skip to content
IOC/Ubald Rutar
Date
17 févr. 2016
Tags
Lillehammer 2016 , JOJ , Actu CIO

Les fans des JOJ bougent à Lillehammer


Les fans des 2es Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) d'hiver à Lillehammer ne se contentent pas d'encourager la prochaine génération de grands noms du sport; ils testent également leurs propres aptitudes sportives.

Le programme d'initiations sportives proposé par le comité d'organisation permet en effet aux jeunes supporters présents sur les sites des JOJ de découvrir les 15 disciplines olympiques d'hiver.

Les séances d'initiation sont gratuites et ouvertes à tous : des débutants aux plus expérimentés. Des enfants et adolescents âgés de 6 à 15 ans peuvent ainsi se familiariser avec les techniques de base d'un sport ou bénéficier d'une formation spécialisée dispensée par des entraîneurs qualifiés.

Ainsi que l'a indiqué le directeur général de Lillehammer 2016, Tomas Holmestad, ce programme d'initiations sportives était l'un des objectifs que s'était fixés le comité d'organisation des JOJ.

"Nous avons dit dès le début que nous voulions offrir des Jeux auxquels les spectateurs pourraient participer," a-t-il confié. "Aussi avons-nous aménagé sur chaque site de compétition des installations plus petites où chacun allait pouvoir s'initier aux différentes disciplines. Nous espérons que ces Jeux vont encourager les jeunes à faire du sport, mais pour cela, nous avons besoin d'installations et d'équipements. C'est pourquoi, avec le concours des clubs de la région, nous avons mis gratuitement à la disposition de ceux qui le souhaitaient tout l'équipement nécessaire pour essayer les différents sports. Pour moi, ce programme est tout simplement formidable : non seulement il permet aux meilleurs athlètes du monde d'être une source d'inspiration, mais il donne aussi la possibilité au public de s'initier aux sports pratiqués par ces mêmes athlètes. L'organisation des JOJ de Lillehammer 2016 nous a appris qu'il n'y a rien de mieux que les jeunes pour inspirer d'autres jeunes."

Plusieurs athlètes célèbres se sont prêtés au jeu en dirigeant les séances d'initiation : le quadruple médaillé d'or olympique en ski alpin Kjetil André Aamodt, la championne olympique de skeleton Maya Pedersen, le médaillé d'or en curling des Jeux Olympiques d'hiver de 2002 Pål Trulsen, la championne olympique de ski de fond Maiken Caspersen Falla et la double championne olympique de biathlon Tora Berger.

Ainsi que l'a déclaré Tora, médaillée d'or aux Jeux Olympiques d'hiver de 2010 et 2014 : "Je trouve l'idée de faire découvrir tous ces sports aux enfants excellente. Comment savoir si on aime un sport si on n'a jamais eu la chance de l'essayer. Quand on est jeune, il est important de tester une multitude de sports car cela permet ensuite d'avoir une meilleure idée de ce que l'on veut faire. J'avais 18 ans quand j'ai su que je voulais faire du biathlon !"

Le Festival culturel Sjoggfest, organisé dans tout Lillehammer pendant les Jeux, encourage lui aussi les spectateurs à bouger.

Le programme "Active" permet ainsi aux jeunes de découvrir l'escalade sur glace, le bandy, le parkour et le télémark, ainsi que d'autres activités plus étonnantes comme le ballet à ski, sport de démonstration aux Jeux Olympiques d'hiver de 1992 à Albertville, l'icestock, une variante du curling, ou le jump biathlon, qui associe le saut à ski et le lancer de boules de neige.

back to top En