skip to content
IOC
Date
14 oct. 2018
Tags
Actualités Olympiques, JOJ, Buenos Aires 2018
Buenos Aires 2018

Les JOJ, banc d'essai pour jeunes athlètes et jeunes reporters

À l'instar des jeunes athlètes dont ils décrivent les exploits, les jeunes reporters du CIO tirent de précieux enseignements de leur expérience aux Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) de 2018 à Buenos Aires



Immédiatement reconnaissables grâce à leur uniforme orange, les jeunes reporters du dernier programme en date du CIO ont constamment été aux premières loges sur les sites à travers Buenos Aires alors qu'ils recueillaient sans relâche des informations pour écrire des articles sur les JOJ.

Tous âgés de moins de 24 ans, ces jeunes journalistes en herbe ont en effet été très occupés à faire le récit des événements, en interviewant des athlètes et en couvrant des angles intéressants dans le cadre du programme de formation du CIO, lequel a été lancé pour la première fois lors des JOJ de 2010 à Singapour.

Outre la production d'histoires écrites, de rapports vidéo et de podcasts, les 28 participants au programme ont également reçu une formation et été briefés par des professionnels des médias olympiques pendant les Jeux, avec des cours qui ont couvert tous les aspects du journalisme sportif et de la couverture de grands événements.

IOC

"C'est vraiment impressionnant tout ce que nous apprenons chaque jour", explique Jeroen Adriaanse, jeune participant néerlandais de 21 ans. Nos mentors ont tout vécu, aussi sont-ils en mesure de répondre à toutes les questions que nous nous posons. Ils peuvent nous aider à nous améliorer et chaque fois que nous avons un problème, nous savons qu'ils sont là pour nous."

Ces jeunes reporters sont étudiants en journalisme ou ont récemment débuté leur carrière dans ce domaine et la majorité d'entre eux ont été proposés par leurs Comités Nationaux Olympiques (CNO) aux associations continentales de CNO correspondantes, lesquelles ont ensuite nommé deux hommes et deux femmes pour représenter leurs continents au sein du programme. Se sont joints aux rangs les jeunes reporters représentant l'Association internationale de la presse sportive (AIPS), Tokyo 2020 et Beijing 2022, ainsi que deux autres personnes nommées sur invitation.

Pour la première fois, le CIO mène également à bien un programme de jeunes photographes aux côtés de l'initiative des jeunes reporters, avec six participants qui ont été formés par des photographes sportifs primés alors qu'ils saisissaient des images des JOJ.

Tout comme les jeunes athlètes aux JOJ vont désormais avoir pour ambition d'utiliser leur expérience à Buenos Aires pour atteindre des objectifs sportifs, les jeunes reporters et les jeunes photographes espèrent utiliser ce qu'ils ont appris aux Jeux pour faire avancer leurs carrières dans les médias.

C'était une expérience si précieuse, j'espère devenir un meilleur journaliste Jeroen Adriaanse

Et d'ajouter : "J'ai vraiment appris de quelle manière me concentrer sur le côté humain des récits sportifs et non pas uniquement sur les résultats. C'est ce que j'écris habituellement – ce qui s'est passé sur le terrain – mais découvrir ce qui se passe dans la tête d'un athlète, ou en savoir plus sur leur parcours, rend votre récit bien plus intéressant."

Pour ces jeunes reporters et ces jeunes photographes, il est tout à fait clair que l'histoire ne fait que commencer.

Jeux Olympiques de la Jeunesse de Buenos Aires 2018

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir les dernières nouvelles arrow right
back to top En