skip to content
Date
22 avr. 2015
Tags
JOJ , Actu CIO , Développement par le sport

Les jeunes ambassadeurs font connaître la campagne #sport4betterworld

De la Barbade au Sénégal, de l’Ouzbékistan à la Bosnie-Herzégovine, les jeunes ambassadeurs des Jeux Olympiques de la Jeunesse de 2014 à Nanjing (JOJ) ont célébré le pouvoir du sport à l’occasion de la Journée internationale du sport au service du développement et de la paix qui s’est tenue plus tôt ce mois-ci avec divers projets communautaires visant à bâtir un monde meilleur par le sport.


Répondant à l’appel à l’action lancé par le Comité International Olympique (CIO), les jeunes ambassadeurs ont trouvé des méthodes originales pour mobiliser leurs communautés à travers des projets sur le terrain, en collaborant avec leurs Comités Nationaux Olympiques (CNO) ou par le biais des médias sociaux. Le 6 avril, ces jeunes athlètes jouant le rôle de modèles ont rejoint le CIO, les Nations Unies et un certain nombre d’autres organisations pour sensibiliser le public à l’universalité du sport et à ses effets positifs.

Des acteurs du changement dans leurs communautés

L’étudiante soudanaise en technologie de l’information et cavalière Alaa Muntasir a profité de cette occasion pour promouvoir la paix et la compréhension par le sport. Elle a collaboré avec son CNO et l’équipe soudanaise d’Olympisme pour l’humanité afin d’organiser un événement sportif et éducatif à l’intention de 800 enfants dans un camp de personnes déplacées à Mayo, un des plus grands centres du Soudan.

À la Barbade, le jeune ambassadeur Ryan Brathwaite, volontaire à l’Académie nationale olympique, a aidé son CNO à organiser sa Journée du sport, durant laquelle plus de 100 enfants ont participé à des épreuves d’athlétisme et à des matches de football.

Le premier jeune ambassadeur du Sénégal et escrimeur Youssouph Khadim Ndao a quant à lui filmé les activités sportives organisées dans un des quartiers de Dakar, où les enfants ont été invités à essayer des sports et à rencontrer leurs athlètes modèles.

Une approche sociale

Un certain nombre de jeunes ambassadeurs ont opté pour une approche sociale en apportant leur soutien à la campagne #sport4betterworld. L’arbitre en handball et jeune ambassadrice de Serbie Aleksandra Kebic a lancé un blog intitulé Sport za bolji svet (le sport pour un monde meilleur) dans sa langue natale afin de partager non seulement ses propres expériences pour éduquer et enrichir des vies grâce au sport, mais aussi des anecdotes d’autres athlètes et arbitres. Enfin, Edin Brankovic, de Bosnie-Herzégovine, a lancé un site web pour présenter des initiatives locales qui utilisent le sport comme un outil au service du changement social et du développement.

Il n’est jamais trop tard pour rejoindre le mouvement #sport4betterworld !

En savoir plus sur la Journée internationale du sport au service du développement et de la paix : www.olympic.org/idsdp 

back to top