skip to content
Date
06 oct. 1999
Tags
Actu CIO

LES LABORATOIRES SOUTIENNENT LA POLITIQUE DU CIO EN MATIERE DE CONTROLES POUR LA DETECTION DE LA NANDROLONE


Monaco, le 6 octobre 1999 - Les chefs des vingt-sept laboratoires accrédités par le Comité International Olympique (CIO), réunis les 5 et 6 octobre à Monaco pour leur séance plénière annuelle, ont examiné et confirmé l’efficacité des directives techniques, mises à jour en août 1998, pour la détection de la nandrolone et de ses précurseurs.
L’utilisation des stéroïdes anabolisants et des substances apparentées est interdite par le CIO. La nandrolone et les composés apparentés que sont la norandrostènedione et le norandrostènediol figurent à titre nominatif sur la liste des classes de substances interdites publiée par la commission médicale du CIO.
Le CIO a toujours vivement recommandé aux athlètes de ne prendre ni médicaments ni compléments sans un contrôle médical approprié. Malgré la responsabilité individuelle de plein droit des athlètes, les représentants des laboratoires ont fortement conseillé aux autorités gouvernementales de prendre des mesures afin d’interdire la vente, la fabrication et l’importation des préparations non autorisées de suppléments nutritionnels contenant des substances interdites, cataloguées ou non.

Tags Actu CIO
back to top