skip to content

Les jeunes leaders du CIO plus déterminés que jamais en ces temps incertains

2019 IOC / Greg Martin
Date
09 oct. 2020
Tags
Actualités Olympiques, Actualités du CIO
C'est sur des visages souriants, malgré quelques larmes de joie, qu'a pris fin hier le programme 2019-2020 des jeunes leaders du CIO. Les 55 jeunes leaders ont participé à distance à une cérémonie de clôture des plus émouvantes durant laquelle ils ont pu discuter avec le président du CIO, Thomas Bach, avant de présenter leurs projets.

Le président du CIO a salué leur dévouement et leur "immense sens de la solidarité en ces temps incertains". Les échanges ont été ponctués de nombreux messages d'espoir et d'encouragement, le président Thomas Bach apportant notamment son soutien à Christel Saneh, jeune leader libanaise, pour son initiative de reconstruction du sport à Beyrouth. Le président du CIO a conclu sur ses mots : "Je suis optimiste, je sais que vous continuerez de jouer le rôle d'ambassadeurs de l'Olympisme partout dans le monde."

 
 
 
 
View this post on Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 

CLASS OF 2019/2020 🌟 Thank you Panasonic and International Olympic Committee for believing in us with the IOC Young Leaders programme. Thank you friends and colleagues from all around the world. 🙏🏼 When I started this journey in 2018 I never thought this programme would give me so much but I was so wrong. Having a network this big with lots of support from all of you have gave me confidence to continue and work harder to achieve my goals with @parallellplay 🏸 So a big thank you to my IOC YL for being YOU! Without your amazing personalities and passion for making an impact in your countries I might not be where I am today. Every person who comes in to your life is making you grow. Be grateful! ❤️🙏🏼🗺 @iocyoungleaders #changmakers #youtholympics #olympicmovement

A post shared by 𝐏𝐚𝐧𝐢𝐳 𝐘𝐨𝐮𝐬𝐞𝐟𝐢 (@pani2) on

En dépit de la pandémie actuelle, les jeunes leaders du CIO sont restés fidèles à leur mission, à savoir résoudre les problèmes au niveau local grâce, d'une part, à des initiatives sportives destinées à la population et, d'autre part, à des modèles d'activité durables. Originaires de 32 pays, les jeunes leaders (dont 21 viennent d'Europe, 16 du continent américain, 10 d'Asie et 8 d'Afrique) ont dû revoir leurs projets initiaux afin de les adapter aux restrictions en vigueur actuellement ; pour rappel, 93 % d'entre eux ont prévu de mener à bien leurs initiatives d'ici fin 2020. À noter également que 17 jeunes leaders ont été nommés membres des commissions du CIO afin de renforcer le rôle des jeunes dans la prise de décisions sur l'avenir du sport et de les aider à faire entendre leur voix.

Cette dernière édition du programme sous sa forme actuelle a enregistré une augmentation considérable du nombre de participants et a continué à donner aux jeunes artisans du changement les moyens de promouvoir, partout dans le monde, les valeurs de l'Olympisme et les initiatives au service du changement social.

La nouvelle mouture du programme réunira 25 jeunes âgés de 18 à 30 ans ; la formule a été repensée pour passer d'une durée d'un an à une durée de quatre ans. Ce programme plus long permettra aux candidats d'approfondir leurs connaissances, de développer les outils mis à leur disposition et d'élargir leur expérience afin de créer des entreprises sociales durables en lien avec le sport, qui auront un impact plus profond sur la communauté. Les candidats recevront un programme complet élaboré par le Yunus Sports Hub ; les cours seront dispensés chaque semaine par des spécialistes des domaines en question, avec le concours d'anciens jeunes leaders et d'experts du CIO.

Panasonic Young Leaders

back to top En