés dans du papier journal et avec une pieuvre gonflable géante, les athlètes ont formé un grand drapeau britannique (union jack) au son d'une symphonie de musique britannique, avec notamment les apparitions d'icônes britanniques telles que les Spice Girls, Queen et George Michael : aucun mot ne peut décrire l'ambiance dans le stade. Lors du segment final, lorsque le maire de Londres a remis le drapeau olympique au maire de Rio, les chanteurs et danseurs de Rio de Janeiro nous ont donné un avant-goût de ce qui nous attend dans quatre ans avec un carnaval brésilien aux multiples couleurs. Et alors que la flamme de la trentième olympiade s'est éteinte, les athlètes et les 300 millions de fans qui suivaient la cérémonie dans le monde ont réfléchi à cette expérience qui durera toute leur vie. Londres a tiré sa révérence en beauté.

back to top