skip to content
IOC/GREG MARTIN
Actualités du CIO

Les lauréats des prix du CIO mis à l'honneur lors d'une soirée exceptionnelle à Buenos Aires


Le Comité International Olympique (CIO) a rendu hommage aujourd'hui à des modèles, à des villes actives et à des organisations à l'occasion d'une cérémonie de remise des prix exceptionnelle organisée lors du Forum "Olympisme en action", lequel se tient à Buenos Aires les 5 et 6 octobre.

Parmi les personnes mises à l'honneur, citons six modèles qui défendent la cause des femmes dans et par le sport, deux entraîneurs de mérite pour leur carrière d'exception, six villes pilotes faisant partie du programme lancé par Active Well-being Initiative et trois ONG qui inspirent les jeunes et les moins jeunes grâce au sport.

TROPHÉES "FEMME ET SPORT" 2018 DU CIO : SIX TROPHÉES, UN OBJECTIF

Le club de sport turc Eczacıbaşı s'est vu décerner le trophée mondial en reconnaissance de son rôle de pionnier dans son pays. Le club a en effet été fondé en 1966, à un moment où l'idée qu'une femme puisse pratiquer un sport dans un monde dominé par les hommes n'était pas aisément acceptée dans la société turque. Le club de sport Eczacıbaşı a depuis pratiquement atteint l'égalité des sexes dans son administration et contribué au développement du volleyball féminin pour aujourd'hui compter des milliers de membres et des millions de fans. Le club a remporté un nombre record de 28 Championnats nationaux ainsi que des titres européens et mondiaux tout en misant sur les joueuses de demain.

Les cinq trophées continentaux ont été décernés aux personnes suivantes : 

  • Pour l'Afrique : Mme Rachel Muthoga (Kenya)

    Ancienne avocate spécialisée dans les droits de l'homme, Rachel Muthoga est la directrice exécutive de Moving the Goalposts Kilifi (MTG), une organisation non gouvernementale kenyane qui s'est fixé pour mission d'inspirer quelque 6 000 femmes et jeunes filles issues de milieux défavorisés en leur donnant confiance en elles ainsi qu'une meilleure estime d'elles-mêmes grâce au football.

  • Pour l'Amérique : Mme Chandra Crawford (Canada) 

    Ancienne skieuse de fond, championne olympique, Chandra Crawford a fondé l'organisation à but non lucratif Fast and Female qui s'attache à changer la culture qui entoure les jeunes filles dans le sport. Les adolescentes ayant six fois plus de chances d'arrêter le sport que leurs homologues masculins, la vision de Fast and Female consiste à créer un environnement positif pour les femmes afin de les autonomiser, faire en sorte qu'elles restent actives tout au long de leur adolescence et les encourager à conserver un mode de vie sain et sportif à l'âge adulte.

  • Pour l'Asie : Mme Samar Nassar (Jordanie)

    Après deux participations aux Jeux Olympiques en tant que nageuse, Samar Nassar a décidé de rester dans le monde du sport une fois sa carrière en compétition terminée. Membre du conseil d'administration du Comité National Olympique (CNO) de Jordanie pendant quatre ans, elle a ensuite été à l'initiative de programmes positifs sur le plan social, avec notamment le lancement de programmes de football pour les jeunes Syriennes réfugiées du camp Zaatari en Jordanie.

  • Pour l'Europe : Mme Daina Gudzineviciute (Lituanie)

    Championne olympique de tir, Daina Gudzineviciute est aujourd'hui présidente du Comité National Olympique (CNO) lituanien et membre du conseil exécutif des Comités Olympiques Européens. Après être devenue une héroïne nationale en Lituanie en remportant l'or dans la toute première compétition féminine de fosse olympique aux Jeux de 2000 à Sydney, elle s'est servi de son rôle de leader au sein du CNO lituanien pour encourager, par différents moyens, les jeunes filles et les femmes à se mettre davantage à la pratique des activités physiques et sportives.
     

  • Pour l'Océanie : Mme Lauren Jackson (Australie)

    Reconnue comme l'une des premières grandes joueuses de basketball australiennes, Lauren Jackson a consacré sa vie au combat contre les discriminations raciales et sexuelles dans le sport et la société en général. En tant que présidente de la division féminine de l'Alliance australienne de basketball, elle travaille avec la Fédération australienne de basketball afin d'aider les 

En savoir plus ici sur les lauréats des Trophées "Femme et Sport" du CIO.

BUENOS AIRES 2018

Créés en 2000, les Trophées "Femme et Sport" du CIO  sont décernés à des femmes, des hommes ou des organismes qui ont contribué de façon remarquable à développer, encourager et renforcer la participation des femmes et des jeunes filles aux activités physiques et sportives. Un trophée mondial et cinq trophées continentaux sont décernés chaque année.

TROPHÉES DU CIO RÉCOMPENSANT DES ENTRAÎNEURS D'EXCEPTION : EN RECONNAISSANCE DU travail des mentors des athlÈtes

Les entraîneurs sont peut-être les personnes les plus importantes de l'entourage d'un athlète. Afin de rendre hommage au rôle exceptionnel que ces derniers jouent dans la vie d'un athlète, le CIO a choisi parmi les 98 candidatures reçues de décerner les Trophées récompensant des entraîneurs d'exception de cette année à la Hongroise Katalin Rozsnyoi, entraîneur en canoë, et à l'Autrichien d'origine britannique, Andreas “Andi” Schmid, entraîneur en skeleton.

Katalin Rozsnyoi (Hongrie) a été saluée pour sa précieuse contribution au succès de la Hongrie aux Jeux Olympiques et pour le nombre remarquable de médailles remportées par ses athlètes en canoë. Après avoir remporté une médaille d'argent aux Jeux Olympiques de 1968, la championne nationale à 14 reprises a connu encore plus de succès en tant qu'entraîneur. Ses athlètes ont en effet décroché 11 médailles aux Jeux Olympiques, 84 médailles aux Championnats du monde et 70 médailles aux Championnats d'Europe.

Andreas “Andi” Schmid (Autriche) a reçu le trophée en reconnaissance de l'encadrement de plus dix olympiens qui ont remporté des médailles à cinq éditions consécutives des Jeux Olympiques d'hiver depuis 2002, accumulant au total huit médailles olympiques. Il a aidé la Grande-Bretagne à décrocher 50 % des médailles en skeleton aux Jeux de PyeongChang 2018, Lizzy Yarnold étant devenue la première athlète de skeleton à conserver un titre olympique. Andreas Schmid a lui-même gagné trois médailles aux Championnats du monde et a terminé premier au classement général de Coupe du monde en 1987 et 1988. 

BUENOS AIRES 2018

Lancés l'année passée, les Trophées du CIO récompensant des entraîneurs d'exception reconnaissent le travail remarquable accompli par des entraîneurs, un homme et une femme, et leur contribution exceptionnelle à la réussite des olympiens et du Mouvement olympique. Ces deux entraîneurs sont nommés par les olympiens, les Comités Nationaux Olympiques, les Fédérations Internationales de sport, les membres des commissions des athlètes et de l'entourage des athlètes du CIO, ou des membres du CIO.

SIX VILLES RECONNUES COMME PREMIÈRES VILLES ACTIVES MONDIALES

Buenos Aires, Argentine, Hambourg, Allemagne, Lillehammer, Norvège, Liverpool, Royaume-Uni, Ljubljana, Slovénie et Richmond (Colombie-Britannique), Canada : six villes aujourd'hui unies par un label sans précédent. Nommées premières villes actives mondiales par un programme soutenu par le CIO, ces six villes ont travaillé d'arrache-pied pour offrir à leurs habitants l'occasion d'adopter un mode de vie actif et sain et partant, d'améliorer leur bien-être.  

BUENOS AIRES 2018

Le programme des villes actives a été mis sur pied par Evaleo, une association qui assure la promotion de la santé durable, et l'Association pour le sport pour tous international (TAFISA),  avec le soutien du CIO. Chaque ville qui en fait partie a adopté un modèle de gestion qui encourage les personnes à risques (maladies en lien avec l'inactivité notamment) à pratiquer une activité physique et sportive régulière. Pour espérer recevoir le label "ville active", les villes doivent passer un audit indépendant comprenant un examen minutieux de leurs stratégies en matière de sport et d'activité physique ainsi que de leurs politiques de travail.

Pour en savoir plus sur le modèle "villes actives", consultez le site web www.activewellbeing.org ou suivez Active Well-being Initiative @AWBInitiative.

TROIS ONG OFFICIELLEMENT RECONNUES POUR INSPIRER LES JEUNES ET LES MOINS JEUNES GRÂCE AU SPORT

Skateistan, HelpAge Tanzania et Pro Sport Development ont été officiellement reconnues après avoir bénéficié l'année passée des subventions de développement "sport et société active" du CIO. Ces subventions, d'un montant de 25 000 dollars USD chacune, sont accordées aux organisations qui œuvrent au niveau local en gérant des programmes efficaces dans le domaine du sport pour tous dans différentes régions du monde.

 

BUENOS AIRES 2018

Pour en savoir plus sur les programmes proposés par ces ONG, consultez ici la nouvelle y afférente.

###

Le Comité International Olympique est une organisation internationale indépendante à but non lucratif, composée de volontaires, qui s’engage à bâtir un monde meilleur par le sport. Il redistribue plus de 90 % de ses revenus au mouvement sportif au sens large, soit chaque jour l’équivalent de 3,4 millions de dollars (USD) pour aider les athlètes et les organisations sportives à tous les niveaux dans le monde.

###

Pour plus d'informations, veuillez prendre contact avec l’équipe des relations médias du CIO  au +41 21 621 60 00, email : pressoffice@olympic.org ou consulter notre site web : www.olympic.org

Séquences filmées de qualité professionnelle

http://iocnewsroom.com/

Vidéos

YouTube : www.youtube.com/iocmedia

Photos

Un grand choix de photos sera disponible après chaque événement. Consultez ces photos sur Flickr.

Pour toute demande de photos ou de séquences d'archives, veuillez prendre contact avec notre équipe images à l'adresse suivante : images@olympic.org.

Réseaux sociaux

Pour des informations de dernière minute sur le CIO, retrouvez-nous sur Twitter, Facebook and YouTube.

back to top En Es