skip to content

Les grands moments de tennis des JOJ

Alors que le tournoi de Roland-Garros 2020 bat son plein, olympic.org revient sur certains des plus grands moments de tennis des Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ).

De l'or pour les "régionaux de l'étape"

La paire argentine composée de Facundo Díaz Acosta et Sebastián Báez a remporté le double masculin aux JOJ de Buenos Aires 2018, sous les encouragements de 5 000 fans argentins enthousiastes venus l'applaudir dans le Green Park de la capitale. Soutenus par une foule dont la plupart des membres avaient revêtu les célèbres couleurs de l'Argentine – le bleu et le blanc – pour cette finale tant attendue, Facundo Díaz Acosta et Sebastián Báez ont su se montrer à la hauteur des attentes, s'imposant 6-4 6-4 face au Bulgare Adrian Andreev et à l'Australien Rinky Hijikata. "Nous voulions tous la même chose, c'était magique", a déclaré Sebastián après la finale. "C'est tellement mieux quand on joue à domicile." 

 
Un heureux doublé pour Kaja Juvan

Les JOJ de Buenos Aires 2018 ont aussi confirmé le statut de joueuse des plus prometteuses de la star montante Kaja Juvan, première jeune olympienne à décrocher deux médailles d'or en tennis. La Slovène a tout d'abord remporté le double féminin avec sa partenaire, la Polonaise Iga Swiatek, montant sur la plus haute marche du podium à l'issue d'une rencontre épique en trois sets contre la paire japonaise composée de Yuki Naito et Naho Sato. Kaja Juvan, alors âgée de 17 ans, s'est ensuite adjugé l'or dans le simple dames, l'emportant 7-5 6-4 lors d'un match âprement disputé face à la Française Clara Burel. "C'est un moment très particulier", a confié Kaja après avoir obtenu, fait unique, sa deuxième médaille d'or. "C'est formidable d'avoir remporté les deux tournois. Je suis aux anges ; ces victoires me laissent sans voix."

Tennis YOG Getty Images
Dansons sous la pluie

Après avoir remporté la médaille d'or du simple dames lors des JOJ de Singapour 2010, Daria Gavrilova a de nouveau diverti ses fans dans le centre de tennis de Kallang, mais sans sa raquette cette fois. Un orage retardant le début de la rencontre pour la médaille de bronze du double, Daria a décidé de transformer le court central en piste de danse : son adversaire Timea Babos et elle s'en sont donné à cœur joie, sous la pluie, sur des chansons de Lady Gaga, Usher et les Black Eyed Peas, avant de s'affronter pour une place sur le podium. "Je ne sais pas ce qui nous a pris", a déclaré Daria Gavrilova après la rencontre. "Timea m'a regardée ; elle semblait me dire 'tu es la seule à pouvoir le faire. Allons-y'." 

 
Un double mixte de rêve

Le double mixte a fait ses débuts aux JOJ à Nanjing en 2014. La Suissesse Jill Teichmann et le Polonais Jan Zielinski y ont formé un duo de rêve, décrochant l'or face la Chinoise Ye Qiu Yu et au Japonais Jumpei Yamasaki. "Je n'aurais pu rêver meilleure coéquipière", a confié, ravi, Jan, à l'issue du tournoi. Et pourtant les choses n'ont pas été simples pour la paire européenne. Le binôme s'est d'abord retrouvé sur la sellette, perdant le premier set 4-6 et accusant un retard de deux jeux dans le deuxième, avant de revenir au score pour l'emporter 6-3, 10-4, avec une manche décisive serrée durant laquelle Jan Zielinski a remporté la victoire grâce à un amorti.

back to top En