skip to content
YOG graduates continue to impress Getty Images
Date
02 août 2018
Tags
Actualités Olympiques, JOJ
JOJ

Les jeunes athlètes des JOJ continuent de faire sensation

Nous avons choisi de mettre en avant et de vous présenter de nouvelles performances remarquables réalisées par d'anciens athlètes des Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) sur les plus grandes scènes mondiales. 

Tournoi de Wimbledon 

En juillet, étaient présents au Tournoi de Wimbledon plusieurs anciens athlètes des JOJ, notamment la Lettone Jeļena Ostapenko qui a atteint les demi-finales en simple dames avant de perdre face à la championne allemande, Angelique Kerber. La gagnante 2017 de l'Open de France, qui avait remporté le bronze en double aux JOJ de 2014 à Nanjing, a en effet perdu 6-3 6-3 face à Angelique Kerber, médaillée d'argent olympique, laquelle a ensuite battu la légende américaine, Serena Williams, en finale pour décrocher son troisième titre en tournoi du Grand Chelem. 

Angelique Kerber avait également battu une autre médaillée des JOJ dans sa course pour la finale, l'emportant 6-3 7-5 sur Daria Kasatkina dans les quarts de finale. La Russe Daria Kasatkina, 21 ans, avait en effet été médaillée d'argent en double aux JOJ de 2014 à Nanjing et jouait pour son deuxième quart de finale en Grand Chelem de l'année, s'étant arrêtée en huitièmes à l'Open de France. 

Les médaillés des JOJ, Karen Khachanov et Jiří Veselý, ont eux aussi fait sensation dans les simples messieurs alors qu'ils sont arrivés jusqu'au quatrième tour.

Getty Images

Le Russe Karen Khachanov, 22 ans, qui avait remporté l'argent en double aux JOJ de 2014 à Nanjing, a battu l'ancien numéro trois mondial, David Ferrer et le finaliste 2006 de l'Open d'Australie, Marcos Baghdatis, dans son parcours jusqu'aux seizièmes avant de perdre dans les derniers sets contre le champion final – et médaillé de bronze olympique – Novak Djokovic. 

Jiří Veselý est lui aussi tombé face à une légende du sport dans le quatrième tour et a été battu 6-3 6-3 6-4 sur le court central par le dix-sept fois champion du Grand Chelem, Rafael Nadal. C'est la deuxième fois que le Tchèque âgé de 25 ans, qui avait remporté l'or en double aux JOJ de 2010 à Singapour, réussit à se hisser jusqu'aux seizièmes au All England Club, ayant perdu au même stade en 2016 face à son compatriote, Tomáš Berdych.

Ligue de diamant de l'IAAF

D'anciennes stars des JOJ continuent également de briller dans les épreuves de la Ligue de diamant de l'IAAF. En juillet, le sprinter américain et médaillé d'or des JOJ de 2014 à Nanjing, Noah Lyles, a établi à deux reprises le meilleur chrono dans le 200 m, en remportant une victoire à Lausanne en 19,69 secondes avant de gagner à nouveau à Monaco, avec un record personnel et le record du meeting, soit 19,65 secondes.

Getty Images


Le médaillé d'or olympique en saut en hauteur de Nanjing 2014, Danil Lysenko, était lui aussi dans une forme impressionnante en ce mois de juillet, avec son saut victorieux à 2,37 m à Lausanne, puis un nouveau record personnel de 2,40 m pour l'emporter à Monaco. Salwa Eid Naser de Bahreïn a pour sa part poursuivi sa domination de l'épreuve féminine du 400 m avec une cinquième victoire successive en Ligue de diamant à Lausanne. Toutefois, son meilleur temps personnel de 49,08 secondes à Monaco ne lui a pas suffi pour décrocher la victoire, Shaunae Miller-Uibo des Bahamas (48,97 secondes) l'ayant finalement emporté.

Getty Images


La championne de saut en hauteur des JOJ de 2010 à Singapour, Mariya Lasitskene, a vu son incroyable série de 45 victoires consécutives prendre brusquement fin, battue par la Bulgare Mirela Demireva à Rabat. La jeune femme de 25 ans a cependant vite renoué avec le succès en remportant les Jeux "anniversaires" à Londres avec le meilleur saut au niveau mondial, soit 2,04 m.

Championnats du monde d'escrime

Les médaillés des JOJ, Alexander Massialas et Yana Egorian, figuraient également parmi les médaillés des Championnats du monde d'escrime de 2018, lesquels se sont tenus à Wuxi, République populaire de Chine, du 19 au 27 juillet. Alexander Massialas – le médaillé d'argent en individuel et de bronze par équipes aux JOJ de 2010 à Singapour – faisait partie de l'équipe américaine qui a remporté l'argent par équipes en fleuret, avec une défaite contre l'Italie en finale. Il s'agissait de la quatrième médaille d'argent en Championnats du monde pour le jeune homme de 24 ans, lequel avait aussi remporté l'argent en individuel et le bronze par équipes aux Jeux Olympiques de Rio 2016. 

Getty Images


Yana Egorian, laquelle avait décroché l'or aux JOJ en sabre individuel et dans l'épreuve par équipes mixtes à Singapour en 2010, a aussi été finaliste aux Championnats du monde. Elle faisait en effet partie du quartet russe battu par la France dans l'épreuve par équipes de sabre. La jeune escrimeuse de 24 ans – double médaillée d'or aux Jeux Olympiques de 2016 à Rio – a par ailleurs remporté le bronze dans l'épreuve individuelle de sabre en République populaire de Chine.

Champions Trophy

L'équipe masculine de hockey sur gazon d'Australie a remporté son 15e Champions Trophy à Breda, Pays-Bas, en battant l'Inde 3-1 au terme d'un tir au penalty exaltant après une égalité 1-1 en finale. Pour marquer le deuxième penalty pour l'Australie, un autre médaillé d'or des JOJ de 2010 à Singapour : Daniel Beale. À noter que les autres champions des JOJ, Tim Howard, Jeremy Hayward et Flynn Ogilvie, faisaient eux aussi partie de l'équipe victorieuse. 

Getty Images

 
back to top En