skip to content
Date
22 oct. 1964
Tags
Tokyo 1964

Les frères Käll récompensés pour leur sacrifice des plus nobles

Voile

Un nouveau prix naquit durant ces Jeux, un prix qui ne pouvait pas être remporté en terminant en tête d’une course. Créé en 1964 en guise de reconnaissance pour conduite sportive extraordinaire, le Prix du fair-play existe encore de nos jours ; il est décerné à des personnes ayant compromis leur propre performance afin d’aider les autres. Ce fut le cas des frères suédois Lars Gunnar Käll et Stig Lennart Käll.

Les frères Käll étaient en lice dans l’épreuve de Flying Dutchman de la régate de voile. Cette compétition décerne des points en fonction de la position sur la ligne d’arrivée. Or, alors qu’il disputait une course, ils se retrouvèrent face à un choix draconien : tenter de décrocher une médaille ou sauver des rivaux en perdition.

Après avoir chaviré, l’équipe australienne du Flying Dutchman composée de John Dawe et de Ian Winter n’arrivait pas à redresser son embarcation et avait besoin d’aide. Sans attendre que d’autres la lui fournissent, les frères Käll n’hésitèrent pas et se lancèrent. Ils commencèrent par sauver Winter, qui était dans l’eau, avant de naviguer en direction du bateau touché pour mettre Dawe, agrippé à la coque, en sécurité dans l’embarcation suédoise nommée Hayama.

Si cet incident marqua la fin des rêves de podium des deux équipes, le comportement de l’équipage suédois suscita l’admiration du monde entier. Les médailles furent décernées aux équipes néo-zélandaise, britannique et américaine, mais tous se souvinrent avec admiration du moindre détail des agissements de Lars et de Stig Käll.

Tags Tokyo 1964
back to top