skip to content
Date
03 août 2010
Tags
Actu CIO ,

Les Jeux Olympiques de la Jeunesse: bien plus que des médailles



Les premiers Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) représentent bien plus que des médailles. À côté des prometteuses compétitions sportives qui seront organisées à Singapour, les JOJ proposeront aussi un Programme Culture et Éducation (PCE) afin de présenter l’Olympisme et les valeurs olympiques aux jeunes athlètes et de les sensibiliser aux bénéfices d’un style de vie sain, au développement durable et à la lutte contre le dopage. Il s’agit aussi de mieux les préparer à envisager leur future carrière.

Élément unique, le PCE positionne les JOJ différemment des autres manifestations sportives de jeunes et respecte l’objectif initial des JOJ, soit l’éducation et la prise de conscience des jeunes athlètes, en les incitant à jouer un rôle actif dans leur propre milieu et à adopter, incarner et exprimer les valeurs olympiques d’excellence, d’amitié et de respect.

«Le Programme Culture et Éducation aux JOJ est aussi important que les compétitions elles-mêmes», souligne le président Jacques Rogge. «Des championnats du monde et des championnats du monde juniors existent déjà dans la plupart des sports olympiques; dès lors, une manifestation qui imiterait ce que les Fédérations font déjà n’aurait pas sa raison d’être. En revanche, il me semblait que ce modèle traditionnel des championnats du monde de la jeunesse manquait d’un élément et c’était l’aspect éducatif.»


Le PCE à Singapour prévoit une série d’ateliers interactifs, des projets communautaires, des expositions, et ces activités permettront aux participants d’interagir avec les autres jeunes du monde entier, à la découverte de nouveaux sujets d’intérêt. Ils pourront accroître leurs compétences et embrasser les valeurs olympiques.

En tout, plus de 50 activités auront lieu durant les JOJ. Toutes sont liées à l’un ou l’autre des cinq thèmes éducatifs du PCE: Olympisme, développement des compétences, bien-être et style de vie sain, responsabilité sociale et expression.

Parmi ces activités, des «discussions avec des champions» mettront les jeunes en présence d’athlètes modèles, anciens olympiens venus partager avec les jeunes athlètes leurs expériences aux Jeux et qui les inciteront à vivre les valeurs olympiques.

«L’Île de l’aventure» emmènera les athlètes à Pulau Ubin, au large de Singapour. En équipe, ils y feront de l’escalade ou construiront des radeaux, autant de défis à relever propres à renforcer leur confiance en eux. Des «excursions d’exploration» sont prévues à HortPark et Marina Barrage, deux récents parcs d’attraction de Singapour où il sera possible d’en apprendre plus sur les modes de protection et de conservation de l’environnement.

Des «projets communautaires» les mettront en contact avec la population locale. Il y aura aussi un «programme artistique et culturel» avec de la musique et de la danse, sans oublier des «activités de découverte» avec ateliers interactifs et expositions en rapport avec les principaux thèmes du PCE.

Dans le village olympique de la jeunesse sera installé un village des cultures du monde avec des stands exposant les cultures de chacun des 205 Comités Nationaux Olympiques. Ainsi, les jeunes athlètes découvriront les pays présents aux JOJ.

«Le programme enseignera des compétences précieuses pour l’avenir, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du monde du sport», explique Sergey Bubka, président de la commission de coordination des JOJ à Singapour. «Les jeunes athlètes du monde entier vont se lier d’amitié les uns avec les autres et feront ainsi l’expérience de nouvelles cultures.»


Les activités du PCE, organisées pour la plupart au village olympique de la jeunesse,
seront intégrées au programme des compétitions sportives. Ainsi les athlètes pourront y participer pendant leur temps libre. Une série de récompenses pour les défis relevés valoriseront les activités auxquelles ils auront pris part et des prix seront décernés.

Les athlètes ne seront pas les seuls à profiter du PCE. D’autres jeunes feront aussi le déplacement, grâce à deux initiatives mondiales mises en place par le CIO: le programme des jeunes ambassadeurs et celui des jeunes reporters.

Pour le programme des jeunes ambassadeurs du CIO, un certain nombre de CNO ont nommé un jeune représentant entre 18 et 24 ans, qui accompagnera la délégation de leur pays à Singapour et incitera leurs jeunes athlètes à tirer le meilleur parti des activités proposées par le PCE.
Par ailleurs, le programme des jeunes reporters du CIO propose à 26 jeunes journalistes du monde entier de venir à Singapour pour rendre compte des JOJ. Ils résideront au village olympique de la jeunesse aux côtés des athlètes et bénéficieront d’une formation aux médias spécialisés par des journalistes sportifs chevronnés.

Aux côtés des jeunes ambassadeurs, 60 représentants du PCE originaires de Singapour ont été choisis pour venir encourager les athlètes à prendre part aux activités du PCE. Les représentants du PCE faciliteront ce programme durant les Jeux pour les athlètes des CNO qui ne disposent pas d’un jeune ambassadeur. Ce sont des représentants du PCE.

Tags Actu CIO ,
back to top