skip to content
Ricardo Cassiano/Rio City Hall
Date
10 mai 2017
Tags
Rio 2016 , Héritage , Actualités Olympiques

Les enfants apprécient la Carioca Arena 3 désormais ouverte au public

À l’intérieur de la Carioca Arena 3 de Rio de Janeiro, des dizaines d’enfants débordant d’énergie crient, courent et jouent dans l’enceinte du gymnase. C’est un jour historique : la municipalité a en effet ouvert les portes de la Carioca Arena 3, au sein du parc olympique de Barra, au public, dans le cadre de l’héritage permanent de Rio 2016.

Les enfants n’en reviennent pas de disposer à deux pas de chez eux d’une installation sportive d’une aussi grande qualité. Maite Baptista, une écolière de 9 ans de l’école municipale du lieutenant-général Napion, dans la banlieue de Ramos, est l’une des enfants qui ont eu le privilège d’être présente pour la réouverture de la Carioca Arena 3, et son excitation est palpable. « C’est super, l’Arena est vraiment très belle ! », dit-elle avec enthousiasme, sous le regard fier de Carina, son institutrice de mère.

Ricardo Cassiano/Rio City Hall

La Carioca Arena 3, qui a abrité les compétitions de taekwondo et d’escrime lors des Jeux Olympiques de Rio 2016, n’a été transmise aux responsables du projet de la Ville qu’en mars, suite à la reconversion post-Jeux. Aujourd’hui, elle est passée du statut de coquille vide à celui d’installation sportive dernier cri à destination des Cariocas. Adultes comme enfants auront accès à cette installation qui leur a permis de s’adonner lors de cette première journée à des activités telles que tennis de table, badminton, mini-tennis, trampoline ainsi qu’à de nombreuses activités ludiques, et le tout gratuitement.

Dans le gymnase où le héros brésilien Maicon Siqueira est devenu le premier athlète masculin du pays médaillé en taekwondo, les enfants de Rio peuvent désormais développer leurs aptitudes sportives et essayer de suivre les traces de Siqueira en participant à leur tour aux Jeux Olympiques dans le futur.

Le fait de regarder des athlètes en lice pour des médailles dans leur propre ville a certainement suscité des vocations parmi les enfants de Rio, et avec l’ouverture de la Carioca Arena 3, ils bénéficient désormais d’une installation de niveau mondial qui les aidera à réaliser leur potentiel sportif.

Ricardo Cassiano/Rio City Hall


De meilleures installations encouragent les enfants et les adultes à pratiquer un sport et cela génère des bénéfices importants pour les communautés locales. C’est pourquoi Patricia Amorim, sous-secrétaire aux sports et aux loisirs de Rio, reconnaît l’importance pour la ville de cette journée d’ouverture de la Carioca Arena 3 : « À partir d’aujourd’hui, nos enfants, nos jeunes et nos athlètes disposent d’une maison où ils pourront rêver de devenir olympiens, dit-elle. C’est très important que Rio ait effectué ce premier pas en rouvrant l’Arena 3 et en la transformant en héritage pour la ville. Nous sommes en train de l’aménager en un lieu dédié au sport et à l’activité physique, un endroit où tout le monde peut se rencontrer et que tout le monde peut apprécier. »

back to top En