skip to content
Date
16 août 2008
Tags
Actu CIO , Beijing 2008

Les haltérophiles placent la barre toujours plus haut


Première femme
Les haltérophiles féminines participent pour la première fois aux Jeux Olympiques à Sydney en 2000. Dika Toua, âgée de 16 ans et originaire de Papouasie-Nouvelle-Guinée, prend part à ses troisièmes Jeux à Beijing. Elle a eu le grand honneur d'être la première à soulever un poids dans cette discipline aux Jeux. Certainement trop enthousiaste à l'époque, elle avait raté son premier essai à l'arraché à 45kg, mais réussi aisément l'épreuve de l'épaulé-jeté.
 
Première médaille d'or olympique britannique
Les hommes pratiquent l'haltérophilie depuis les premiers Jeux Olympiques modernes en 1896 à Athènes. Le Britannique Launceston Elliot était alors devenu le premier champion olympique en remportant l'épreuve du levé à un bras. Aux mêmes Jeux, l'Allemand Carl Schuhmann réussit quant à lui à décrocher des médailles en gymnastique et en lutte, et à se classer troisième en haltérophilie et cinquième au triple saut.
 
Entourage efficace
En 1956, le poids coq américain Charles Vinci dépasse de 200 grammes la limite de poids autorisée un quart d'heure avant la pesée, et ce en dépit d'une séance de course et de transpiration d'une heure effectuée juste avant. Une coupe de cheveux de dernière minute et le tour est joué : Charles Vinci remporte l'or et, qui plus est, établit un record mondial !
 
Naim Süleymanoðlu
Naim Süleymanoðlu est sans aucun doute l'un des plus grands noms de l'haltérophilie moderne. Né de parents turcs vivant en Bulgarie, il mesure à peine 1m47 et établit son premier record mondial correspondant à des performances d'adulte à l'âge de 15 ans seulement. En 1996, sous les couleurs de la Turquie, il devient le premier haltérophile à décrocher une troisième médaille olympique. Champion du monde en 1984, cela aurait pu être sa quatrième médaille d'or. Or, il concourt à l'époque pour la Bulgarie et cette dernière ne participe pas aux Jeux de Los Angeles. En 2001, il se voit décerner l'Ordre olympique.
 
En savoir plus sur Beijing 2008
 
Découvrez la Galerie Multimedia
back to top En