skip to content
Getty Images
Date
17 août 2016
Tags
Rio 2016 , Actu CIO , Golf , Irlande

Les jumelles Maguire associées vers la gloire en golf

Avec Stephanie Meadow, Leona Maguire défend les couleurs de l’Irlande dans la compétition de golf féminin de Rio 2016. À cette occasion, elle disposera d’un caddie très spécial pour l’aider à négocier le parcours olympique de golf…

Ce caddie n’est autre que sa sœur jumelle Lisa, qui est un peu moins emballée par la perspective de porter un gros sac de golf pendant 18 trous et par 30° à l’ombre, nettoyer les balles, briquer les clubs et évaluer les distances pour sa sœur et rivale de toujours.

« Cette semaine, je vais souffrir en silence, en quelque sorte. En d’autres temps, je ne le ferais pas, mais cette semaine, je ferai ce qu’on me dit », dit Lisa Maguire, la caddie en question âgée de 21 ans, qui aspire à devenir golfeuse professionnelle et qui porte le sac de sa sœur Leona lors du tournoi de golf féminin de Rio 2016.

Getty Images

« Elle m’a demandé de ne pas trop le charger », explique Leona, actuelle numéro un mondiale amateur, qui se prépare à défendre les couleurs de l’Irlande et à en découdre avec les meilleures mondiales pour le titre olympique. C'est sûr que Lisa, l’aînée des sœurs Maguire pour 15 minutes, adorerait être à sa place. Les deux jeunes filles collaborent et s’affrontent sur les parcours, d'aussi loin qu'elles s'en souviennent.

Les jumelles irlandaises ont fait un sacré bout de chemin depuis leurs débuts club en mains, en 2004. Toutes deux étaient nageuses lorsqu’un jour, Lisa a fait une chute dans la cour de l’école. Bénéficiant de temps durant sa convalescence, son père Declan les a emmenées, elle et sa sœur, sur un parcours de golf proche. Et il n’a pas fallu longtemps avant qu’elles ne troquent leurs lunettes de piscine pour des clubs de golf.

Getty Images

Les jumelles, qui se tirent la bourre depuis toujours, ont obtenu un handicap de deux au bout de trois ans et ont effectué leurs premiers pas aux côtés des professionnelles, ensemble en 2007, lors de l’open dames d’Irlande du Nord. Grâce à leur talent prodigieux, elles ont grandi en étant habituées à être sous les projecteurs des médias, et elles ont même eu l’honneur de porter le trophée de la Ryder Cup lors de la remise des récompenses, lorsque le K Club a accueilli la prestigieuse épreuve, l’année précédente en Irlande.

Les sœurs Maguire ont signé, depuis, quelques premières. Elles sont ainsi les seules sœurs à avoir été sacrées championne d’Irlande dames et championne d’Irlande amateur des jeunes filles la même année, en 2008, et elles sont devenues en 2010 les deux plus jeunes golfeuses de l’histoire à représenter la Grande-Bretagne et l’Irlande dans la Curtis Cup.

En progressant et en perfectionnant leur jeu, les deux sœurs se sont engagées dans une rivalité passionnée. Durant un moment, Lisa, championne d’Europe dames amateur en 2011, semblait avoir pris le dessus, mais lors de ces 18 derniers mois, Leona a émergé. Après avoir terminé 25e des championnats open britanniques 2016, elle projette désormais de participer en décembre au tournoi de qualification pour le circuit européen dames.

Getty Images

« Il y a une rivalité entre nous, mais c’est plutôt un esprit de compétition. Depuis toujours, c’est à celle qui battra l’autre », dit Leona, l’une des trois joueuses amateur en lice à Rio dans le tournoi féminin de golf féminin. À la question de savoir laquelle s’imposerait en cas de parcours en tête-à-tête, les sœurs Maguire restent évasives, Leona finissant par livrer une réponse toute diplomatique : « Cela dépend. Parfois, c’est elle qui gagne, parfois c’est moi. Ces derniers temps, c’est probablement plus moi qu’elle. »

Malgré leurs différences en compétition, les jumelles irlandaises sont déterminées à travailler en équipe sur le parcours olympique de golf. « Nous nous entendons très bien, dit Leona. Elle [Lisa] sait ce qu’il faut dire au bon moment et quand il faut se taire ». « Cette semaine, on ne se battra pas », ajoute Leona, qui a ramené une carte de 74 (+3) lors du premier tour de la compétition de Rio 2016, le 17 août.

Getty Images

back to top En