skip to content
Date
04 juil. 2008
Tags
Actualités Olympiques , Beijing 2008

Les JO de Beijing favorisent le volontariat en Chine


Compte à rebours pour Beijing 2008 - Le point sur le volontariat et les JO
L’un des aspects les plus concrets des Jeux Olympiques à Beijing tant pour les visiteurs que pour les athlètes sera le contact avec les milliers de volontaires non rémunérés. Ces derniers seront prêts à intervenir pour s’assurer que tout se déroule sans encombre à Beijing et dans les autres villes accueillant les épreuves olympiques. Le fait d’être le pays hôte des Jeux Olympiques a donné aux Chinois non seulement un formidable sentiment de fierté nationale, mais leur a également donné l’envie d’accorder un peu de leur temps pour aider les autres. Pour la coordinatrice générale du programme des volontaires des Nations Unies (VNU), Flavia Pansieri, “les Jeux Olympiques de 2008 vont montrer le pouvoir unificateur du sport et souligner la contribution manifeste du volontariat. Le VNU s’emploie aussi à développer le volontariat en Chine et à démontrer le potentiel de ce dernier en matière de développement pour les années à venir. Des exemples au service de l’action en somme.”




Un demi-million de volontaires en service
Au total, un demi-million de volontaires vont travailler à Beijing et sur les autres sites olympiques. Parmi ces volontaires, 100 000 seront des volontaires olympiques – 70 000 pour les Jeux Olympiques en août et 30 000 pour les Jeux Paralympiques en septembre. Ils ont été choisis parmi plus d’un million de candidats. Quelque 400 000 volontaires de la ville ont pris leurs fonctions début juillet aux 500 stands d’information autour de Beijing. Ils fournissent des renseignements et des services de traduction aux visiteurs et resteront sur place jusqu’à la fin des Jeux Paralympiques.




La campagne pour des “Jeux verts” encourage l’économie d’énergie et la réduction de la pollution
Le VNU est présent sur certains de ces stands d’information et distribue du matériel de formation destiné à promouvoir le volontariat pour des “Jeux verts” – une campagne de sensibilisation environnementale lancée par le VNU en partenariat avec le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et plusieurs associations basées à Beijing. Le programme a pour but d’encourager l’action des volontaires pour réduire la consommation d’énergie et la pollution.




Le projet des volontaires olympiques continue jusqu’en 2010
Les Jeux Olympiques verts font partie d’un projet sur trois ans, le projet des volontaires olympiques, d’un montant s’élevant à USD 1,4 million. Ce projet a été entrepris par le Centre international chinois pour les échanges économiques et techniques et sera en vigueur jusqu’en juin 2010. Il ne fait pas seulement la promotion du volontariat pour les Jeux Olympiques et les Jeux Paralympiques, mais le présente aussi comme une source de développement. Les autres principaux éléments du projet comprennent la formation de 10 000 guides volontaires et des programmes d’après Jeux pour contribuer au développement économique et social de la Chine par le volontariat. Environ 6 500 volontaires et responsables des volontaires ont suivi une formation spécifique sur des sujets tels que la sensibilisation au VIH/Sida.




Les Jeux de Beijing vont démontrer la force du volontariat
“Les Jeux Olympiques de 2008 donnent à la Chine et au monde l’occasion de progresser dans la sensibilisation au pouvoir de contribution des volontaires, non seulement au sport, mais aussi au bien-être de la société mondiale dans son ensemble,” déclare Subinay Nandy, directeur du PNUD en Chine, lors du lancement du projet.
   
 En savoir plus sur les volontaires olympiques à Beijing
 Site web officiel des Jeux à Beijing
back to top En