skip to content
Date
08 sept. 2019
Tags
Actualités Olympiques, Actualités du CIO, JOJ
JOJ

Les jeunes leaders du CIO participent, aux côtés de start-ups et chefs d'entreprise de la région, au tout premier "createathon" du CIO

La 4e édition annuelle du Sommet de la jeunesse, organisée par le CIO du 6 au 8 septembre, a été unique en son genre. Cinquante-trois jeunes leaders du CIO, baptisés jusque-là Young Change-Makers, se sont retrouvés pour mettre à l'épreuve leur créativité dans le cadre du tout premier "createathon" lancé par le CIO en prélude aux prochains Jeux Olympiques de la Jeunesse d'hiver qui auront lieu dans la capitale olympique, Lausanne, dans quatre mois très exactement.

S'inspirant du hackathon – un événement durant lequel des programmeurs doivent développer un projet informatique sur une période de temps limitée, le "createathon" a réuni dix équipes de jeunes dirigeants, lesquels se sont vu confier la tâche de créer, pour le compte du CIO, un espace interactif et immersif, lequel devrait accueillir 100 000 fans durant les JOJ de Lausanne 2020.

Au cours de ce marathon de huit heures, les jeunes dirigeants du CIO ont travaillé par équipes, en étroite coopération, dans le plus pur esprit olympique, donnant libre cours à leur imagination pour élaborer des concepts ludiques et immersifs associant sport et culture. Tous les projets proposés étaient axés sur le respect des valeurs olympiques au quotidien. Les jeunes leaders ont été encadrés par un groupe de mentors réunissant des dirigeants de start-ups locales et des formateurs Tedx, ainsi que par plus de 20 spécialistes en narration, réalité virtuelle, médias sociaux, architecture et design notamment.

CIO/Greg Martin

Les équipes avaient trois minutes pour présenter leur projet à un jury composé d'experts et placé sous la conduite de Virginie Faivre, présidente de Lausanne 2020. Les membres du jury ont examiné les propositions soumises sur la base de leur faisabilité, de leur créativité et de la prestation des groupes.

Les trois meilleurs équipes ont été invitées à exposer leur concept au président du CIO, Thomas Bach, le dernier jour du Sommet, après quoi une séance de questions-réponses a été organisée entre le président et les jeunes leaders du CIO.

CIO/Greg Martin

"Le Sommet de la jeunesse organisé par le CIO est toujours un temps fort de l'année, car il est très motivant de voir des jeunes gens créatifs autant attachés aux valeurs olympiques. Tous se sont épanouis au fil des années et ils jouent maintenant un rôle encore plus important dans le cadre du processus décisionnel du CIO. Ils nous aident à façonner l'avenir des Jeux Olympiques et du Mouvement olympique", a déclaré le président Thomas Bach, qui a nommé 16 jeunes dirigeants au sein des commissions du CIO en 2019, contre sept en 2018.

Virginie Faivre, présidente du comité d'organisation de Lausanne 2020, a confié pour sa part : "Nous avons placé les jeunes au cœur des JOJ de Lausanne 2020 à chaque étape du projet, en leur demandant de contribuer à la création d'éléments emblématiques tels que la mascotte, les médailles, la chanson et l'identité visuelle. Je suis ravie que nous puissions mettre en commun toute la créativité des jeunes dirigeants du CIO. Leurs idées sont une véritable source d'inspiration."

CIO/Greg Martin

Connu jusqu'ici sous le nom de programme des Young Change-Makers, le programme des jeunes dirigeants du CIO a été officiellement rebaptisé lors de l'ouverture de ce Sommet de la jeunesse afin d'illustrer le rôle sans cesse croissant que jouent les jeunes au sein du Mouvement olympique. Soutenus par un financement de départ du CIO de 5 000 francs suisses, les jeunes dirigeants mettent le sport au service d'un monde meilleur. Depuis 2017, ce sont 50 projets qui ont été lancés sur le terrain partout dans le monde, aidant ainsi des milliers de personnes.

Pour la quatrième année consécutive, le CIO est heureux de pouvoir compter sur le soutien du partenaire TOP Panasonic dont la générosité a permis de développer le programme des jeunes dirigeants du CIO.

back to top En