skip to content
Date
19 sept. 2008
Tags
Actualités Olympiques

Les Jeux Olympiques : une source d'inspiration pour Federer


Pour l'homme aux 13 titres de Grand Chelem en simple, monter sur la plus haute marche d'un podium olympique à Beijing fut certainement l'occasion d'oublier un premier semestre difficile. Le 16 août 2008, le joueur de tennis suisse ajoutait une médaille d'or olympique à sa collection en remportant le double messieurs aux côtés de Stanislas Wawrinka. "Je vis quelque chose de magique, d'incroyable dans ma carrière", déclare-t-il alors. "Cette médaille est une source d'inspiration pour moi. Elle m'aide à rester confiant, motivé pour l'US Open, et peut-être à ne pas être trop déçu". Paroles prémonitoires puisque quelques semaines plus tard, Roger Federer remporte son cinquième titre consécutif à l'US Open.
 
La concrétisation d'un rêve
En 1992, Roger Federer, alors âgé de 11 ans, voit Marc Rosset devenir champion olympique aux Jeux de Barcelone. Cette victoire est peut-être à l'origine de son désir de participer au tournoi olympique, qui réunit les meilleurs joueurs du moment. Lors de ces premiers Jeux, à Sydney en 2000, Roger Federer manque le podium olympique d'une marche, mais rencontre celle qui partage sa vie depuis huit ans. Quatre ans plus tard, à Athènes, il est le porte-drapeau de la délégation suisse. Malheureusement, il quitte prématurément le tournoi. En 2008 à Beijing, pour son 27e anniversaire, il est à nouveau choisi comme porte-drapeau par le CNO suisse. "Porter le drapeau de son pays est l'une de ces choses que l'on imagine seulement en rêve. Ce fut l'un des plus beaux moments de ma carrière", déclare celui que l'on considère comme le plus grand joueur de tous les temps, avant d'ajouter : "Pour moi, les Jeux Olympiques, c'est comme Wimbledon. Y participer, entrer dans le stade à la cérémonie d'ouverture, c'est un rêve qui devient réalité."
 
 
L'un des héros de la campagne du CIO
Roger Federer est l’une des stars de l’annonce du CIO baptisée ‘Héros’, aux côtés d’autres athlètes olympiques de légende tels Yao Ming, Laure Manaudou, Liu Xiang, Yelena Isinbayeva, Kenenisa Bekele, Vanessa Ferrari et Carolina Kluft. Tous ces grands noms du sport jouent les "superhéros" en cherchant à réaliser ce qui paraît impossible. ‘Héros’ met en exergue la détermination et la performance des athlètes et s’en inspire pour communiquer les valeurs olympiques fondamentales. Cette annonce est un des éléments de la campagne promotionnelle du CIO "Le meilleur est en nous". Cette campagne repose sur une idée simple et puissante qui va bien au-delà des cultures et des frontières. Elle encourage les jeunes du monde entier à pratiquer un sport en leur montrant que ce dernier peut les aider à donner le meilleur d'eux-mêmes. L'initiative a été lancée en 2007 et se poursuit après les Jeux de Beijing.
 
Tous les éléments de la campagne "Le meilleur est en nous" peuvent être consultés à l'adresse suivante : http://www.olympic.org/fr/bestofus/
back to top En