skip to content
Date
28 févr. 2018
Tags
Actualités Olympiques , PyeongChang 2018
PyeongChang 2018

Les héros des Jeux de PyeongChang 2018

Ils ont signé des exploits inoubliables. Ils se sont hissés au sommet du palmarès de leurs sports. Ils ont accumulé les titres et les podiums. Ils ont inscrit leurs noms dans le grand livre des Jeux d'hiver. Voici quelques-uns des héros des XXIIIe Jeux olympiques d'hiver en République de Corée !

Avec 110 victoires en Coupe du monde et 18 titres mondiaux, Marit Bjørgen était déjà la championne au-dessus de toutes et tous les autres en ce qui concerne les disciplines de neige. Elle était également la plus couronnée des athlètes féminines aux Jeux d'hiver. Mais à 37 ans, "Gull Marit" (son surnom en Norvège) a fait encore plus fort dans la stade d'Alpensia, achevant sa carrière olympique le jour de la cérémonie de clôture par une magistrale victoire dans le 30 km classique, son quinzième podium et son huitième titre olympique.

Avec l'or de relais 4x5 km en compagnie de ses coéquipières Ingvild Flugstad Østberg, Astrid Uhrenholdt Jacobsen et Ragnhild Haga, l'argent du skiathlon, le bronze du 10 km libre et du sprint par équipes avec Maiken Caspersen Falla, et son final en apothéose, la reine des neiges est aussi l'athlète la plus décorée des Jeux de PyeongChang 2018.

Ses quinze médailles lui permettent de dépasser de deux unités le précédent record détenu depuis les Jeux de Sotchi 2014 par son compatriote biathlète Ole Einar Bjørndalen. Elle partage désormais avec lui et avec le fondeur Bjorn Daehlie le record de huit titres aux Jeux d'hiver ! "C'est pour moi incroyable d'avoir disputé cinq Jeux Olympiques et d'avoir ces quinze médailles. C'est encore difficile à comprendre. Je pense que j'ai besoin d'un peu de temps pour y penser, pour voir ce que j'ai fait, pour regarder derrière moi...", a réagi la reine Marit Bjørgen après son triomphe sur 30 km le 25 février.

Getty Images
Doublé historique pour Ester Ledecká, podiums inédits pour Jorien Ter Mors

Un véritable séisme a frappé le monde du ski alpin le 17 février au matin, quand Ester Ledecká, partie avec le dossard n°26 sur la piste de vitesse de Jeongseon, a devancé d'un centième de seconde la tenante autrichienne du titre du Super-G Anna Veith, que toutes les concurrentes étaient déjà venues féliciter. Le regard incrédule de Ledecká quand elle a allumé du vert dans l'aire d'arrivée restera longtemps dans les mémoires, elle qui n'avait pas fait mieux que 19e dans cette spécialité en Coupe du monde, et au mieux 7e en descente cet hiver.

Après cette surprise majuscule, sauf peut-être pour une championne versatile qui a toujours voulu évoluer en ski alpin et en snowboard, elle s'est tournée vers sa principale spécialité, le géant parallèle dont elle est la championne du monde en titre et où elle a aligné les victoires cet hiver. Victorieuse en finale de l'Allemande Selina Jörg une semaine après son succès dans le Super-G, elle est la première athlète de l'histoire à gagner dans deux sports et dans la même édition des Jeux. Un exploit qui a résonné à travers toute la planète. "La superstar de ces Jeux ? Je ne me sens pas comme ça. Mais ça sonne bien, c'est sûr," a-t-elle lâché.

Getty Images

Autre exploit inédit, la Néerlandaise Jorien Ter Mors, a gagné le 14 février le 1000 m et sa troisième médaille d'or en patinage de vitesse. Mais comme à Sotchi en 2014, elle a aussi disputé les épreuves de short-track, et six jours plus tard, avec Suzanne Schulting, Yara van Kherkof et Lara van Ruijven, elle a battu en 4:03.471 le record du monde du relais 3000 m en finale B. Seulement deux équipes ayant été classées dans la finale A, cela a valu le bronze aux Néerlandaises, et deux podiums inédits dans deux sports de glace pour Ter Mors !

Getty Images
Des titres et des podiums à la pelle

Deux athlètes ont gagné trois médailles d'or à PyeongChang 2018. Le nouveau phénomène norvégien du ski de fond Johannes Høsflot Klaebo est devenu à 21 ans et 4 mois le plus jeune champion olympique de son sport quand il a gagné le sprint. Egalement médaillé d'or du relais 4x10 km avec la Norvège, et du sprint par équipes avec Martin Johnsrud Sundby, il est aussi devenu le plus jeune athlète triple médaillé d'or aux Jeux d'hiver.

Quant au biathlète Martin Fourcade, que se serait-il passé s'il n'avait manqué de quelques millimètres ses deux dernières cibles (les 19e et 20e balles au dernier tir debout) dans l'individuelle 20 km alors qu'il tenait en mains la victoire ? Car le porte-drapeau Français a magistralement gagné la poursuite, s'est imposé du bout de la chaussure face à l'Allemand Simon Schempp à arrivée de la mass-start, et a brillamment conclu le relais mixte drapeau en main dans la ligne droite d'arrivée. Trois titres qui s'ajoutent à ses deux médailles d'or des Jeux de Sotchi 2014 et font de lui le sportif français le plus titré de l'histoire, Jeux d'hiver et d'été confondus. Il a aussi égalé son lointain et légendaire compatriote Jean-Claude Killy le seul a avoir gagné trois titres dans les mêmes Jeux avant lui.

Getty Images

En biathlon, chez les femmes, l'Allemande Laura Dahlmeier a signé un exploit inédit en gagnant le sprint et la poursuite à 24 heures d'écart, tandis que la Biélorusse Darya Domracheva qui a triomphé dans le relais féminin avec ses coéquipières, a gagné sa quatrième médaille d'or aux Jeux d'hiver pour devenir la femme la plus titrée de son sport.

Les Néerlandais sont les maîtres du patinage de vitesse, et ils ont encore gagné sept titres en douze épreuves disputées sur l'anneau de vitesse de Gangneung. Mais parmi eux, ils sont deux à s'être hissés au sommet de leur sport. Ireen Wüst tout d'abord, qui avec sa victoire sur 1500 m (une distance où elle est médaillée en continu depuis 2006) et ses médailles d'argent sur 3000 m et dans la poursuite par équipes, a atteint le fabuleux total de onze médailles olympiques dont cinq titres. Elle devient la N°1 de son sport aux Jeux, hommes et femmes confondus.

Sven Kramer, lui, vainqueur pour la 3e fois consécutive du 5000 m et médaille de bronze de la poursuite par équipes, totalise neuf podiums, plus que tout autre patineur masculin depuis 1924.

Shaun White Getty Images

S'il est question de répétition de l'exploit, voici l'Américain Shaun White, qui a gagné à 31 ans son troisième titre en halfpipe snowboard après 2006 et 2010, et le Suisse Dario Cologna qui s'est imposé pour la troisième fois consécutive dans le 15 km ski de fond. Deux superstars qui inscrivent leurs noms dans la légende de leurs sports respectifs. Tout comme le patineur artistique japonais Yuzuru Hanyu, le premier à conserver son titre depuis l'Américain Dick Button en 1952, et qui a gagné la 1000e médaille d'or des Jeux d'hiver. Sans oublier le sauteur Polonais Kamil Stoch qui a été le premier à réaliser le doublé sur grand tremplin depuis Matti Nykänen, en 1984 et 1988 et seulement le 3e athlète de l'histoire à réaliser l'exploit.

Marcel Hirscher Getty Images
Les bagages chargés d'or

Il est également de véritables légendes qui ont réparé une anomalie sur la neige coréenne. Le skieur alpin Autrichien Marcel Hirscher, l'homme aux 55 victoires en Coupe du monde et au record de six gros globes de cristal de la FIS remportés consécutivement (très probablement bientôt sept), n'avait jamais encore gagné l'or aux Jeux. Il s'est enlevé un poids énorme et a répondu à l'attente de tout un peuple en gagnant le combiné alpin, puis en triomphant dans le slalom géant. Double champion olympique, enfin, et tellement mérité ! Le Norvégien Aksel Lund Svindal est pour sa part devenu le plus vieux médaillé d'or du ski alpin, 35 ans et 51 jours quand il a gagné la descente. Son 2e titre après le Super-G à Vancouver 2010, et son 4e podium aux Jeux.

D'autres champions et championnes sont rentrés à la maison avec les bagages chargés d'or : 

Ice Dance - Tessa Virtue and Scott Moir Getty Images

Les danseurs sur glace canadiens Tessa Virtue et Scott Moir, vainqueur de la compétition par équipes et de la danse sur glace pour totaliser cinq podiums aux Jeux, trois titres et deux médailles d'argent depuis 2010.

Getty Images

Les champions du combiné nordique Eric Frenzel et Johannes Rydzek, l'un conservant son titre sur le petit tremplin, l'autre s'imposant sur grand tremplin, et les deux réunis avec Vinzenz Geiger et Fabien Riessle pour une victoire imparable dans la compétition par équipes et un grand chelem allemand dans la discipline.

Getty Images

Leur compatriote bobeur Francesco Friedrich, qui a réalisé le doublé bob deux (une victoire partagée avec le pilote Canadien Justin Kripps) et bob à quatre.

Les lugeurs du même pays Natalie Geisenberger et le duo Tobias Arlt/Tobias Wendl qui ont conservé leurs titres dans leurs épreuves respectives, et dans le relais par équipes !

Getty Images
Les premiers pour toujours et les "bébés 2000"

Katlyn Lawes et John Morris (Curling); Nana Takagi et Lee Seung-hoon (patinage de vitesse); Anna Gasser et Sébastien Toutant (snowboard); Denise Feierabend, Ramon Zenhäusern, Wendy Holdener et Daniel Yule (ski alpin): Ils ont ouvert la voie. Ils sont les champions olympique des nouvelles épreuves inscrites au programme des Jeux d'hiver, respectivement le double mixte de curling, la mass-start en patinage de vitesse, le big air en snowboard et la compétition par équipes nationales en ski alpin.

Getty Images

En termes de grandes premières, il y a Shaoang Liu, Shaolin Sándor Liu, Viktor Knoch et Csaba Burjan qui ont gagné le premier titre de la Hongrie aux Jeux d'hiver en s'imposant dans le relais 5000 m de short-track, alors que Jessica Diggins et Kikkan Randall ont comblé un trou de 94 ans pour les Etats-Unis en ski de fond grâce à leur brillante victoire dans le sprint par équipes.

Ces Jeux ont aussi été, pour la première fois, ceux des "Millenials", les champions nés dans les années 2000. Mais chronologiquement, le premier athlète de cette génération a avoir gagné l'or a été le 11 février l'américain Redmond Gerard né le 29 juin 2000, en snowboard slopestyle. Chez les femmes, sa compatriote Chloé Kim, née la même année, brillante championne olympique du halfpipe, est devenue la plus jeune médaillée d'or du snowboard féminin et une immense star en Corée dont elle est originaire, comme aux Etat-Unis où elle est née. Quant à l'Athlète olympique de Russie Alina Zagitova, elle a gagné la compétition de patinage artistique à 15 ans et 281 jours !

Curling Getty Images

En parlant de stars, le parcours des cinq Kim, (aussi appelées "garlic girls"/les filles de l'ail, étant originaires de la région productrice de Uiseong) a passionné tout un peuple et affolé les réseaux sociaux. Emmenée par l’impassible skip Kim Eun-jung, les Coréennes ont signé des victoires magistrales sur toutes les nations majeures de leur sport et atteint la finale du tournoi de curling féminin, où elles ont été battues par la Suède. Qu'importe, il y avait au bout une magnifique médaille d'argent, la toute première de leur pays à ce niveau.

back to top En