skip to content
Date
29 avr. 2010
Tags

LES ÉLANS DE LUMIÈRE


Au Musée Olympique jusqu’au 1er août
Photographies de sport

Les œuvres présentées dans cette exposition ressemblent parfois à des peintures, mais en tout cas très peu à des photographies. Et pourtant… Ce résultat pictural n’est que le fait de la photographie, l’écriture d’une lumière qui vient s’inscrire sur un papier photosensible, sans retouche, ni manipulation sur ordinateur.

Dans ces photographies des Jeux Olympiques, nous ne voyons plus l’athlète par son identité. Qui pourrait dire le nom de tel ou tel sportif? Tous sont devenus des figures anonymes, la compétition n’a plus lieu d’être, le sport est présent sous sa forme la plus universelle, loin de toute considération objective et individualiste.

Christian Rizk (1971) et Julie Audic (1973) sont un couple d’artistes franco-libanais, tous deux architectes de formation, À travers de nombreuses expérimentations, ils ont créé leur propre technique photographique basée sur un long temps d’obturation et une chromie inversée. Excluant toute retouche, filtre ou manipulation par ordinateur, ce que nous voyons est la stricte réalité.

Tags
back to top