skip to content
YOG IOC
Date
10 août 2016
Tags
Rio 2016 , Actu CIO , JOJ

Les jeunes athlètes entretiennent à Rio les rivalités nées des JOJ

Un certain nombre de rivalités acharnées depuis les Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) sont ravivées aux Jeux Olympiques de Rio 2016. Alors que les athlètes des JOJ accèdent à la plus grande scène sportive du monde, ils retrouvent en effet des visages familiers.

Depuis qu'elle a décroché l'or dans la catégorie des 63 kg aux JOJ de Nanjing 2014, l'haltérophile égyptienne, Sara Ahmed, s'est étoffée et s'est hissée dans les 10 meilleures mondiales dans la catégorie des 69 kg. Sara Ahmed sera rejointe sur la plateforme mercredi par deux de ses rivales de Nanjing qui sont elles aussi passées dans la catégorie des 69 kg : Ankhtsetseg Munkhjantsan de Mongolie, récipiendaire d'une bourse de la Solidarité Olympique, et Florina-Sorina Hulpan de Roumanie. Encore adolescentes, ces trois jeunes filles vont faire leurs débuts olympiques.

YOG
MINE KASAPOGLU

Buts en or

Un but suite à un penalty-corner pendant les prolongations avait offert aux Pays-Bas une belle victoire 2 à 1 contre l'Argentine dans la finale féminine de hockey aux JOJ de Singapour 2010. Marloes Keetels, l'une des stars de cette équipe, est actuellement à Rio – et il en est de même pour deux membres de l'équipe qui avait remporté la médaille d'argent pour l'Argentine, Agustina Albertarrio et Florencia Habif. Ces trois joueuses se sont qualifiées assez tôt et il y a de grandes chances que ces deux pays se rencontrent à nouveau dans les phases éliminatoires de la compétition.

YOG
© GETTY IMAGES

Saut de joie

Après avoir été le porte-drapeau de son pays lors de la cérémonie d'ouverture, la perchiste suisse, Angelica Moser, avait détrôné Robeilys Peinado du Venezuela à Nanjing. Le mois dernier, Angelica Moser et Robeilys Peinado ont également terminé aux deux meilleures places des Championnats du monde de l'IAAF des moins de 20 ans en Pologne, un magnifique échauffement pour leurs débuts olympiques. Angelica Moser et Robeilys Peinado ne sont pas les seules athlètes à raviver à Rio des rivalités nées des JOJ : Yuliia Levchenko d'Ukraine et Michaela Hrubá de République tchèque ont gagné en force depuis leur victoire de l'or et du bronze en saut en hauteur à Nanjing. Ces deux jeunes filles âgées de 18 ans ont également concouru en juillet aux Championnats du monde de l'IAAF des moins de 20 ans. Cette fois, Michaela Hrubá a décroché l'or et Yuliia Levchenko, le bronze. Toutes les deux figurent parmi les 20 meilleures du monde en saut en hauteur cette année et nourrissent de grands espoirs de disputer la finale à Rio.

IOC
Des adversaires familiers
Ce ne sera pas non plus une surprise pour Qiu Bo ou Tom Daley de s'affronter à nouveau. Ces deux athlètes, âgés respectivement de 23 et 22 ans, se sont mesurés en plongeon au niveau mondial pendant huit ans – y compris à Singapour, où Qiu Bo a remporté l'épreuve individuelle sur tremplin 3 m et plateforme 10 m. Deux ans plus tard, Qiu Bo a décroché l'argent et Tom Daley le bronze en plongeon individuel 10 m aux Jeux Olympiques de Londres 2012 – et tous deux vont s'affronter à nouveau pour des médailles à Rio. Quoiqu'il arrive, Tom Daley ne repartira pas sans rien des Jeux car il a d'ores et déjà remporté le bronze en plongeon synchronisé à 10 m.
YOG
BILLY ROWLINSON
Tags Rio 2016 , Actu CIO , JOJ
back to top En